Affiche Kaboom

Critiques de Kaboom

Film de (2010)

L'absurdité asumée.

Ce film est complétement con, franchement drôle et vraiment déglingué. La rhétorique des personnages, mes aïeux..!! J'ai franchement ri. Au tout premier coup d'œil, l'acteur m'a fait penser à celui de "Requiem for a Dream", du coup - c'est sans doute bête de ma part - je me suis attendu à quelque chose d'assez badant. Bah non... Bien loin de là. Dressons le tableau : - Une futur-ex petite... Lire la critique de Kaboom

4 4
Avatar Herwen
7
Herwen ·

wtf

Même si cela semble totalement assumé, le film part dans le délire le plus complet dès les premières secondes. Quelques que répliques font mouches, mais la consommation de psychotrope est fortement conseillée pour suivre le trip des scénaristes, eux même, sous l'emprise de produits stupéfiants. et que dire de la fin... Certains y verront de multiples métaphores, les autres ni verront absolument... Lire la critique de Kaboom

4
Avatar Ismaël K
2
Ismaël K ·

Belle arnaque.

Kaboom reprend tous les ingrédients de "Nowhere", les assaisonne à la sauce de notre époque (blackberry/gtalk etc.) et en fait une salade sympa à goûter, mais on a quand même toujours la dalle à la fin. Le scénario est à la fois compliqué et cousu de fil dentaire. Tout est très propre et polissé. On sent que Gregg Araki a perdu un peu de sa fougue et veut toujours satisfaire son public. Donc y... Lire l'avis à propos de Kaboom

4
Avatar Kuhn
6
Kuhn ·

Critique de Kaboom par Stavroguiness

Un récit hallucinant rondement mené, une élucubration flashy et ringarde mais assumée, qui part dans le n'importe quoi sans s'y perdre et qui supporte le tout avec de bons dialogues et de bonnes prestations d'acteurs. Cependant, c'est à peu près tout ce qu'il y a à voir. Un film "sympa", fluo et drôle que vous ne regretterez pas mais qui ne vous touchera pas - je pense - outre mesure, parce... Lire la critique de Kaboom

4
Avatar Stavroguiness
7
Stavroguiness ·

Il porte bien son nom !

Depuis le temps que j'en entendais parler, sans en entendre parler... la réputation d'Araki, les affiches super flashy, les beaux gosses du casting censés se rouler des pelles... je voulais voir ça, et pourtant j'avais pas la moindre idée de ce que ça racontait, à part le côté comédie teenage. Eh béh suis tellement content d'avoir tout découvert sur pièce que je vais rester très sobre dans ma... Lire la critique de Kaboom

5 3
Avatar Gad
9
Gad ·

Critique de Kaboom par BB_Prince

Gros délire sous acide d'ados dégénérés pré-pubères. Ce film alterne phase comique et phase d'horreur sans jamais trouver le ton juste. Les personnages sont un mélange de clichés tout aussi ridicules les uns que les autres. Enfin un point positif, une réalisation qui nous permet de croire que l'on pourrait être de grands réalisateurs adulés par la critique. Lire la critique de Kaboom

6 1
Avatar BB_Prince
2
BB_Prince ·

Araki-compatible ?

Les habitués d'Araki ne seront en rien dépaysés car on y retrouve le sexe, le décalé, le foutraque. Le risque étant de trouver cela un brin daté. Par contre, que ceux qui n'ont jamais pratiqué Araki ne se privent pas de découvrir ce réalisateur à l'univers singulier. Lire la critique de Kaboom

9
Avatar takeshi29
6
takeshi29 ·

Critique de Kaboom par kwyxz

On sent bien que le côté foutraque est assumé, que les effets spéciaux kitsch ne sont là que pour renforcer l'aspect guimauve de la photo et ses tons roses criards (déjà bien présents sur l'affiche). Le côté cul décomplexé ne gène pas et ne choque pas non plus, finalement, tout ceci reste bien gentillet, on voit les seins de Juno Temple, big deal. Mais l'intrigue cliché rigolarde du début,... Lire l'avis à propos de Kaboom

8 1
Avatar kwyxz
4
kwyxz ·

Heuuu

Esthétique spéciale, tout le monde est beau, tatoué, piercé et fucke à tout va. J'ai particulièrement apprécié la fin qui te sort complètement du film. (Par contre depuis la résolution de 2003, on avait dit plus de Placebo dans les BO.) Lire la critique de Kaboom

5 1
Avatar Babymelaw
7
Babymelaw ·

Kaboom

Smith, universitaire sur un campus, vit la vie d'un étudiant lambda avec sa copine Stella. Jusqu'au au soir, où après avoir grignoter des "space cookie", il pense avoir vu le meurtre d'une fille qu'il avait préalablement vue dans ses rêves. Il verra par la suite qu'il est au centre d'un mystère intrigant. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme qu'on retrouve ce cher Araki. Et son univers coloré... Lire l'avis à propos de Kaboom

6 2
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·