Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Jeremiah Johnson

Critiques de Jeremiah Johnson

Film de (1972)

Towards the wild

Les splendeurs de la nature qui accueillent le retrait du monde de Jeremiah ont tout de la promesse du film d’aventure. Grands espaces offerts au conquérant, ils vont rapidement prendre le dessus sur lui et briser l’équilibre habituel. L’étendue neigeuse et inhospitalière des montagnes, ses dangers et son âpreté a tôt fait de voler la vedette à l’humble trappeur. D’une ambition documentaire et... Lire la critique de Jeremiah Johnson

68 9
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Un film qui ne mérite pas de fin...

Peut on parler de Western ? Dans l'absolu certainement, Jeremiah Johnson respecte les canons du genre (Des cowboys, des indiens, le Far West...). Ensuite, Jeremiah Johnson est avant tout une Odyssée, un voyage pelliculaire au plus profond et au plus sauvage des montagnes rocheuses où, petit à petit, notre "héros" désapprend tout ce qu'il était pour s'imprégner des... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

70 7
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·

Love of Life

Elle est loin l'époque où Hollywood glorifiait la conquête de l'Ouest avec des films de grande ampleur, mettant en avant ses héros, ses pionniers qui sont venus bâtir l'histoire de ce pays. Mais les temps changent, les héros d'hier nous apparaissent alors bien vieillissants (The Wild Bunch) et même les chantres de la conquête de l'ouest portent un regard désenchanté sur cette... Lire la critique de Jeremiah Johnson

49 5
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

"He said good-bye to whatever life was down there below."

L'histoire vraie de John Johnson (aussi connu sous les jolis noms de Johnson le mangeur-de-foie ou le tueur de Corbeaux), un trappeur américain qui choisit de vivre une grande partie de sa vie dans des montagnes enneigées peu chaleureuses, partagées avec plusieurs tribus d'Indiens, est une légende en soi. La page Wikipédia qui lui est consacrée ( Lire la critique de Jeremiah Johnson

16 12
Avatar Morrinson
9
Morrinson ·

Once upon a time in the wild

Le septième film de Sydney Pollack raconte une histoire basée sur des faits réels. Celle d'un homme qui, à la fin du 19ème siècle décide de fuir la civilisation pour devenir un "mountain man" comme ils disent là bas...un homme des montagnes. Réçit initiatique aux images somptueuses, "Jeremiah Johnson" est un film singulier qui respecte les codes du western tout en gardant une personnalité bien... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

25 1
Avatar Anyo
8
Anyo ·

J'ai un très bon cheval en dessous de moi

L'histoire de Jeremiah Johnson commence ainsi ... Les notes d'une ballade traditionnelle servent de fond sonore à un paysage magnifique de montagne et de forêt, à un trappeur, à un cerf en contre-champ. L'homme arme son fusil, épaule, tire. L'histoire de Jeremiah Johnson commence ainsi. Il tire et il rate. L'animal disparaît. Un peu plus tard, l'homme patauge dans le gué d'un cours... Lire la critique de Jeremiah Johnson

22 2
Avatar pphf
10
pphf ·

Into the wild avant l'heure.

Synthèse des romans "Mountain Man" de Vadis Fisher et "Crow Killer" de Raymond W. Thorp et Robert Bunker, "Jeremiah Johnson" est assurément LE chef-d'oeuvre d'un Sydney Pollack magnifiant les superbes montagnes de l'Utah, hymne contemplatif d'une beauté fracassante à la nature âpre et sauvage mettant l'homme face à ses propres limites et à son instinct de survie. Dans le rôle titre, Robert... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

17
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Pour quelques scalps de plus

Les duels énervés dans la neige sont une valeur sûre. Quand le manteau immaculé d’une nature d’apparence paisible se souille d'un rouge vif, la violence qui l’a engendré gagne immédiatement en impact. En déchirant, par une violence sèche typiquement humaine, de grands espaces bercés par un silence de tombe, Pollack livre un récit prenant parce qu'il est entièrement focalisé sur son... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

15
Avatar oso
8
oso ·

Dance into the wild

Comment caractériser Jeremiah Johnson... Peut-être à mi-chemin entre Into the wild et Danse avec les loups pour le contexte, loin devant tout ça pour le charisme de son acteur principal. Paysages somptueux, rythme traînant, c'est un hymne lent et silencieux, le périple d'un homme dans la nature hostile et ses habitants. On ne sait presque rien de lui, on ne raconte pas l'histoire de Jeremiah,... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

16
Avatar SeigneurAo
8
SeigneurAo ·

Ce qui s'appelle un grand film

Désormais considéré comme un "classique du cinéma! écologique et humaniste, "Jeremiah Johnson" est surtout un film sombre, sans idéalisation superflue de cette nature qu'il célèbre. Recouvert d'une peau d'ours, sous les neiges de l'Utah, Redford est filmé à hauteur d'homme par Pollack : leur western initiatique consacre la beauté et la brutalité de... Lire la critique de Jeremiah Johnson

8
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·