Affiche L'Horloger de Saint-Paul

Critiques de L'Horloger de Saint-Paul

Film de (1974)

« On étouffe dans ce putain de pays »

1974, la France va bien, PIB et taux de natalité croissent, les entreprises exportent, le chômage est au plus bas... Les rapports sont sociaux sont tendus, les grèves dures, syndicalistes et milices patronales se défient. 1974, les immeubles lyonnais sont sales, la circulation éparse, les voitures petites, les esprits étriqués. 1974, le cinéma français se réduit à deux formules : la paire de... Lire la critique de L'Horloger de Saint-Paul

33 4
Avatar Step de Boisse
7
Step de Boisse ·

Critique de L'Horloger de Saint-Paul par ricky_fitz

Inspiré du roman de Simenon, L'horloger d'Everton, ce premier film de Bertrand Tavernier nous plonge dans la vie d'un petit horloger lyonnais. Michel Descombes (Philippe Noiret) est un honnête artisan qui mène une vie paisible dans le quartier Saint Paul. Il a élevé seul son fils depuis le départ de sa femme. Sa vie va basculler lorsque le commissaire Guiboud (Jean Rochefort) lui annonce que son... Lire la critique de L'Horloger de Saint-Paul

11 1
Avatar ricky_fitz
8
ricky_fitz ·

« Quand on n'arrive plus à respirer, on éclate les vitres ! »

Premier fim de Bertrand Tavernier, à peine 31 ans à l'époque, L'Horloger de Saint-Paul suit l'histoire de Michel Descombes, lorsque la police apprend à ce petit commerçant lyonnais que son fils est un assassin en cavale... On ne peut pas comprendre L'Horloger de Saint-Paul si on ne sait pas que Tavernier détestait, haïssait ces années 1970 qu'il dépeint ici. Tout le film n'est qu'un immense... Lire l'avis à propos de L'Horloger de Saint-Paul

10
Avatar Wakapou
7
Wakapou ·

Le fils

C'est une belle histoire. Ça on ne peut le nier. Les thèmes sont forts, la tragédie est grande. Ce qui m'a dérangé, c'est le traitement dramaturgique. Il y a bien du conflit et des obstacles à franchir dans ce récit où un père apprend à connaître son fils au travers de ce que les autres en disent. Malheureusement ça reste mou, ça na va pas assez loin. Les dialogues sont touchants mais... Lire l'avis à propos de L'Horloger de Saint-Paul

6
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Critique de L'Horloger de Saint-Paul par Alligator

Juillet 2009 : A bien des égards, cet "horloger de St Paul" m'a rappellé "La semaine de vacances". Pas uniquement parce que les deux films sont situés à Lyon. Ce sont aussi deux portraits, deux parcours singuliers et deux comédiens formidables. Je sais, maintenant que j'ai vu cet "horloger", pourquoi Tavernier a inséré en clin d'oeil son horloger dans une petite scène de "La semaine". Je saisis... Lire la critique de L'Horloger de Saint-Paul

6
Avatar Alligator
8
Alligator ·

(Bê)Tavernier (mais pas trop quand même)

Ce film, bien qu'il soit manifestement l'un des meilleurs de son auteur, me permet de cerner véritablement ce que j'aime et ce que je n'aime pas dans le cinéma de Bertrand Tavernier. J'aime beaucoup les personnages du film et le sous-texte intelligent du film quant à la paternité, c'est à la fois très vrai, très authentique et très beau. Chez Tavernier, il n'y a jamais ni bons ni méchants. Les... Lire la critique de L'Horloger de Saint-Paul

6
Avatar Nwazayte
7
Nwazayte ·

Critique de L'Horloger de Saint-Paul par AMCHI

Un très beau film qui met en valeur Lyon (ça change de Paris), on sent que cette ville a une âme. L'interprétation est excellente avec Noiret en père qui a du mal à réellement comprendre la situation dans lequel s'est fourgué son fils, il est très touchant ; Jean Rochefort est aussi merveilleux qu'à son habitude. Si le ton de L'Horloger de Saint-Paul est... Lire la critique de L'Horloger de Saint-Paul

4 7
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Critique de L'Horloger de Saint-Paul par Charles Dubois

L'un des personnages, à la fin du film, dit du juge qui a condamné le fils criminel du héros à 20 ans de prison qu'il a voulu le traiter en terroriste sans pour autant faire de son procès un procès politique. C'est peut-être le même argument qu'il faudrait retourner au premier film de Bertrand Tavernier ; qu'il a surement voulu faire un film politique sans lui en donner la forme. En découle... Lire l'avis à propos de L'Horloger de Saint-Paul

1
Avatar Charles Dubois
6
Charles Dubois ·

Critique de L'Horloger de Saint-Paul par Boubakar

Dans une récente intervention à la radio, Tavernier parlait de ce film comme étant "lyonnais avant d'être français". Et c'est exactement ça, on découvre un Lyon de carte postale (c'est parfois un peu un trop présent, d'ailleurs), ses petites rues, la vie de tout les jours, au service d'un drame frappant ce Michel Descombes, remarquablement interprété par Philippe Noiret (dans les bonus du dvd,... Lire la critique de L'Horloger de Saint-Paul

3
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·

Qui ne s'endort pas n'est pas Lyonnais, hey !

Tavernier / Noiret / Rochefort / Lyon : que demande le peuple ? Je partais avec un a priori fort positif pour ce premier Tavernier du nom. Je n'en connaissais rien sauf le titre et l'affiche. La première scène fort sympathique, lance le film sur une pente pleine d'humour, de bons mots, de saucisson à cuire et de salade de museau, ça démarre bien. Et puis, l'intrigue principale se met en place,... Lire l'avis à propos de L'Horloger de Saint-Paul

8
Avatar Before-Sunrise
4
Before-Sunrise ·