Critiques de La Barbe à papa

Sergent_Pepper
9

Addie dans le rétro

(Série "Dans le top 10 de mes éclaireurs" : Cultural Mind) La première surprise de cette pépite bien trop méconnue est son choix esthétique : réaliser en 1973 un film en noir et blanc se situant...

Lire la critique

il y a 8 ans

-IgoR-
9
-IgoR-

Le voyage dans la lune

Sur le canevas classique du road movie, Peter Bogdanovich brode une fable délicieusement surannée. Parfaitement assumé et réalisé, le noir et blanc se fait émissaire d’une époque révolue, difficile...

Lire la critique

il y a 8 ans

Docteur_Jivago
9

To Moze from Addie

S’ouvrant sur la chanson It’s only a Paper Moon, La Barbe à Papa débute avec une scène d’enterrement remarquable et donnant tout de suite le ton du film, où l’on va suivre un petit escroc qui va se...

Lire la critique

il y a 8 ans

Vincent_Ruozzi
9

Arnaquer pour survivre, aimer pour vivre

Venant simplement à l’enterrement d’une ancienne amie, Moses ne pensait pas repartir avec Addie, la fille de celle-ci. Cherchant vainement à s’en débarrasser, il accepte à contrecœur d’accompagner la...

Lire la critique

il y a 5 ans

Cultural_Mind
10

Tatum O’Neal dans sa plus tendre engeance

D’abord, la crainte. « Elle ne voudra pas de moi. » Quand Moses Pray quitte l’enterrement de son ancienne maîtresse, il est chargé d’accompagner Addie, neuf ans, chez une tante depuis longtemps...

Lire la critique

il y a 3 ans

Truman-
9
Truman-

Critique de par Truman-

C'est dingue que ce film soit aussi peu connu car il est vraiment magnifique, ça parle d'un petit escroc, Moses qui doit ramener une gamine, Addie chez sa tante . Le tout se déroule dans les années...

Lire la critique

il y a 8 ans

Nick_Cortex
9
Nick_Cortex

Fly Me to the Moon

Ce genre de film me rappelle pourquoi j'aime vraiment SensCritique. Parce que ce bon vieux site m'est vraiment utile pour construire ma culture cinématographique et m'a permis d'excellentes...

Lire la critique

il y a 5 ans

Morrinson
8
Morrinson

Addie dans les villes

Paper Moon (en V.O.) est un mélange aussi subtil qu'efficace de mélancolie et d'humour, ancré dans le paysage singulier de l'Amérique au temps de la Grande Dépression. Le contenu est relativement...

Lire la critique

il y a 6 ans

oso
7
oso

Planquez vos malboros, la gamine chasse le mégot

En 30 secondes d’introduction, l’essence même de Paper Moon est livrée aux mirettes qui le contemplent. L’association subtile d’un contexte économique difficile faisant du quotidien un environnement...

Lire la critique

il y a 7 ans

Pruneau
7
Pruneau

Les sources d'O'Neal

Peter Bogdanovich (le psy de la psy de Tony Soprano pour les geeks) mixe le noir et blanc nostalgique de la Dernière Séance avec l'humour d'On s'fait la valise, docteur ? Ce film sur la Grande...

Lire la critique

il y a 12 ans