Affiche Inside Llewyn Davis

Critiques de Inside Llewyn Davis

Film de et (2013)

Humain, trop humain

Bon à part le fait que je n'ai pas reconnu un temps soit peu le casting (à part John Goodman) si ce n'est l'acteur principal, mais bon, c'était parce que je savais qu'Oscar Isaac tenait le rôle principal, j'ai plutôt aimé le dernier film des deux frangins. Alors je ne serai pas non plus aussi élogieux que pour d'autres de leurs réalisation, mais c'est un très bon film, calme, posé, très bien... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

15
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Inside Llewyn, les Coen dévissent

C'est la triste histoire d'un chanteur de folk des années 50 qui n'arrive pas à percer et qui enchaîne les échecs. Oscar Isaac (Llewyn Davis) nous chante plusieurs de ses chansons et elles sont jolies. Il croise des personnages pittoresques dont un chat qui joue très bien. Mais au final, le film ne m’a rien apporté. Est-ce parce que le personnage principal est un loser auquel je n’ai pas... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

18
Avatar Gritchh
4
Gritchh ·

Looser magnifique (avec un chat).

Le début des 60s, New-York. La folk. Telle est l'ambiance d'Inside Llewyn Davis. Inside Llewyn Davis n'est pas un biopic. Ce n'est pas non plus un film sur la musique folk. Non, c'est simplement une chronique amère de la loose, d'une certaine misère...Celle de ce Llewyn Davis. Sur le plan musical, sur le plan sentimental... Le musicien peine à se sortir de toutes les galères. C'est parfois très... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

12 3
Avatar Clem Wood
9
Clem Wood ·

Critique de Inside Llewyn Davis par cloneweb

Beau, hilarant, incroyablement triste, porté par un acteur parfait, avec une galerie de personnages hallucinante, un chat que je veux adopter et de la folk music. Entre la mise en scène très belle des Coen, les dialogues qui font mouche, le chat qui devient un véritable personnage, on croit s'attendre à une comédie un peu tragique. Mais la force du film, c'est de faire rire pendant et pleurer... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

13 1
Avatar cloneweb
9
cloneweb ·

Oh, hang me...

Il y a de la neige, il y a du vent, il y a un paysage glaciaire qui n'est qu'un pan d'une vision de l'Amérique - et il y a une boucle. Un boucle, un circuit, fermé, à double tour. Une silhouette qui tente d'avancer, tend son pouce vers la route et s'imagine aller quelque part alors qu'il n'a nulle part où aller. Sa vie est une boucle, un cercle vicieux, infernale. Llewyn Davis n'est qu'une... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

16 5
Avatar B-Lyndon
9
B-Lyndon ·

Honkytonk man

Alors que le grand Lebowski, avec les pieds dans un monde et la tête dans un autre, attirait la sympathie du public. L'empathie ne passe pas avec Llewyn Davis. Le Dude était un perdant magnifique, Davis est un perdant âpre et égocentré, d'où probablement le titre "Inside Llewyn Davis". Llewyn Davis est doué et il est apprécié lorsqu'il joue avec des amis. Seul, il n'accroche pas son... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

12 5
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·

Le Raté et le Chat

Chaque nouveau film des frères Coen est un petit événement en soi dans la sphère cinématographique. Deux ans après le western True Grit largement récompensé -mais oublié par les Oscars-, les Coen reviennent sur le devant de la scène avec un biopic fictif mais largement inspiré de la vie d'un chanteur de folk au doux nom hollandais Dave Van Ronk mais bel et bien new-yorkais. Sélectionné à Cannes... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

13 5
Avatar Kévin List
8
Kévin List ·

Folk Forever

Trois ans après le très bon True Grit, les frères Coen reviennent enfin sur nos écrans avec Inside Llewyn Davis. Très bien accueilli à Cannes, réunissant au casting Oscar Isaac (un habitué des seconds rôles : le mac de Sucker Punch et le copain de Mulligan dans Drive), Carey Mulligan (qui avait donc déjà joué avec Isaac dans le Refn), John Goodman, Garrett Hedlund (la réincarnation de James... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

13 3
Avatar Vivienn
7
Vivienn ·

Les douze coups de minou

Il existe au cinéma une véritable esthétique de la moulasse, avec de très nombreuses variations autour de la moule au milieu du salon, quelque chose qui place le mollusque au niveau des losers magnifiques qui attirent irrémédiablement la sympathie de la part de cancre qui sommeille en chaque spectateur. Et dans cet art minutieux, les frères Coen font figure de maîtres. Déjà, leur guide à tous,... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

67 22
Avatar Torpenn
6
Torpenn ·

encore un magnifique perdant

Llewyn Davis (Oscar Isaac), encore un personnage des frères Coen qui incarne à la perfection l'image du « loser » Américain. Un héros, qui par les malheurs qu'il subit donne du bonheur a l'œuvre. Chanteur, compositeur, interprète et guitariste exceptionnellement doué, qui traîne néanmoins sa carcasse à travers les rues de Greenwich Village. On est donc à New-York dans ce fameux Greenwich... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

10 4
Avatar Theo Zecchini
9
Theo Zecchini ·