Le secret de la poudre volante

Avis sur La Grande Muraille

Avatar vincenzobino
Critique publiée par le

Le secret de la poudre volante
William est à la tête d'une équipe de mercenaires venus en Chine pour y ramener de la poudre noire. Lorsque le groupe atteint la muraille de Chine, il est capturé par les soldats et interrogé. Toutefois, l'armée chinoise a d'autres gros matous à fouetter: des créatures les attaquent et elles sont bien plus nombreuses. D'où un dilemme pour William: voler la poudre ou empêcher que ces créatures puissent envahir la planète?
La première vision de la bande-annonce, pourtant spectaculaire, ne m'avait provoqué qu'une seule réaction: Hollywood veut narguer la Chine et retranscrire les deux tours dans notre monde. C'était avant de voir que l'illustre réalisateur Zhang Yimou, à qui l'on doit, entre autres, le secret des poignards volants, était aux commandes, et Tony Gilroy à l'écriture.
D'où un intérêt né passablement justifié: il n'y a pas de génie niveau scénaristique, si ce n'est une satire sur les occidentaux vus par les chinois fort à-propos, ni de frissons véritables. Mais niveau visuel, l'impression d'assister à un spectacle type cirque du Soleil ou étoiles du cirque de Pékin (l'on retrouve certaines séquences de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin orchestrée par le réalisateur) est saisissante et la 3D trouve totalement son utilité. De même la musique est bien dosée et Damon sans en faire trop est parfaitement à l'aise.
Vaut la peine d'être vu...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 374 fois
11 apprécient

Autres actions de vincenzobino La Grande Muraille