Bande-annonce
Affiche La Femme du dimanche

La Femme du dimanche

(1975)

La Donna della domenica

12345678910
Quand ?
6.1
  1. 0
  2. 3
  3. 5
  4. 12
  5. 34
  6. 59
  7. 50
  8. 13
  9. 4
  10. 1
  • 181
  • 6
  • 109

Un célèbre architecte est assassiné à l'aide d'un phallus en pierre. Le commissaire Santamaria, à la suite d'un quiproquo, est mis sur la piste d'une jeune femme mariée à un grand industriel et de son ami homosexuel qui s'amusent, dès lors, à aider la police dans ses investigations…

Casting : acteurs principauxLa Femme du dimanche
Casting complet du film La Femme du dimanche
Match des critiques
les meilleurs avis
La Femme du dimanche
VS
La comédie du dimanche

Tout commence avec l’assassinat d’un délicat personnage aimant lorgner sous les jupes des filles et commander des bananes d’un air entendu au restaurant. L’arme du crime ? Un pénis de pierre ! Les premiers suspects sont deux jeunes aristocrates turinois dont le principal problème existentiel est de savoir si prononcer « Boston » à l’américaine tient ou non du vulgaire étalage linguistique. Ces quelques éléments d’incipit laissent imaginer la facétie permanente avec laquelle Comencini met en...

3 1
Le dernier de la liste.

Comencini n'est pas mon réalisateur italien préféré, la femme du dimanche est à l'image du reste de sa filmographie, c'est à dire moyen. Le scénario signé Age et Scarpelli fait du sur place, la touche d'humour acide intervient de temps en temps. Mais elle reste trop peu présente pour être aussi efficace que chez des gens comme Risi ,Monicelli ou Scola. Et contrairement à ces confrères le cinéma de Comencini sent la poussière, les costumes à l'éclairage en passant par les personnages et la... Lire l'avis à propos de La Femme du dimanche

1
Critiques : avis d'internautes (13)
La Femme du dimanche
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Revu le 19 janvier 2017

La Femme du dimanche (La donna della domenica) est un (pseudo) film policier italien réalisé par Luigi Comencini, écrit par Carlo Fruttero et Agenore Incrocci, d'après le roman éponyme de Carlo Fruttero et Franco Lucentini, paru en 1972... qui met en scéne (sur une bonne musique composée par Ennio Morricone) l’enquête du Commissaire Salvatore Santamaria (joué par le toujours formidable... Lire la critique de La Femme du dimanche

4
Avatar Eric31
8
Eric31 ·
Comencini peu inspiré

Adaptation molle d’un roman de Fruttero et Lucentini par un réalisateur que l’on a connu plus inspiré. On comprend très vite que Comencini ne se passionne  guère pour cette intrigue policière touffue qu’il filme la plupart du temps en plans larges et statiques, accentuant le côté théâtral de personnages trop caricaturaux. Mastroianni est pareil à lui-même, c’est-à-dire excellent, mais... Lire l'avis à propos de La Femme du dimanche

Avatar Eric Steiner
4
Eric Steiner ·
Comme une envie de Bisset

Voilà une comédie policière peu susceptible de captiver la jeune génération, en raison d'un rythme lent qui engendre un certain nombre de longueurs. C'est vraiment le gros défaut du film de Luigi Comencini, qui aurait gagné à élaguer son récit d'un petit quart d'heure pour atteindre le format d'une heure et demie, idéal pour ce type de divertissement. A titre personnel, nonobstant ce... Lire la critique de La Femme du dimanche

4
Avatar Val_Cancun
7
Val_Cancun ·
Découverte
Autres férocités de la bourgeoisie italienne !

l’incontestable force du film vient justement de cette férocité décuplée lorsqu’il s’agit de portraiturer l’entre-soi de la grande bourgeoise turinoise. Le trait est ici impitoyable à l’égard des personnages principaux, tous suspects d’un meurtre, mais finalement tous coupables d’un autre crime, bien plus global. Mais si cette férocité, dans toutes ses modalités, est l’une des plus... Lire l'avis à propos de La Femme du dimanche

Avatar Chicago
6
Chicago ·
La typicité gâchée

Septième Art et demi Une comédie italienne typique, qui s'assume dans un humour bizarre et autodérisoire dont les critiques vont aller cette fois-ci à la ville de Turin. Des commentaires à moitié acerbes sur les dialectes au rôle toujours propret d'une police inefficace victimisée par les criminels, tout y est. Mais cette uniformité... Lire la critique de La Femme du dimanche

Avatar Eowyn Cwper
5
Eowyn Cwper ·
Toutes les critiques du film La Femme du dimanche (13)
Bande-annonce La Femme du dimanche