Bande-annonce
Affiche Joy

Joy

(2015)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 49
  2. 109
  3. 289
  4. 572
  5. 1374
  6. 2716
  7. 2619
  8. 1048
  9. 201
  10. 98
  • 9.1K
  • 242
  • 3.7K

Inspiré d'une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d'une femme farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà de la femme d’exception, Joy incarne le rêve...

Casting : acteurs principauxJoy

Casting complet du film Joy
Match des critiques
les meilleurs avis
Joy
VS
Avatar Fritz_the_Cat
8
#mavie

Aller voir Joy, quitter SensCritique deux semaines puis revenir, c'était un peu comme rentrer à la maison pour découvrir que tes potes ont vidé ta chambre et laissé un mot dans la pièce : "Désolé gars, là c'est sans nous, change de colocs". Tu te sens seul, là haut avec ton 8/10 en train de tirer sur la corde pendant que 85% de tes éclaireurs retiennent J-Law au niveau du sol. La semaine suivante, vu que t'as de toute façon perdu le combat, tu te gênes plus des...

95 23
Revue de stress

Sergent Pepper: On navigue manifestement ici dans des eaux connues, propres à David O. Russell, dont je n'ai vu aucun film, ce qui est chiant, puisque je ne peux inclure aucun lien avec une de mes critiques. Cela dit, c'est chouette, il a réalisé huit films, ça me fait une semaine de critiques. Bien entendu, on ne trouve rien ici des rivages sulfureux d'un Orange mécanique... Lire la critique de Joy

55 39
Critiques : avis d'internautes (152)
Joy
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Joy par Steve M

Après Happiness Therapy, American Bluff, David O. Russell réalise avec brio le biopic JOY inspiré de l'histoire de Joy Mangano, (Jennifer Lawrence) inventrice de la serpillère magique (ou Magic Map outre-Atlantique). A l'origine également des cintres anti-dérapants, elle fit une fortune à travers son entreprise et devint même présentatrice du télé-achat qui la fit connaître. A la... Lire l'avis à propos de Joy

4
Avatar Steve M
6
Steve M ·
Découverte
Capitalism: A Love Story

Pendant l'espace d'une heure, Joy est exactement le film qu'il doit être, un film borderline sur l'absurde ou une mère courage loge son ex-mari dans sa cave pour qu'il y chante du Tom Jones tandis que sa mère drague son plombier Haïtien. Pendant toute cette première moitié, Joy est excentrique et marginal, tout comme l'était Silver Linings Playbook. Le montage est certainement un peu trop... Lire la critique de Joy

38
Avatar HugoShapiro
5
HugoShapiro ·
Critique de Joy par HarmonySly

C'est officiel : je n'arrive plus à suivre Russell. J'ai l'impression que ce mec a un doppelgänger, ou une personnalité cachée remontant à la surface un film sur deux. Depuis le sémillant et vitriolesque Three Kings, on a eu droit à une course-poursuite de détectives philosophico-existentialistes filmée sous mescaline, puis The Fighter, sans conteste l'un des meilleurs films... Lire la critique de Joy

26 5
Avatar HarmonySly
5
HarmonySly ·
La détermination d'une femme face à un milieu industriel viril et malhonnête.

Aujourd'hui, l'égalité homme-femme a évolué positivement par rapport aux époques précédentes. Cependant, il y a encore du boulot pour atteindre un respect des droits équitables sur les conditions de travail entre les hommes et les femmes. Tant d'années ont passé, tant de femmes ont lutté pour s'imposer et faire reconnaître leurs valeurs et leurs compétences dans n'importe quel domaine où les... Lire l'avis à propos de Joy

10 1
Avatar LeTigre
7
LeTigre ·
La fraîcheur d’un flocon de neige sur la joue

Le thème du « rêve américain », la réussite sociale en partant de trois bouts de ficelles est on ne peut plus exploité, recraché à l’envie par le cinéma américain qui en partant de ce postulat ne nous vend plus de rêve depuis bien longtemps. Il y a pourtant un réalisateur qui s’attaque avec pertinence aux genres les plus fades du cinéma américain : David O. Russell. Après s’être... Lire la critique de Joy

18 6
Avatar Marius Jouanny
7
Marius Jouanny ·
Toutes les critiques du film Joy (152)
Bande-annonce
Joy