Affiche La Rose et la Flèche

Critiques de La Rose et la Flèche

Film de (1976)

  • 1
  • 2

Ainsi rêvaient-ils

"Découverte J’étais enfant. J’aimais les grands combats, Les Chevaliers et leur pesante armure, Et tous les preux qui tombèrent là-bas Pour racheter la Sainte Sépulture. L’Anglais Richard faisait battre mon coeur Et je l’aimais, quand après ses conquêtes Il revenait, et que son bras vainqueur Avait coupé tout un collier de têtes.... Lire l'avis à propos de La Rose et la Flèche

22 1
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

Mon amie la rose

Un beau film d'aventures, qui est aussi une grande histoire d'amour. La mise en scène est belle et émouvante, avec beaucoup de sensibilité et d'intelligence. L'ensemble est vraiment une merveille, avec en plus une reconstitution historique réussie et de beaux personnages portés par un magnifique casting, avec la présence de Sean Connery, Audrey Hepburn, Robert Shaw, Ian Holm et Richard Harris.... Lire l'avis à propos de La Rose et la Flèche

5
Avatar Caine78
7
Caine78 ·

Le crépuscule des idoles

Entre Errol Flynn et Kevin Costner (nous somme d'accord que Russell Crowe n'a jamais campé Robin des bois...), le justicier anglais a été incarné par Sean Connery lui même, qui reviendra d'ailleurs plus de dix ans après dans la forêt de Sherwood sous les traits de Richard Coeur-de-lion. Un film de cape et d'épée loin des canons habituels du genre. Richard Lester est un habitué du genre, ayant... Lire l'avis à propos de La Rose et la Flèche

7
Avatar Hyunkel
7
Hyunkel ·

Critique de La Rose et la Flèche par batman1985

Le mythe de Robin des Bois est entièrement revisité par Richard Lester, le metteur en scène de quelques Superman. L'idée est d'ailleurs incroyable bien loin de l'image que les plus jeunes téléspectateurs ont eu avec le Walt Disney, Robin des Bois, ou de celui joué par Kevin Costner, Robin des Bois: prince des voleurs. D'ailleurs tout au long du film, on est vraiment dans quelque chose qui... Lire l'avis à propos de La Rose et la Flèche

6
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Un éclair de jeunesse dans l'oeil d'un vieillard

Bien étrange métrage que celui-là. À la fois comique, empruntant souvent à son aîné d'un an Sacré Graal (première scène du film devant la muraille d'une forteresse, les paysans des campagnes traversées, le casque de Sir Ranulf proche de celui de Bedivere, l'armure du Shérif qui jusque sur l'affiche lui donne l'air du Lancelot de John Cleese, le duel final entre Robin et son ennemi... Lire la critique de La Rose et la Flèche

4 4
Avatar Frenhofer
7
Frenhofer ·

Robin des Bois est trop vieux pour ces Connery

Entre ses comédies swinging London et ses Superman dispensables, Richard Lester était en pleine période cape et épée et s'amusait avec la légende de Robin des Bois dans La Rose et la Flèche. Porté par Audrey Hepburn et Sean Connery, ce dernier étant très convaincant dans le rôle d'un héros vieillissant s'enivrant de sa propre légende, c'est un film d'aventures à l'ancienne et... Lire la critique de La Rose et la Flèche

3 1
Avatar Bastien Marie
8
Bastien Marie ·

Critique de La Rose et la Flèche par Alligator

Belle idée que celle de donner une fin à l'histoire d'amour entre Robin des Bois et Marianne, la cinquantaine bien tassée. Robin a laissé Marianne et est parti encore une fois pendant 20 ans guerroyer en Terre Sainte. Il en revient dégoûté par les atrocités de la guerre et découvre une Marianne nonne... Le film sans en avoir l'air dépeint avec brillance et doigté les affres du temps qui passe,... Lire la critique de La Rose et la Flèche

3
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Robin des Bois, 20 ans plus tard

Après une période dite « d'essai » où il tenta par tous les moyens de casser son image d'espion britannique, Sean Connery a reconquit un nouveau public au cours des années 70, arborant une belle moustache et alternant les rôles plus dramatiques. On a donc pu le voir dans des œuvres plus solennelles comme L'Homme qui Voulut Être Roi et Le Lion et le Vent avant... Lire la critique de La Rose et la Flèche

2
Avatar MalevolentReviews
7
MalevolentReviews ·

Ode nostalgique

Décidément, La Rose et la Flèche demeure un film étrange, une ode nostalgique au film d'aventure, rattrapée par la pauvreté et la vieillesse. Dans la ZAD de Sherwood, un Robin vieillissant, buté et simpliste, évoque ses jours heureux avec une Marianne désabusée. Le temps est passé. L'amour est resté, mais rien n'a pu être rattrapé. Un film sombre comme une histoire d'amour qui n'est jamais... Lire l'avis à propos de La Rose et la Flèche

Avatar hubertguillaud
8
hubertguillaud ·

Critique de La Rose et la Flèche par Blockhead

Teintée de nostalgie et de mélancolie, une superbe évocation des derniers instants du célèbre héros et sa belle auxquels Sean Connery et Audrey Hepburn apportent une dimension humaine et une intensité dramatique déchirantes. Lire la critique de La Rose et la Flèche

Avatar Blockhead
7
Blockhead ·
  • 1
  • 2