Affiche Interstellar

Critiques de Interstellar

Film de (2014)

Tous les chemins mènent à l'Homme

Malgré ce que j'entends dire ou lis sur le site ou ailleurs, à savoir que les comparaisons avec 2001 : L'Odyssée de l'Espace sont illégitimes et n'ont pas lieu d'être, le spectre de Kubrick flotte bel et bien sur Interstellar. Nolan a d'autres références en tête, c'est certain (Solaris notamment dans sa dimension romantique), mais celle de Kubrick est la plus importante. Ne serait-ce que... Lire la critique de Interstellar

275 80
Avatar blig
10
blig ·

InTARStellar

Après un premier visionnage quelque peu décevant, cette redécouverte ou plutôt découverte (tant le film m'a paru différent), m'a littéralement laissé sur le cul. Au delà d'une simple aventure de SF, c'est une leçon de cinéma que nous donne Christopher Nolan. Car "Interstellar" c'est avant tout une expérience hors du commun. Une expérience qui transporte son spectateur... Lire la critique de Interstellar

48 13
Avatar Rcan
10
Rcan ·

All you need is love, love, love, love...

Aïe Aïe Aïe, nous y voilà, Interstellar, le film dont on ne doit pas prononcer le nom, celui qui déchaîne les passions, film de la décennie pour certains, arnaque pour d'autres. Déjà moqué pour ces symboles et idées véhiculées, décrit comme Melo larmoyant, ou encore mascarade de Science Fiction. 2001 l'Odyssey de l'Espace doit figurer à chaque paragraphe, on doit bien sûr mentionner du... Lire l'avis à propos de Interstellar

423 21
Avatar Gwimdor
9
Gwimdor ·

Interstellar

Avec Interstellar, Christopher Nolan décloisonne son cinéma, casse les barrières de l’intellectualisation froide de ses derniers scripts (Inception) habituellement surplombés par sa logorrhée explicative, pour aller cette fois ci dans des contrées à l'imaginaire scientifique émouvant. La Terre va mal, l’atmosphère ne permet plus la vitalité de la vie humaine, les denrées se feront rares, même... Lire la critique de Interstellar

88 4
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

We're running out of time

Petite critique rapide (il y en a déjà tant concernant ce film) pour dire pourquoi j'ai apprécié Interstellar. D'abord, il s'agit d'une véritable aventure spatiale. Ici, le cinéaste ne se limite pas à foutre deux lignes de scénario pour justifier des images de l'espace (suivez mon regard) : il y a un scénario, critiquable certes, mais Interstellar propose une histoire, une vraie histoire, avec... Lire l'avis à propos de Interstellar

82 5
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Va te faire foutre Gravity.

Un an et demi. Un an et demi que j’attendais le prochain Nolan, manquant de faire une crise cardiaque à l’annonce successive des acteurs, Matthew McConaughey en tête, puis de la date de la sortie, sans cesse repoussée. Et étrangement (comme pour Mommy) je n’ai pas été déçue. ______________________ (A ceux qui liraient ma critique sans avoir vu le film, je vous invite à ne pas tenter de battre... Lire l'avis à propos de Interstellar

91 31
Avatar Lucie L.
9
Lucie L. ·

De la Terre à la dune

[Spoiler à 6 heure] J'ai rien contre Christopher Nolan (je l'connais pas) mais j'aime pas son cinéma. Au mieux ça m'indiffère (quand il s'attaque à des histoires de ninja orphelin dont j'ai rien à carrer) au pire ça m'exaspère (quand il met des rêves dans des boites en carton pliables dans des rêves dans des effets spéciaux) Alors forcément, je suis allé voir Interstellar avec l'avidité... Lire la critique de Interstellar

102 27
Avatar zombiraptor
7
zombiraptor ·

And the stars looks very different today

Oui, je vais spoiler sans vergogne. Contrairement à ce que l'on pourrait croire au premier abord, Interstellar n'est pas l'histoire de Matthew McConaughey qui sauve la Terre parce que c'est le seul moyen de sauver la vie de sa fille mais bien celle d'Anne Hathaway qui sauve la race humaine toute entière par amour pour un homme. Derrière tout l'imbroglio de son... Lire la critique de Interstellar

68 6
Avatar Plug_In_Papa
7
Plug_In_Papa ·

Rage against the dying of the light.

Un grand film, pour moi, c'est un film qui m'empêche de dormir. Un film qui ne s'évapore pas, qui reste, qui continue à mijoter sous mon crâne épais, qui hante mon esprit. Le genre de film qui vous met une grande claque dans la gueule avec la marque des doigts qui reste incrustée, un grand coup de pied dans les tripes, et qui fait que vous restez des heures avec un air absent, et le regard... Lire la critique de Interstellar

323 70
Avatar Samu-L
8
Samu-L ·

Demande à la poussière.

Les comparaisons systématiques avec "2001" dès qu'un film se déroule dans l'espace ayant tendance à me pomper l'ozone, je ne citerais à aucun moment l'oeuvre intouchable de Stanley Kubrick, la dépouille du maître ayant le postérieur suffisamment brillant à force de se le faire lécher depuis des années sans que j'en rajoute une couche. D'autant que la comparaison n'a pas lieu d'être, tant le... Lire l'avis à propos de Interstellar

207 11
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·