La chute de Legolas

Avis sur La Chute du faucon noir

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

En regardant "La chute du faucon noir", j'avais l'impression que R. Scott n'avait pas grand chose à dire sur la guerre et en plus rien de neuf. C'est certainement faux, mais c'est ce que le film m'a fait passer. En soi, ce n'est pas un problème, si le réalisateur propose un divertissement honnête. Mais là non plus je n'ai rien trouvé.

La première tare du film, selon moi, c'est le manque de profondeur dans la gallerie de personnages proposés. On ne sait rien d'eux si ce n'est quelques clichés très brefs. Trop brefs, car au moins le cliché fait appel à notre culture du genre et on aurait pu coller une étiquette à chacun, mais là on dirait que Ridley veut éviter ce genre d'effet facile, du coup les soldats semblent aussi creux qu'une vallée, car rien ne vient compléter ce manque d'info. Puis ils sont trop nombreux, trop de stars (enfin, stars pas trop chères quand même), et il est parfois difficile de distinguer qui est qui avec cet accoutrement. Enfin il ne se passe pas grand chose dans toute l'histoire, tout tourne autour d'une offensive ratée.

La mise en scène aurait pu combler les trous et offrir un spectacle saisissant. Si la photographie est léchée, malheureusement le point de vue sur l'action est pauvre. Ridley nous montre les soldats tirer sans gérer l'espace; de la sorte il est impossible de comprendre la paranoïa qu'instaure ce combat digne d'une guerilla. Une vue subjective de temps à autres aurait pourtant suffit. Résultat on voit juste des ricains qui courent et qui tirent. Et quand Ridley daigne nous montrer l'adversaire il le présente telle une racaille de cité. Je n'ai pas été sur place, mais je doute que des soldats somaliens s'avancent comme les rappeurs américains quand ils se font tirer dessus... Il est aussi de nombreux passages où le Somalien est présenté comme un sauvage idiot ; ça peut être marrant dans le cadre d'un True Lies, mais là où Ridley tente de faire sérieux, ses choix de mises en scènes sont plutôt insultants. Mais ce n'est pas tout, Ridley évite moins le cliché ici et nous montre trop d'images de familles dévastées, genre pub pour une eau minérale ou pour une association ce qui peut énerver à la longue.

Bref, "La chute du faucon noir" est autant dépourvu d'un message que d'entertainment. Même si certaines séquences restent intéressantes, je n'ai pas ressenti d'engouement sur l'ensemble. Ca reste un film à l'esthétique peu reprochable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 474 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper La Chute du faucon noir