Possessions.

Avis sur Hérédité

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Précédé d'une critique dithyrambique, Hérédité est un film qui a fait parler de lui en 2018. Personnellement, j'en suis ressorti mitigé, même si je lui reconnais des qualités.
Il est évidemment difficile d'en parler sans déflorer l'intrigue, alors je vais juste parler du début où la mère du personnage joué par Toni Collette est décédée, et qu'on l'enterre. Après ça, la famille s'installe dans la maison que la matriarche occupait, et ils n'auraient pas dû...

Le film flirte allègrement avec Rosemary's baby ou L'exorciste, en y ajoutant un travail impressionnant sur le son, qui demande au spectateur d'être attentif à ce qui passe. Il faut également souligner les acteurs qui sont formidables, en particulier la petite Milly Shapiro et Toni Collette, qui se donnent à fond pour leurs rôles. On voit que pour Ari Aster, dont c'est le premier film, il y a une attention particulière à la mise en scène, avec un montage souvent impressionnant qui donne l'impression que c'est impeccable, et effectivement, ça se suit sans problème.

Seulement, je trouve que petit à petit, le mystère qui est là durant tout le film s'écroule complètement dans les dernières minutes en voulant donner une raison rationnelle à tout ce qu'on a vu deux heures auparavant. Il y a aussi quelques clichés qu'on voudrait ne plus trop voir dans un film d'horreur en 2018 comme le fait que la famille s'installe dans une maison FORCEMENT éloignée de tout, avec peu lumières, coupée du monde (pas de télé, ou d'ordinateurs...), et pour finir la présence d'Ann Dowd qui va montrer que là aussi, il va se passer quelque chose de pas bien...
J'aurais bien aimé que le film reste dans le mystère de ses débuts, avec le comportement erratique de la petite fille (dont le visage est un effet spécial en soi), qui fait des bruits avec sa langue, son grand frère qui prend une place de plus en plus importante, et que le rôle de Daniel Byrne, en quelque sorte la part rationnelle du film, soit développée.

Franchement dommage, car on sent l'effort accompli, mais trop d'explications tue la surprise, le mystère...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 139 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boubakar Hérédité