Affiche Gremlins

Critiques de Gremlins

Film de (1984)

Les Poupées du diable

J'avais quelques appréhensions avant de revoir pour la première fois depuis presque vingt ans ce qui reste une des perles les plus représentatives des 80's américaines au cinéma... Le souvenir d'un héros fadasse et d'une photographie médiocre laissait présager du pire, mais ces inquiétudes se sont révélées sans fondement... Parce que, ce qui est fascinant avec Gremlins, c'est que cette vison... Lire l'avis à propos de Gremlins

111 41
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·

Gizmo, sale bâtard !

Non mais franchement ! Qui pour vouloir posséder un mini nounours au pelage de lama, casanier, niais et qui chantonne des mélodies toutes plus chiantes les unes que les autres en louchant comme un papy installé sur un banc, en face du lycée, à la sortie des cours ? Non mais oh ! Qui pour préférer aux envolées éthyliques, aux feux d'artifices dévastateurs de petits démons à la peau verte et... Lire l'avis à propos de Gremlins

90 29
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·

Comédie, Art, Dante

Prenez Mickey et enfermez le dans une grotte humide, sombre, suintant la vase. Laissez le là un bon siècle, dans l'obscurité, se nourrissant de poissons providentiels attrapés dans les cours d'eau et autres charognes en putréfaction. Patientez. Allez le libérer de ses geôles. Si le résultat ne vous a pas tout de suite sauté à la gueule pour vous dévorer la cervelle, vous pourrez découvrir ce... Lire l'avis à propos de Gremlins

94 32
Avatar zombiraptor
10
zombiraptor ·

L'invasion des profanateurs de saintes valeurs américaines.

Considéré d'un oeil un tantinet condescendant à son époque, le cinéma familial des années 80 jouit dorénavant d'une certaine bienveillance. Si la nostalgie n'est évidemment pas étrangère à ce retournement de veste, il faut bien avouer que ces productions purement mercantiles (ne nous voilons pas la face) bénéficiaient du savoir-faire de solides artisans et contenaient en elles une bonne dose... Lire la critique de Gremlins

33 10
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Invasion de petits êtres aux grandes gueules

Règle n°1 : Ne pas exposer un Mogwaï à la lumière Règle n°2 : Ne pas mouiller un Mogwaï Règle n°3 : Ne pas nourrir un Mogwaï après minuit Trois règles aussi connues que le film lui-même. Ce long-métrage a émerveillé toute une génération de cinéphiles pour son concept... Lire la critique de Gremlins

28 6
Avatar LeTigre
8
LeTigre ·

Les Rencontres d'après minuit

Gremlins est né sous l'impulsion commune de Joe Dante et Steven Spielberg. Tous deux ont débuté dans les années 70 chez le producteur Roger Corman, qui avait pour habitude de laisser leur chance à des débutants. C'est avec lui que d'autres cinéastes comme Martin Scorsese et Francis Ford Coppola ont fait leurs premières armes. Pour Corman, Joe Dante a réalisé deux films. Le... Lire l'avis à propos de Gremlins

43 16
Avatar Fritz_the_Cat
7
Fritz_the_Cat ·

L’enfer, selon Dante : ils pillent, saccagent et ricanent

Le Noël consumériste et consensuel vous emmerde. Le gentil E.T. de Spielberg vous insupporte. Vous détestez vos voisins. Vous exécrez les vieilles radines acariâtres, les shérifs alcooliques et les étrangers. Vous abhorrez les chiens et les chats. Gremlins est fait pour vous. Un inventeur farfelu cherche un cadeau original pour Billy (Zach Galligan), son grand... Lire la critique de Gremlins

42 14
Avatar Step de Boisse
8
Step de Boisse ·

What the hell is that ?!

Trois règles : 1) Ne pas exposer le Mogwaï à la lumière 2) Ne pas le mouiller 3) Ne jamais lui donner à manger après minuit Si Billy respecte ces trois conditions, tout se passera bien avec le Mogwaï, dénommé Gizmo, que son père lui a offert pour Noël. Malheureusement tout n'est pas si simple et une petite erreur est si vite arrivée...... Lire la critique de Gremlins

42 6
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

"Je déteste Noël"

[SanFelice révise ses classiques, volume 4 : http://www.senscritique.com/liste/San_Felice_revise_ses_classiques/504379] Oui, d'accord, le Mogwaï, il est mignon, il est craquant, avec ses grands yeux, sa petite bouche, ses grandes oreilles, sa fourrure, etc. Mais honnêtement, le Mogwaï, moi, je m'en bats l’œil. Parce que si je regarde Gremlins, c'est pour les Gremlins. Comme dans tout bon film... Lire la critique de Gremlins

42 10
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Mes étrennes à Senscritique

Sont cons dans les films... Faudrait qu'on m'explique si être choisi comme personnage d'une histoire t'impose d'être un parfait demeuré. Tu vas pas me la faire à moi, t'en connais des cons, t'en es peut être un toi même, ça nous ferais un point commun, penses-tu, quelle aubaine. Bref, tu les reconnais les cons ; y suivent jamais ce qu'on leur explique. T'as beau leur expliquer qu'un Mogwai... Lire la critique de Gremlins

27
Avatar Fosca
7
Fosca ·