Bande-annonce
Affiche L'Espion qui m'aimait

L'Espion qui m'aimait

(1977)

The Spy Who Loved Me

12345678910
Quand ?
6.4
  1. 13
  2. 30
  3. 68
  4. 256
  5. 853
  6. 1862
  7. 1720
  8. 591
  9. 112
  10. 65
  • 5.6K
  • 129
  • 663

Pour retrouver des sous-marins nucléaires russe et britannique qui ont mystérieusement disparu, James Bond fait équipe avec l'agent soviétique Anya Amasova. Leur mission les conduit à affronter un ennemi des plus dangereux en la personne de Requin, un géant de plus de 2 m quasiment indestructible...

Casting : acteurs principauxL'Espion qui m'aimait
Casting complet du film L'Espion qui m'aimait
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Espion qui m'aimait
VS
Licence to Kiel

En ce jour funeste, je me suis dit qu'il fallait peut-être écrire une petite bafouille sur un James Bond, ça faisait longtemps en plus. The Spy Who Loved Me, c'est vraiment l'un des films déclencheurs de ma passion pour Bond, le genre de film que quand quand tu le vois à 10 ans dans un magasin de télé, tu restes devant pendant que tes parents sont aller faire les courses et après vont faire passer une annonce à la caisse pour te retrouver. Oui, c'est pas le meilleur film, le scénar est assez...

32 8
"Je marque pour la Grande-Bretagne"

Je regrette presque de ne pas aimer ce film, c'est vrais pourtant, tout est là, non ? Une James Bond Girl magnifique et bien active comme je les aimes, un grand méchant, une bande-son pas trop mal, des effets spéciaux plutôt bon, un Q bien présent, des courses poursuites sympathiques, et même, un Roger Moore que j'arrive à apprécier pour une fois. Mais bon, le destin est cruel et la première fois que mister Moore me fait bonne impression, le film, lui, n'arrive pas à me charmer. Si au niveau... Lire la critique de L'Espion qui m'aimait

9
Critiques : avis d'internautes (78)
L'Espion qui m'aimait
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La Détente

Dixième mission pour l'agent Bond et troisième pour Roger Moore, The Spy who loved me permet enfin à celui-ci d'avoir un script potable et une réalisation à la hauteur ! Youhou !! L'attente était longue ! Certes que deux films, mais ils ne passent pas très vite, et il aura fallu que l'on retrouve une intrigue mêlant notre agent préféré à la Guerre Froide pour que Moore ait... Lire l'avis à propos de L'Espion qui m'aimait

31 15
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·
"Baby, you're the best" !!!

Roger Moore est mort, et il va beaucoup me manquer :-( Mais James Bond est immortel. L'Espion qui m'aimait, Roger Moore le considérait comme le meilleur film de la saga qu'il ait tourné, les fans aiment beaucoup cet opus, et ce dernier est très généralement considéré comme le meilleur Bond avec Roger Moore, avec... Lire l'avis à propos de L'Espion qui m'aimait

16 7
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
Nobody does it better

James Bond doit contrecarrer les plans de Karl Stromberg, un armateur milliardaire fou et amoureux de l'océan qui veut aggraver la guerre froide en détruisant des villes russes et occidentales avec des sous-marins nucléaires soviétiques et de l'OTAN capturés grâce à son pétrolier géant. Il doit faire équipe avec l'agent soviétique Anya Amasova, dont il a tué l'amant lors d'une mission... Guy... Lire la critique de L'Espion qui m'aimait

19 8
Avatar Jackal
7
Jackal ·
Il ne manque que Sean Connery !

Oui, c’est bien cela : avec Sean Connery à la place du trop fade Roger Moore et – soyons honnêtes – une demi-heure de moins, L’espion qui m’aimait figurerait sans aucun doute parmi les meilleurs films d’une saga qui ne cesse de s’étirer et, désormais, de se renier et de se déconstruire. Après l’assez pitoyable Homme au pistolet d’or, les producteurs roublards Saltzman et... Lire l'avis à propos de L'Espion qui m'aimait

5 3
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·
Découverte
Jaws dans un Bond !

Il paraît que c'est le meilleur James Bond de Roger Moore pour tout un tas de raisons ; pourquoi pas ? je serais assez d'accord avec cette assertion, même si je reste indéfectiblement attaché au Bond de Sean Connery, plus cruel, plus amoral, plus délicieusement cynique, donc plus proche du personnage crée par Ian Fleming. Roger Moore affichera dans tous ses Bond une image plus British et très... Lire la critique de L'Espion qui m'aimait

12 8
Avatar Ugly
8
Ugly ·
Toutes les critiques du film L'Espion qui m'aimait (78)
Bande-annonce L'Espion qui m'aimait