Millar s'attaque à 007 !

Avis sur Kingsman : Services secrets

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Je suis embêté et soulagé d'écrire cette critique. Embêté car elle intervient APRES avoir fait un bilan où je statufiais sur les films qui sont sortis ce début de semestre, et soulagé car le film est comme je m'y attendais. Ce qui me permet de dénigrer encore plus mon cinéma de quartier qui a OSE bouder ce film. Oui, Kingsman réalisé par Mr Matthew Vaughn (Stardust, X-Men : First Class et bien entendu Kick-Ass) est excellent parmi les films hors blockbusters qu'on nous a servis (81 millions de dollars de budget). Je pense même qu'il est probablement l'un des meilleurs films de l'année. Adaptation d'un comic book de Mark Millar the Secret Service. Et comme pour Kick Ass, ce film a fait des étincelles et pas qu'un peu.

Matthiew Vaugh Power !

Ce film est vraiment excellent. Tout le film est très bien réalisé et de manière aussi inventive que Matthiew Vaughn sait faire. Et ceux qui ont vu X-Men : First Class et Kick - Ass savent de quoi je parle. Le film est possède plusieurs plans et travelling très inspirés, des scènes dantesques et vraiment nerveuses. L'alliance de la réalisation et de la musique est incroyable et donne au film un parfum de films d'espionnage vraiment décomplexé et fun. Il y a tellement de scènes vraiment incroyables que je ne pourrai pas tous les lister. Mais si je devais n'en donné qu'une, ce serait celle là :

Le combat entre Galaad et tous les civils de l'église.

C'est tellement dans le fun et le n'importe quoi que c'en est divertissant. Mais bizarrement, le film ne fait pas trop dans la démesure totale. C'est fun mais pas trop exagéré. Ceci dit, étant donné que c'est une adaptation de l'oeuvre de Millar, Matthew Vaughn prend garde à ne pas faire dans le gore exagéré, comme il a déjà fait dans Kick-Ass. Il y a d'ailleurs plusieurs libertés entre le film et le comic book. Et c'est ça qui est fascinant avec Matthew Vaughn. Il prend des libertés nécessaires en accord avec l'oeuvre original mais sans aller dans l'exagération. Cela dit, c'est un style qui ne plait pas à tout le monde, car sa réalisation est tous sauf conventionnel (même Edgar Wright possède un peu le même problème). Mais c'est justement ce qui fait l'identité du film et sa réussite.

Les Chevaliers de la Reine d'Angleterre

D'abord, les personnages. Ils sont à la fois semblables et différents du comic book. La bande dessinée de Mark Millar donnait une représentation réaliste du service secret car il se situait au sein du M.I.6. Ici, pas de M.I.6 mais un service tout à fait fictif, le Kingsman dont les membres sont inspirés des Chevaliers de la Table Ronde.

Nous avons le héro Gary Unwin dit Eggsy (Taron Egerton ). Il est le héro novice typique de ce genre de production, mais à une différence prêt. C'est un adolescent tout ce qu'il y a de plus lambda. Ni particulièrement bon, ni particulièrement mauvais. Bref il n'a pas de super atout à la Harry Potter ou à la James T. Kirck et n'est pas non plus le boulet du groupe; il est juste un ado normal qui influencé par son mentor a décidé de rejoindre l'organisation et qui apprendra les ficelle du métier sans pour autant briller totalement (sauf à la fin...). Et c'est ça qui est bien avec ce personnage, c'est qu'il reste lambda pratiquement dans les 3/4 du film et personne ne prend pour acquis son intégration au Kingsman (même s'il faut l'avouer et il se débrouille plutôt bien). Sauf bien sûr Galaad.

Harry Hart dit Galaad (Colin Firth) est un super-espion dans tout le flegme britannique. Personnage un peu à la Alfred Penniworth et fascinant dans ses réactions, il est quasiment l'anti-James Bond (alors que Eggsy est plus pro-James Bond) dans ses réactions. Figure paternel de Eggsy et super gentleman, ces manières sont vraiment incroyables et il est fun dans ses actes

Et sa mort était aussi surprenante que triste

Merlin (Mark Strong, enfin un rôle de gentil !) est grosso modo Q dans Kingsman; pourvoyeur d'arme et entraîneur plus que sadique, son naturel flegme est vraiment déroutant à tel point qu'on ne sait pas comment il va réagir (sauf dans le feu de l'action où il apporte son aide au mieux.).

Arthur (Michael Caine) est le chef du Kingsman. En apparence, il est un chef respecté et intègre, mais il s'avérera que ce ne sera pas que ça. C'est un personnage à la Dumbledore mais pas vraiment avec l'intégrité de Dumbledore.

Roxy la nouvelle "Lancelot" (Sophie Cookson) est la fille des Kingsman. Elle n'est pas particulièrement développée mais vu que dans les Kingsman, on s’intéresse plus à sur le sort de Eggsy que des autres, ce n'est pas très grave. Ceci dit, elle est bien définit et compétente

Les scénaristes ont même réussi à résister à la tentation d'en faire une love interest ou un boulet, puisque c'est elle qui devient officillement une nouvelle Kingsman avant Eggsy !

Les autres personnages de l'agence ne sont pas particulièrement développés non plus, mais sont oubliable sauf Charlie (Edward Holcroft) qui est grosso modo Drago Malfoy en plus lâche.

Quant aux méchants, on a Richmond Valentine (Samuel L.Jackson). On dit toujours que pour faire un bon film, il faut faire un bon méchant. Celui-là en est un. Il est tellement dans le fun et la bizarrerie qu'il en est drôle ! Samuel L. Jackson a toujours son charisme habituel pour l’interpréter, mais avec ses manies d'avoir peur du sang et d'être dans le méchant caricatural, qu'il devient énorme. Et puis : CE LOOK !!! sérieux, comment on peut prendre ce qu'il dit au sérieux avec ce look ? Et c'est justement ça qui en fait un bon méchant ! Je l'adore.

Pareil pour son acolyte Gazelle (Sofia Boutella). Transformer un gars faisant du Kung-Fu en une adolescente sérieuse avec des lames à la place des pieds est vraiment une idée cool ! Elle forme un très sympathique duo avec Valentine ce qui rend leur association encore plus dangereuse.

Les autres personnages sont développés mais pas tant que ça. Entre le professeur James Arnold (Mark Hamill) qui est plus un clin d’œil au comic, la mère un petit peu dépressive et le beau-père violent, on est plus dans de l'ambiance classique à ce niveau.

Même si tu aimes comment le père et les loubards s'en prennent plein les yeux

Une histoire plus que fun

L'histoire est grosso modo une histoire tous qui a de plus classique. Ceci dit, c'est le traitement de l'histoire qui est inédit. Chaque composante classique est détournée et démontée par le film

Tu crois qu'au début le père va s'en sortir ? Pouf ! Il est mort ! Tu penses que Galaad va partir en laissant les loubards ? Non ! Il reste et les démonte, tu pense que Eggsy va devenir Kingsman facilement ? Pouf ! Il est recalé mais revient après la mort de Galaad ! Il arrive même à piéger Arthur comme si de rien était !

Le film s'amuse avec les codes en les démontant intelligemment. Il ne s'autorise aucun raccourci scénaristique, tout est fluide et bien raconté. D'autant plus que le film est à mi-chemin entre le premier et second degré. Il n'est pas totalement premier degré car il reprend de manière plus fun les canons du film d'espionnage, et il n'est pas totalement second degré car il prend au sérieux son histoire entre 2 répliques funs. Ce film n'a même pas vraiment de défauts qui méritent qu'on s'attarde, même le coté parodique de certaines scènes va avec l'esprit du film ! Tout ce qu'on pourrait reprocher honnêtement est plus du chipotage qu'autre chose. Genre qu'il soit un peu trop dans le fun et le décomplexé. Ce qui est vrai mais pas dérangeant pour autant, même si j'en conviens qu'il ne plaira pas à tout le monde. Ceci dit le fait de reprocher à ce film que les britanniques ont une fascination au sujet de leur classe sociale revient à reprocher que Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ? est mauvais parce que Chistian Clavier est un bourgeois et les beaux-fils non. C'est aussi bête que ça. Moi ce que je pourrai reprocher à ce film, c'est qu'il ne soit pas accessible comme film, un peu comme Kick Ass. Il faut vraiment entrer dans le délire pour l'apprécier, ce qui a été le cas pour moi, mais pas pour tout le monde.

Film d'action n°1 !

Ce film est un excellent film d'action, fun ,drôle, triste, sans limite et bien réalisé. Apparemment une suite est prévue et si elle est aussi fun que celui-ci on ne va pas bouder notre plaisir. Et comme dirait Galaad :

Soyons cool tout en étant Gentleman !

Version fun de la critique : ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 312 fois
6 apprécient · 2 n'apprécient pas

Real Cosmic M a ajouté ce film à 30 listes Kingsman : Services secrets

Autres actions de Real Cosmic M Kingsman : Services secrets