Affiche L'Amour l'après-midi

Critiques de L'Amour l'après-midi

Film de (1972)

  • 1
  • 2

... mais le Sexe à la maison !

J'avais 15 ans quand j'ai vu "l'Amour l'après-midi" un dimanche après-midi sans amour dans un petit cinéma de la petite ville de province où se traînait mon adolescence. On était en 72, ou peut-être bien début 73, et le film m'avait marqué, presque traumatisé : on y (entre-) voyait plusieurs très belles femmes nues, et le triste "héros" du film s'enfuyait en courant plutôt que de... Lire l'avis à propos de L'Amour l'après-midi

18 2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Critique de L'Amour l'après-midi par J. Z. D.

Les filles sont belles l'après midi, comme dans un rêve. Les filles sont belles, Frederic le sait, il aime à quitter son bureau, ses jolies secretaires pour se promener, se laisser à l'envie de les séduire, toutes ; mais dans un rêve ; Fredéric est un homme rangé, bureaucrate marié à Hélène, délicate professeur de littérature qui attend leur deuxième enfant. Ils s'aiment, et il l'aime, même... Lire l'avis à propos de L'Amour l'après-midi

11 8
Avatar J. Z. D.
8
J. Z. D. ·

Domicile conjugal ?

Avec l'Amour l'après-midi, le dernier de ses Contes moraux (et le plus accessible), Rohmer réalise une véritable introspection. Mais surtout pas une psychanalyse - trop de légèreté (au moins apparente) dans le propos), et derrière l'alibi de la fidélité, menacée et assumée, sans doute une bonne dose de mauvaise foi. Rohmer parle évidemment de lui-même, de façon presque aussi explicite qu'habile.... Lire l'avis à propos de L'Amour l'après-midi

17 4
Avatar pphf
7
pphf ·

La double vie de Frédéric.

Rohmer, je t’aime. Mais vraiment. Ce film-là faisait partie des rares qui m’avaient laissé relativement froid la première fois. C’est sans doute avec La collectionneuse ma plus belle redécouverte du cinéaste. C’est simple, il fait dorénavant partie de mes films préférés, c’est sublime d’un bout à l’autre, la voix-off est à tomber, littéralement. Et pire – qui prouve que je ne m’en souvenais pas... Lire la critique de L'Amour l'après-midi

10 2
Avatar JanosValuska
9
JanosValuska ·

Pudeur, amour et sobriété selon Eric Rohmer.

Au début des années, alors que les studios de production américain font face à une crise financière critique et que les productions voient leur prix flambé, c’est le moment ou le cinéma français connait un nouveau souffle à travers la rencontre et les débuts de nombreux critiques qui sont ensuite devenus réalisateur et auteur. Il y aurait beaucoup à dire sur les nouvelles techniques de... Lire la critique de L'Amour l'après-midi

9 2
Avatar Maximemaxf Skellington
8
Maximemaxf Skellington ·

Castigat ridendo mores

Quoi de meilleur, lorsqu’on a passé les derniers jours à regarder des productions un peu violentes et saignantes, que d’aller prendre une cure d’intelligence du côté de chez Éric Rohmer qui, même dans les moins réussies de ses réalisations, sait, au hasard des conversations et des péripéties, dispenser une leçon narquoise et subtile ? Et lorsque, ainsi que c’est le cas pour... Lire l'avis à propos de L'Amour l'après-midi

8 2
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·

Critique de L'Amour l'après-midi par Teklow13

Je n'en avais pas un grand souvenir, pour tout dire plus de souvenir du tout, et c'est encore une merveille. Si on revient sur le cycle des 6 contes moraux, je trouve ça très beau de voir Rohmer débuter avec la fraîcheur des petits contes sur le Paris étudiant. Puis de partir en vacances sur la côte d'Azur en été, à Clermont Ferrand en hiver, à Annecy en été, et de revenir dans un Paris gris, un... Lire l'avis à propos de L'Amour l'après-midi

5
Avatar Teklow13
9
Teklow13 ·

Catherine

Bon je ne vais pas mentir ce n'est pas le meilleur des Rohmer et je ne suis peut-être pas fan des contes moraux, c'est le troisième que je voie sur les six et j'en ai adoré aucun, même si la collectionneuse c'était très sympa. Celui-ci est à peu près du même niveau... En fait j'ai beaucoup aimé le début, j'ai adoré la fin, mais le milieu ça ne m'a pas parlé outre mesure et ceci pour une raison... Lire l'avis à propos de L'Amour l'après-midi

2
Avatar Moizi
7
Moizi ·

L'amour, le vrai

Commencé pendant l'âge d'or de la nouvelle vague, le cycle des contes moraux s'achève avec L'Amour l'Après-Midi, un sixième chapitre sorti en 1972. Ce qui unit ces six films ce n'est pas tant leur objectif pédagogique, d'ailleurs je trouve cette dénomination de "contes moraux" moyennement pertinente. Leur point commun, et ce qui fait leur intérêt c'est cette vision de l'amour, lucide et en... Lire la critique de L'Amour l'après-midi

Avatar BenByde
8
BenByde ·

De l'adultère et de la veulerie

Frédéric mène une petite vie bourgeoise, bien aimable mais un tantinet monotone, entre sa jolie petite famille et son travail qui semble bien ronronner. Tout va au mieux, avec un zeste d’ennui, jusqu’à l’arrivée de Chloé, une ancienne camarade qui ressurgit de son passé, rendant ahuri le brave jeune père de famille. Ses intentions ne laissent pas de doute : elle fait vite état de ses... Lire la critique de L'Amour l'après-midi

Avatar Alexandre Katenidis
7
Alexandre Katenidis ·
  • 1
  • 2