La belle surprise de l'année !

Avis sur I Am Not a Serial Killer

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

La ville de Clayton, tranquille et enneigée en hiver, où rien d'extraordinaire ne semble se passer, est brutalement secouée par une série de crimes violents. Un flic dit, au début, lorsque le premier crime est découvert, qu'il n'a jamais rien vu de pareil, que le corps a été déchiré. C'est une vraie boucherie à l'intérieur. Un tueur en série rôde dans les rues, la ville finira sur les nerfs.

On fait la connaissance de John Wayne Cleaver, un adolescent particulier dont la mère s'occupe d'un salon funéraire. Il assiste parfois sa mère, April, et sa tante Margaret, dans les soins de conservation ou les autopsies, ce qui a l'air de le fasciner. Il voue une passion pour les tueurs en série, comme Dennis Rader ou Jeffrey Dahmer, sur lesquels il écrit.

Il se confie souvent à son thérapeute, le docteur Neblin. Il parle de ses angoisses, de ses pulsions, lui qui est un sociopathe cliniquement diagnostiqué mais qui a le contrôle. Il va finir par mener sa propre enquête sur le tueur et va très vite découvrir qui est l'auteur de tous ces meurtres qui s'accumulent.

Il sera d'abord intrigué par ce type en blouson bleu qu'il croise à de nombreuses reprises et qu'il va finir par suivre, et ainsi découvrir la vérité, surprenante et embarrassante. Les deux protagonistes, lui et le meurtrier, vont finir par s'affronter et ça donne une deuxième partie de film totalement haletante.

J'ai eu peur pour John. Traquer et narguer le tueur, sur lequel il a d'abord l'avantage car il sait qui il est, le met fatalement en danger mais, aussi, peut faire sauter les règles qu'il s'impose pour ne pas basculer, lui aussi, dans le crime et la violence.

On le suit également dans son quotidien, son intégration difficile à l'école. Il est victime des railleries de certains de ses camarades mais peut compter sur le soutien de Brooke, sa jolie voisine, qui semble en pincer pour lui. Il est également ami avec le vieux Crowley, interprété par un Christopher Lloyd absolument magistral. Il est impeccable et puissant dans son rôle.

Je ne vais pas en dire beaucoup plus car il y a beaucoup à découvrir. La fin est stupéfiante, la musique est de qualité, les acteurs sont à la hauteur. Il y a peu de temps morts, quelques réflexions intéressantes entre John et le docteur Neblin. Bref, c'est une bonne surprise, un excellent film !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2102 fois
2 apprécient

Oskar Newon a ajouté ce film à 1 liste I Am Not a Serial Killer

  • Films
    Affiche Tout en haut du monde

    Top 16 de 2016

    Les films de 2016 que j'ai vus (environ 100) et que j'ai préférés, subjectivement !

Autres actions de Oskar Newon I Am Not a Serial Killer