Cover La Femme du dimanche

La Femme du dimanche

La Donna della domenica

1975

202

126

6

6.1

Film de Luigi Comencini · 1 h 45 min · 14 avril 1976 (France)

Genres : Comédie, Thriller, Policier

Casting (acteurs principaux) :

Marcello Mastroianni, Jacqueline Bisset, Jean-Louis Trintignant, Aldo Reggiani, Maria Teresa Albani, Omero Antonutti, Gigi Ballista, Fortunato Cecilia

Pays d'origine :

Italie

Bande originale :

The Sunday Woman / The Most Beautiful Woman
Casting complet et fiche technique

Un célèbre architecte est assassiné à l'aide d'un phallus en pierre. Le commissaire Santamaria, à la suite d'un quiproquo, est mis sur la piste d'une jeune femme mariée à un grand industriel et de son ami homosexuel qui s'amusent, dès lors, à aider la police dans ses investigations…

stromboli

Pas indispensable mais assez amusant et bien interprété

il y a 6 ans

Ilya_Personne

Un méli-mélo assez pénible autour d'un meurtre au phallus en pierre. Je me suis copieusement ennuyé.

il y a 7 ans

Eric31
8
Eric31

Critique positive la plus appréciée

Revu le 19 janvier 2017

La Femme du dimanche (La donna della domenica) est un (pseudo) film policier italien réalisé par Luigi Comencini, écrit par Carlo Fruttero et Agenore Incrocci, d'après le roman éponyme de Carlo...

il y a 6 ans

5 j'aime

SteinerEric
4
Eric Steiner

Critique négative la plus appréciée

Comencini peu inspiré

Adaptation molle d’un roman de Fruttero et Lucentini par un réalisateur que l’on a connu plus inspiré. On comprend très vite que Comencini ne se passionne  guère pour cette intrigue policière...

il y a plus d’un an

Val_Cancun
7
Val_Cancun

Comme une envie de Bisset

Voilà une comédie policière peu susceptible de captiver la jeune génération, en raison d'un rythme lent qui engendre un certain nombre de longueurs. C'est vraiment le gros défaut du film de Luigi...

il y a 2 ans

4 j'aime

etsecla
6
etsecla

La comédie du dimanche

Tout commence avec l’assassinat d’un délicat personnage aimant lorgner sous les jupes des filles et commander des bananes d’un air entendu au restaurant. L’arme du crime ? Un pénis de pierre ! Les...

il y a 3 ans

3 j'aime

1

estonius
7
estonius

Une galerie de portraits assez cocasses

Si, comme l'a dit un critique le film était "une subtile étude sociale des rapports de classe à Turin", le film serait raté car à côté de son sujet. Mais ce n'est pas de cela dont il s'agit. Autour...

il y a 3 ans

2 j'aime

Chicago
6
Chicago

Autres férocités de la bourgeoisie italienne !

l’incontestable force du film vient justement de cette férocité décuplée lorsqu’il s’agit de portraiturer l’entre-soi de la grande bourgeoise turinoise. Le trait est ici impitoyable à l’égard des...

il y a 4 ans