Death and ballads

Avis sur La Ballade de Buster Scruggs

Avatar essylU
Critique publiée par le

En 2003, Jim Jarmush réalisait l'excellent Coffee and cigarettes, long métrage composé de plus ou moins courts métrages indépendants avec une tripoté de non moins excellents acteurs avec en trame de fond leur relation au café et à la cigarette. Dialogues et situations cocasses étaient au rendez-vous.

Quinze ans plus tard, les frères Coen nous livrent leurs courts métrages sous forme de long métrage, où cette fois-ci le filigrane est le conte "American Frontier" (western en français) et la Mort.
On retrouve tous les ingrédients Coen : situations absurdes voire grotesques à la Fargo, O'Brother ou the Big Leboxsky, ambiance sonore, dialogues, photographie et grands paysages. Les frères nous livrent des scènes magnifiques, distillant le temps et un montage sobre, construisant des situations et des personnages tout en couleur et absurdité et où la Mort surgit au tournant, inattendue, presque poétique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 138 fois
Aucun vote pour le moment

essylU a ajouté ce film à 2 listes La Ballade de Buster Scruggs

Autres actions de essylU La Ballade de Buster Scruggs