Affiche Jeremiah Johnson

Critiques de Jeremiah Johnson

Film de (1972)

Towards the wild

Les splendeurs de la nature qui accueillent le retrait du monde de Jeremiah ont tout de la promesse du film d’aventure. Grands espaces offerts au conquérant, ils vont rapidement prendre le dessus sur lui et briser l’équilibre habituel. L’étendue neigeuse et inhospitalière des montagnes, ses dangers et son âpreté a tôt fait de voler la vedette à l’humble trappeur. D’une ambition documentaire et... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

88 9
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Un film qui ne mérite pas de fin...

Peut on parler de Western ? Dans l'absolu certainement, Jeremiah Johnson respecte les canons du genre (Des cowboys, des indiens, le Far West...). Ensuite, Jeremiah Johnson est avant tout une Odyssée, un voyage pelliculaire au plus profond et au plus sauvage des montagnes rocheuses où, petit à petit, notre "héros" désapprend tout ce qu'il était pour s'imprégner des... Lire la critique de Jeremiah Johnson

77 9
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·

Once upon a time in the wild

Le septième film de Sydney Pollack raconte une histoire basée sur des faits réels. Celle d'un homme qui, à la fin du 19ème siècle décide de fuir la civilisation pour devenir un "mountain man" comme ils disent là bas...un homme des montagnes. Réçit initiatique aux images somptueuses, "Jeremiah Johnson" est un film singulier qui respecte les codes du western tout en gardant une personnalité bien... Lire la critique de Jeremiah Johnson

25 1
Avatar Anyo
8
Anyo ·

Jeremiah Johnson

Le western "Jeremiah Johnson" de Sidney Pollack raconte, sous la forme d'une ballade, la légende d'un homme qui a fui la civilisation pour vivre dans la montagne une vie de trappeur solitaire autour des années 1850. Au-delà de la vie et des aventures de Jeremiah Johnson, c'est surtout une ode à une nature sauvage avec qui "on ne triche pas car la montagne gagne toujours". La vie dans... Lire la critique de Jeremiah Johnson

8 2
Avatar JeanG55
9
JeanG55 ·

“– Where are you going? – same place you are : Hell in the end”

Jeremiah Johnson est un film australo-polonais, signé Syndey Pollack. Plus sérieusement, il s’agit du sixième film du réalisateur, et de sa seconde collaboration – après Propriété interdite en 1966 – avec Robert Redford. Sur les 21 films de la carrière de Pollack, ils en feront 7 ensemble. Le film est construit en... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

7 5
Avatar D.  Styx
9
D. Styx ·

Hymne à la nature

Inspiré de l'histoire vraie d'un trappeur, ce western renouvelait le genre en 1972 par son humanisme et son approche de l'homme face à la nature, dans une décennie qui reste la plus pauvre pour le western. Le héros incarné par Robert Redford est un citadin qui décide d'en finir avec l'univers trouble des villes et de partir vivre en solitaire au coeur des Montagnes Rocheuses, où il va... Lire la critique de Jeremiah Johnson

17 12
Avatar Ugly
6
Ugly ·

Into the wild avant l'heure.

Synthèse des romans "Mountain Man" de Vadis Fisher et "Crow Killer" de Raymond W. Thorp et Robert Bunker, "Jeremiah Johnson" est assurément LE chef-d'oeuvre d'un Sydney Pollack magnifiant les superbes montagnes de l'Utah, hymne contemplatif d'une beauté fracassante à la nature âpre et sauvage mettant l'homme face à ses propres limites et à son instinct de survie. Dans le rôle titre, Robert... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

19
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Critique de Jeremiah Johnson par Black-Night

Jeremiah Johnson est un film pas mal. Mais tout de même assez déçu par ce western initiatique, contemplatif et sauvage qui constitue un de mes genres préférés. Il raconte l'histoire (inspiré d'une histoire vraie) de Jeremiah Johnson, ancien militaire se décidant à fuir la violence des hommes et la civilisation pour gagner les hauteurs sauvages des montagnes où il fera face à la révolte des... Lire la critique de Jeremiah Johnson

16 11
Avatar Black-Night
6
Black-Night ·

Dance into the wild

Comment caractériser Jeremiah Johnson... Peut-être à mi-chemin entre Into the wild et Danse avec les loups pour le contexte, loin devant tout ça pour le charisme de son acteur principal. Paysages somptueux, rythme traînant, c'est un hymne lent et silencieux, le périple d'un homme dans la nature hostile et ses habitants. On ne sait presque rien de lui, on ne raconte pas l'histoire de Jeremiah,... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

15
Avatar SeigneurAo
8
SeigneurAo ·

J'ai un très bon cheval en dessous de moi

L'histoire de Jeremiah Johnson commence ainsi ... Les notes d'une ballade traditionnelle servent de fond sonore à un paysage magnifique de montagne et de forêt, à un trappeur, à un cerf en contre-champ. L'homme arme son fusil, épaule, tire. L'histoire de Jeremiah Johnson commence ainsi. Il tire et il rate. L'animal disparaît. Un peu plus tard, l'homme patauge dans le gué d'un cours... Lire l'avis à propos de Jeremiah Johnson

25 3
Avatar pphf
10
pphf ·