👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de L'Aurore

Aurea
10
Aurea

Amour et Désir

Je viens de regarder le chef-d'oeuvre de Murnau, son premier film américain, qui date de 1927 : L' Aurore, avec George O' Brien et Janet Gaynor, mais qui n'a strictement rien d'hollywoodien dans son...

Lire la critique

il y a 24 jours

drélium
9
drélium

L'Amour

Autant dire que pour un Schwarzeneggérien élevé aux petits Van Damme, L'Aurore n'est pas le choix le plus évident venant à l'esprit. Il est bon pourtant de se faire violence, de dépasser les préjugés...

Lire la critique

il y a 11 ans

Sergent_Pepper
9

Rideau radieux

Faust racontait par le biais de la mythologie allemande la force de l’amour chez les humains ; L’Aurore ne va pas évoquer autre chose, mais le fera par d’autres voies. Auréolé de son succès...

Lire la critique

il y a 4 ans

MrCritik
5

Entre Chien et Loup

J'ai vu l'Aurore. Je n'en avais jamais entendu parler avant Sens Critique, pour cause d'inculture totale du cinéma muet, et même du cinéma old school tout court. Je remercie chaudement le site de me...

Lire la critique

il y a 10 ans

El_Senor_Guigui
5

Et là ça fait peur....

L'Aurore c'est l'histoire d'un type un peu chtarbé qui fait super bien le zombie. En résumé ce monsieur de la campagne, qui visiblement a un manque de quelque chose dans le sang à en croire ses...

Lire la critique

il y a 9 ans

DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef

Le premier clair de l'aube

http://youtu.be/nAMmr9OYEPw Qu'il touche au gothique aux détours de brumes sur un lac ou d'une branche tarabiscotée qui te fait baisser la tête, au drame et son grain de sable qui rompt le fil de la...

Lire la critique

il y a 8 ans

Théloma
10
Théloma

Coquins qui s'en dédisent

On a beaucoup écrit à propos de l'Aurore de Murnau, considéré à juste titre comme l’un des plus beaux films du monde. On a beaucoup écrit mais très peu sur le cochon. Vous savez, ce drôle de petit...

Lire la critique

il y a 2 ans

Iskald
3
Iskald

Sunrise - A song of abuse, deceit and brutality

Je ne parlerai pas de la réalisation, des décors, du montage, des acteurs car je n'ai de loin pas les références pour juger de cela par rapport à l'époque, et à vrai dire, je n'en ai cure. Je ne...

Lire la critique

il y a 9 ans

Deleuze
10
Deleuze

Merci Monsieur Murnau, Magnifique !

Je ne connais pas grand-chose au cinéma des années 20. Ce que je sais, c’est qu’il y a dans l’Aurore quelque chose qui a fait que 86 ans après que Murnau ait exposé son art, je ne me suis pas ennuyé...

Lire la critique

il y a 9 ans

zombiraptor
10
zombiraptor

Love scorie

L'Aurore traite magistralement d'une des créatures les plus effroyables qui puissent sévir sur une personne. Ou sur des personnes plus exactement. Cette monstruosité s'appelle l'amour. C'est l'être...

Lire la critique

il y a 9 ans