Affiche L'Aurore

Critiques de L'Aurore

Film de (1927)

L'Amour

Autant dire que pour un Schwarzeneggérien élevé aux petits Van Damme, L'Aurore n'est pas le choix le plus évident venant à l'esprit. Il est bon pourtant de se faire violence, de dépasser les préjugés et les réticences des premières secondes pour sciemment se perdre dans un cinéma autre afin d'y puiser tout ce qu'il peut offrir d'expériences nouvelles. Et l'Aurore a beaucoup à offrir derrière son... Lire l'avis à propos de L'Aurore

99 9
Avatar drélium
9
drélium ·

A toi, l'Aventurier...

Toi, là, sur ton transat au soleil. Oui, le Monsieur aux yeux bleus. Avec la casquette. Toi Dieu, toi l'Homme, toi le Baroudeur, toi qui jamais n'abdiques, ... "Je ne le regarderai pas, c'est clair! " Ah Ah, tu clames haut et fort ton goût pour l'aventure, mais au pied du mur, il est où, le professionnel? Il est où le magnifique? L'Aurore te fait peur, avoue-le. Oui, oui, peur! Peur au... Lire la critique de L'Aurore

91 14
Avatar MrsChanita
10
MrsChanita ·

Rideau radieux

Faust racontait par le biais de la mythologie allemande la force de l’amour chez les humains ; L’Aurore ne va pas évoquer autre chose, mais le fera par d’autres voies. Auréolé de son succès national, Murnau arrive à Hollywood et dispose de moyens considérables. L’Aurore peut à ce titre être... Lire la critique de L'Aurore

50
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Amour et Désir

Je viens de regarder le chef-d'oeuvre de Murnau, son premier film américain, qui date de 1927 : L' Aurore, avec George O' Brien et Janet Gaynor, mais qui n'a strictement rien d'hollywoodien dans son traitement. On retrouve cette opposition de l'amour idéal diurne,... Lire la critique de L'Aurore

290 156
Avatar Aurea
10
Aurea ·

Love scorie

L'Aurore traite magistralement d'une des créatures les plus effroyables qui puissent sévir sur une personne. Ou sur des personnes plus exactement. Cette monstruosité s'appelle l'amour. C'est l'être le plus vicieux que j'ai pu observer œuvrer derrière l'écran, mis en scène avec une simplicité limpide implacable, laissant l'hideuse horreur vaquer à ses inexorables affres. Une monstruosité qui... Lire l'avis à propos de L'Aurore

43 48
Avatar zombiraptor
10
zombiraptor ·

Le premier clair de l'aube

http://youtu.be/nAMmr9OYEPw Qu'il touche au gothique aux détours de brumes sur un lac ou d'une branche tarabiscotée qui te fait baisser la tête, au drame et son grain de sable qui rompt le fil de la vie ou même à la comédie pour une bretelle qui fait des siennes, le film étourdit par son étonnante modernité. Un sens de la narration qui t'entraîne, sans un mot, des images qui t'essoufflent, sans... Lire la critique de L'Aurore

55 32
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

Critique de L'Aurore par raisin_ver

La première vision de L'Aurore constitue sans aucun doute une des plus grandes expériences et une des plus poignantes que le cinéma a su engendrer. La puissance des sentiments des personnages, la maîtrise des images, leur association à différents effets sonores et le rythme effréné du film saisissent le spectateur pour le transporter dans un voyage inoubliable et intemporel. Ce film ne perdra... Lire la critique de L'Aurore

36 7
Avatar raisin_ver
10
raisin_ver ·

(Re)naissance d'un Amour

Il est des films unanimement reconnus comme révolutionnant le 7ème art, des films qui font que le cinéma ne sera plus jamais le même. Jusqu'ici, j'avais la chance d'en avoir vu un (oui oui un seul!), considéré souvent comme le meilleur film de tout les temps temps, adulé par la critique (ce qui chez moi n'est en rien un gage de qualité d'ailleurs...). Il s'agit de Citizen Kane. Et bien désormais... Lire la critique de L'Aurore

37 22
Avatar Kowalski
10
Kowalski ·

[Drélium m'a piqué mon titre]

Simple et évident. Film sur l'Amour, ni plus, ni moins : trahison, pardon, complicité, jalousie, réconfort, compromis... Je mets 9 et pas 10 juste pour embêter Torpenn et pour avoir une raison de revoir le film. Bilan de ce film, 3 choses : 1 - Voir plus de films muets. 2 - On n'a plus rien inventé après ce film en matière d'amour (je sais c'est excessif mais au bout d'une demi-heure j'étais... Lire la critique de L'Aurore

30 39
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·

Merci Monsieur Murnau, Magnifique !

Je ne connais pas grand-chose au cinéma des années 20. Ce que je sais, c’est qu’il y a dans l’Aurore quelque chose qui a fait que 86 ans après que Murnau ait exposé son art, je ne me suis pas ennuyé l’espace d’un instant, pris par une grande fascination. Je ne m’attarderai pas à essayer de chanter des louanges à propos de la qualité technique du film en lui-même, on ne peut être objectif avec... Lire l'avis à propos de L'Aurore

43 5
Avatar Deleuze
10
Deleuze ·