Affiche L'Homme qui n'a pas d'étoile

Critiques de L'Homme qui n'a pas d'étoile

Film de (1955)

Des barbelés dans la prairie

Bien que King Vidor ait avoué avoir réalisé ce film pour payer ses impôts, il n'en signera pas moins un chef-d'oeuvre, on peut même affirmer qu'il porte sa marque indiscutable, que ce soit dans la description du personnage de femme volontaire et ambitieuse incarné par la craquante Jeanne Crain, confrontée à la vie de l'Ouest au sein d'un univers masculin, ou dans la manière avec laquelle... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

18 2
Avatar Ugly
7
Ugly ·

A bird on a (barbed) wire.

Dans l’imaginaire collectif, le déplacement du cowboy vers une figure du justicier, ancêtre du flic contemporain, est unanimement accepté. Le western est un retour aux sources de la civilisation, l’établissement d’une morale sur des terres vierges dans lesquelles la loi du plus fort aurait tendance à spontanément s’imposer. C’est oublier la fonction première et étymologique du... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

31
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Entre deux âges

The Man without a star est un petit western sympathique qui apporte un regard digne d’intérêt sur ce moment de transition entre deux savoir-faire relatifs à la gestion du bétail et, plus largement, à la vie économique. Les deux personnages principaux sont projetés dans un univers rugueux et violent qu’ils révèlent par leur regard naïf et leur humour à toute épreuve. C’est ce... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

5
Avatar Fêtons_le_cinéma
5
Fêtons_le_cinéma ·

Lonely are the brave

Man without a Star est avant toutes choses un film de cowboy, au sens propre : un film sur le métier de garçon vacher au sein des grands espaces américains, avec les problématiques qui y ont trait au centre du film. Même si de nombreux aspects ne m'ont pas paru très convaincants, à l'instar de la figure-clé de la riche propriétaire terrienne frisant la caricature de femme... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

8
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

L'homme qui déteste le barbelé

Dempsey Rae est un vagabond qui traverse clandestinement les Etats-Unis en squattant des wagons de trains de marchandises. De son passé, on ne saura pas grand-chose, si ce n'est qu'il vient du Texas et qu'il a une haine viscérale des fils barbelés. Epris de liberté et opposé à toute idée de changement, cet amoureux des grands espaces ne supporte pas de voir des éleveurs de bétail s'approprier... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

12 4
Avatar chtimixeur
5
chtimixeur ·

L'HOMME QUI N'A PAS D'ETOILE de King Vidor

King Vidor nous offre un western riche en thématique sur la conquête de l'ouest: l'éducation, l'amitié, les femmes à poigne, l'arrivée inéluctable des barbelés, l'opposition entre gros propriétaires et petits, la fascination de la violence, la mise à l'écart des aventuriers dans un monde de plus en plus civilisé et soumis aux lois. Le réalisateur dans un film d'une durée de juste moins de 90... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

9
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

Des barbelés sur la prairie

Ce western a surement inspiré Morris et Goscinny. C'est aussi un one man show. Tout est centré sur la prestation de Kirk Douglas, l'homme orchestre, l'énergie faite homme. Même si le film n'était pas construit autour de son personnage, on ne verrait que lui. Il efface les autres par sa présence. Il jongle avec ses flingues, danse à tout moment, monte à cheval comme un champion de... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

6 1
Avatar -Marc-
6
-Marc- ·

Critique de L'Homme qui n'a pas d'étoile par Teklow13

L’homme qui n’a pas d’étoile est un superbe western, mais un western singulier, très surprenant car il déjoue sans cesse les attentes que l’on peut avoir vis-à-vis de telle ou telle convention du genre. Le film n’hésite pas à faire basculer les enjeux d’une scène au sein d’un même plan, et ouvrir différentes pistes. Ca donne une vraie chair au film et aux personnages, quelque chose de beaucoup... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

7
Avatar Teklow13
9
Teklow13 ·

La carte et le territoire

King Vidor est un conquérant. Go West, young man... Toute son œuvre constitue la geste de l'homme libre qui dévore les grands espaces, prend une terre à bras le corps, donne la main à son voisin, regarde ses ennemis en face, bâtit des villes, fonde un pays. On a tant parlé de lyrisme échevelé à son égard que L'Homme qui n'a pas d'étoile, dispensé de toute figuration de masse, du... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

5 1
Avatar Thaddeus
8
Thaddeus ·

Kirk Douglas gesticule en roue libre

Il faut plus d'une demi-heure avant que le film commence, avant on a droit aux gesticulations de Kirk Douglas qui surjoue comme c'est pas permis et prend sous sa coupe un jeune tête à claques dont on se demande s'il n'est pas un peu demeuré. La relation ensuite entre Douglas et la jolie Jeanne Crain aurait pu être intéressante mais c'est tellement parsemé d'invraisemblances que ça ne le fait... Lire l'avis à propos de L'Homme qui n'a pas d'étoile

4
Avatar estonius
4
estonius ·