Affiche La Dame du lac

La Dame du lac

(1946)

Lady in the Lake

12345678910
Quand ?
6.1
  1. 0
  2. 1
  3. 6
  4. 11
  5. 30
  6. 46
  7. 38
  8. 8
  9. 5
  10. 2
  • 147
  • 8
  • 235

Adrienne Fromsett engage le détective Philip Marlowe pour retrouver Crystal, la femme de son patron et amant, l'éditeur Kingsby, afin de provoquer leur divorce. Son enquête va conduire Marlowe au bord d'un lac où une femme a été retrouvée noyée, puis auprès de l'amant de Crystal qui a été assassiné....

Casting : acteurs principauxLa Dame du lac
Casting complet du film La Dame du lac
Match des critiques
les meilleurs avis
La Dame du lac
VS
Deux Montgomery pour le prix d'un

Principalement acteur, Robert Montgomery a également signé deux films en tant que réalisateur, dont cette "Dame du lac" nous faisant regretter de ne pas avoir vu le père de la belle Elizabeth occuper plus souvent ce poste. Même si son intérêt majeur est, bien sûr, qu'elle ait été filmée entièrement en caméra subjective, idée pour le moins originale et au gagnante puisqu'on arrive rapidement à entrer dans l'histoire et que quelques plans sont vraiment bien trouvés, c'est aussi le personnage...

Ellay Mort !!!

Tourné quasi-intégralement en caméra subjective, ce qui en fait son originalité mais aussi sa limite, "La Dame du lac" utilise ce procédé dans le but de mieux nous faire identifier au protagoniste de l'histoire, le mythique héros de Raymond Chandler, Philip Marlowe. Quand il reçoit un coup de poing, on ressent le coup de poing car la caméra vacille, quand il est sonné et qu'il rampe, on ressent bien la situation pénible dans laquelle il est, etc... La prouesse technique mérite d'être soulignée.... Lire l'avis à propos de La Dame du lac

5 3
Critiques : avis d'internautes (8)
La Dame du lac
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un choix technique original

L’affiche utilisée pour la jaquette dit « Vous et Robert Montgomery allez élucider une affaire de meurtre ». Effectivement, après une sorte d’introduction où le réalisateur-acteur jouant le rôle de Philip Marlowe présente l’affaire qui l’occupe, tout le film est ensuite présenté en caméra subjective, faisant du spectateur l’acteur principal de ce film noir. On pourrait reprocher au film de... Lire l'avis à propos de La Dame du lac

19 35
Avatar Electron
7
Electron ·
La dame du lac (1947)

Il s'agit d'un film policier en noir et blanc mettant en scène le célèbre détective Philip Marlowe. Pratiquement tout le film est tourné en caméra subjective et le spectateur est placé dans la peau du détective. C'est très original, cela offre quelques plans intéressants mais cela finit par être un peu lassant car l'utilisation du procédé est vraiment trop systématique. On ne voit donc presque... Lire l'avis à propos de La Dame du lac

5 2
Avatar greenwich
7
greenwich ·
Découverte
Critique de La Dame du lac par Alligator

Il m'est apparu encore plus clairement hier que le jeu video n'a rien à voir avec le cinéma. Autre procédé, autre moeurs. Autant je jubile devant mon ordi en FPS, autant je ne supporte pas la caméra subjective pendant tout un film. Ma dernière expérience avait été jusque là la première partie de Dark Passage, très dark en effet... quel pénible souvenir. Mais je viens de découvrir plus pénible... Lire la critique de La Dame du lac

2
Avatar Alligator
4
Alligator ·
Critique de La Dame du lac par Maqroll

Deux ans après Le Grand Sommeil, Robert Montgomery tourne son unique film en se mettant très modestement en scène. On ne le voit en effet qu’à de très rares instants bien qu’il incarne le personnage principal du film, le fameux Philip Marlowe, héros de Raymond Chandler. En effet, il y a ici une expérience à peu près unique (du moins dans un film grand public) de caméra subjective. Dans le... Lire la critique de La Dame du lac

Avatar Maqroll
6
Maqroll ·
Critique de La Dame du lac par Christian Hermouet

L'invention de la camera subjective et un ratage, on n'arrive pas a entrer dans le film par la faute de l'acteur /realisateur au ton monocorde et au jeu sans subtilité. Rayon girls c'est pas mal avec Lila Leeds en receptioniste, Jayne Meadows en triple meurtriere et Audrey Totter en mal aimable qui se revele la gentille du film. Lire la critique de La Dame du lac

Avatar Christian Hermouet
4
Christian Hermouet ·
Toutes les critiques du film La Dame du lac (8)
Vous pourriez également aimer...