Affiche Kaboom

Critiques de Kaboom

Film de (2010)

Ne va pas plus loin que les préliminaires.

Fin du film. J’arrête le DVD et réfléchis cinq minutes pour repasser en vitesse le déroulement de ma soirée, histoire d’être sûr qu’à aucun moment je n’ai pris de produits illicites. Vérification faite, je n’ai pas d’autres choix que d’attribuer cette drôle de sensation à l’expérience cinématographique que je viens de vivre, la fatigue aidant… Comme certain, ce fût l’esthétisme qui m’intrigua... Lire la critique de Kaboom

51 3
Avatar Amethyste
6
Amethyste ·

Pop et Trash

Après avoir vu des films superbes mais très lourds comme Biutiful, Vénus noire ou City of Life and Death, j'avais envie de décompresser un peu, la légèreté affichée de Kaboom me semblait donc tout indiquée, et ce d'autant plus que je n'avais encore rien vu de Gregg Araki. Premières scènes : je suis séduite par une paire d'yeux bleus magnifiques, ceux de Smith l'attachant Thomas... Lire l'avis à propos de Kaboom

76 95
Avatar Aurea
6
Aurea ·

Critique de Kaboom par Rakanishu

Pas facile de critiquer Kaboom. C'est un peu un film nul, mais assumé. A savoir que le film part dans le grand grand n'importe quoi, que les 10 dernières minutes sont dignes d'un David Lynch pris de frénésie au montage et sachant donner du rythme à un film et qu'un tas de situations sont ridicules, sans compter les effets spéciaux ringards. D'ailleurs, heureusement que ce côté ringard assumé... Lire l'avis à propos de Kaboom

77 6
Avatar Rakanishu
7
Rakanishu ·

Promesses non tenues.

Quel curieux objet ! Vendu comme une comédie post-ado sexy, accompagné par des critiques délirantes, je me suis installé devant ce "Kaboom" avec un mélange de curiosité et légère appréhension. Le générique de fin m'a presque laissé sur les même sentiments. Une première heure très réussie, réalisant un mélange improbable de comédie et de sexe tout en accueillant peu à peu des éléments... Lire l'avis à propos de Kaboom

21
Avatar guyness
6
guyness ·

Fac Simulée

J'aurais dû aimer Kaboom : un film de campus, et qui plus est un campus rempli de canons qui ne pensent qu'à ça, des dialogues inspirés, une histoire de complot, un second degré permanent, sur le papier c'était fait pour moi ! J'aurais pu aimer Kaboom, car l'un dans l'autre (sans mauvais jeu de mots) les personnages sont attachants, les situations plutôt cocasses, le récit pas trop mal mené,... Lire l'avis à propos de Kaboom

78 33
Avatar Senscritchaiev
5
Senscritchaiev ·

Bi Is the New Gay

Kaboom, c'est la nouvelle récréation de Gregg Araki, personnage habitué à ne faire que des récréations. Ce n'est donc pas vraiment une surprise de retrouver dans son dernier film des réminiscences de ses anciens films, ceux de la Teen Apocalypse Trilogy en tête - et plus particulièrement Nowhere, duquel Kaboom est presque un remake moderne, toute la nuance étant dans ce presque. On sait donc... Lire la critique de Kaboom

29 2
Avatar BiFiBi
5
BiFiBi ·

Trop vieux pour la kaboom generation...

J'ai bien aimé les 20 premières minutes, après le film ne m'a intéressé que par intermittence... La secte, le complot, la sorcière, plus les rêves par-dessus, c'était too much... Le n'importe quoi, c'est sympa deux minutes, mais c'était mieux dans les premiers Araki, mieux utilisé en tout cas... Ici c'est un peu réchauffé... Et puis j'avoue ne pas me sentir aussi proche de cette génération... Lire l'avis à propos de Kaboom

37 18
Avatar Torpenn
4
Torpenn ·

Sexplosion

Ça commence bien : des jeunes étudiant(e)s très beaux, dénudés, épilés (voire huilés) et qui couchent tous ensemble. Ça commence même très bien. Après Araki nous balance une fumeuse histoire de secte et de pouvoirs paranormaux. Forcément, là ça se gâte. Mais les garçons et les filles sont toujours jolis (surtout Thomas Dekker et Haley Bennett), du coup on peut tranquillement décrocher en se... Lire la critique de Kaboom

14 20
Avatar Pruneau
6
Pruneau ·

Araki rit

Je viens de finir le film à l'instant et je ne sais pas trop quoi dire ... Ça m'a rappelé l'état que m'avait mît Araki à la fin de "Nowhere" avec son cafard géant, sur le cul et sans réponse. L'univers est toujours aussi singulier, c'est à dire édulcoré et sombre à la fois, cette touche psychédélique reste une des marques de fabrique du réalisateur et il en joue habilement. Il garde ces... Lire l'avis à propos de Kaboom

9
Avatar JimBo Lebowski
6
JimBo Lebowski ·

Kaboom c'est le résultat des millions de "pop" simultanés, vos petits neurones qui implosent

Un seul mot : c'est le bordel. Dans tous les sens du terme. Un amoncellement résolument hétéroclyte, tantôt adorable à l'oeil, tantôt délicieux sexuellement, tantôt gavant de WTF à outrance. Très léché dans sa mise et scène et son identité visuelle, Kaboom joue sur ses points forts : un héros métro- et homo-sexuel assumé, des scènes de cul délurées et délirées, un numéro d'équilibriste délicat... Lire l'avis à propos de Kaboom

12 7
Avatar SeigneurAo
7
SeigneurAo ·