Affiche La Sirène du Mississipi

Critiques de La Sirène du Mississipi

Film de (1969)

Critique de La Sirène du Mississipi par Rawi

Un excellent Truffaut avec un Belmondo dans un contre-emploi d’une rare subtilité. Il joue la passion dévorante à merveille et Deneuve, tour à tour femme enfant, fatale, pute, naïve, cruelle, désarmante est au sommet de sa beauté. Image de pureté et d’innocence mais d’un machiavélisme extrême, elle semble tendre et attentionnée alors qu‘elle est froide et calculatrice. La dernière chose qu’elle... Lire la critique de La Sirène du Mississipi

30 21
Avatar Rawi
7
Rawi ·

Truisme et Nouvelle vague : « L'amour fait mal »

Après le succès de La mariée était en noir, François Truffaut adapte un second ouvrage de William Irish, Waltz into Darkness. Truffaut tourne son grand roman d’amour : un très riche et très beau jeune homme se damne pour une ravissante ingrate. À l’issue d’une longue correspondance épistolaire, Louis Mahé (Jean-Paul Belmondo) accueille sa promise, Marion (Catherine... Lire la critique de La Sirène du Mississipi

13
Avatar Step de Boisse
6
Step de Boisse ·

Le chignon de Catherine Deneuve

La disparition de Amy Dunne dans le dernier film de David Fincher établissait cette année le retour au cinéma des années 50 dans un décors médiatique et ultra connecté. Cette dernière fuyait une image de femme idéalisée par la culture américaine qu’elle s’était sculptée depuis la rencontre avec son époux. Truffaut n’a certes par connu internet, il n’empêche de sa Sirène du... Lire la critique de La Sirène du Mississipi

9
Avatar T-Mac
8
T-Mac ·

LA SIRENE DU MISSISSIPI de François Truffaut

François Truffaut tourne le dos pour la deuxième fois (après "La mariée était en noir") aux principes de la Nouvelle Vague qui rejettent les adaptations d'œuvres littéraires au profit de création originales purement cinématographiques. Il adapte donc et pour la seconde fois un roman (éponyme) de William Irish. Le titre du film emploie une orthographe désuète du nom "Mississippi" ne l'écrivant... Lire la critique de La Sirène du Mississipi

8 1
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

Truffaldien

Excessivement truffaldien dans sa description brûlante et tourmentée des sortilèges de l'amour, cette "Sirène du Mississipi" - mal-aimé du public comme des critiques - n'est pas un grand film (un peu trop long, et sans doute maladroit dans le traitement des rares aspects "policiers" restant du roman de William Irish). Il offre toutefois quelques grands moments... Lire l'avis à propos de La Sirène du Mississipi

2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Critique de La Sirène du Mississipi par denizor

Avec La sirène du Mississipi, François Truffaut adapte pour la seconde fois William Irish après la Mariée était en noir en 1967. Un roman noir déjà original à nouveau détourné par Truffaut pour en faire un grand film sur la passion, force ambigüe qu'elle mène à la destruction et à la folie. Le livre s'ouvrait à la Nouvelle-Orléans, le film commence désormais à la... Lire l'avis à propos de La Sirène du Mississipi

1
Avatar denizor
6
denizor ·

Last seduction.

François Truffaut transpose le roman de William Irish de la Nouvelle-Orléans à la Réunion, s'amusant visiblement avec sa mise en scène et jouant avec l'image de ses deux stars, Belmondo, fragile et amoureux éperdu face à une Catherine Deneuve manipulatrice. En résulte une folle histoire d'amour un peu froide et un peu bavarde mais troublante. Lire la critique de La Sirène du Mississipi

5
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Critique de La Sirène du Mississipi par Broyax

En général et en particulier, le réalisateur Truffaut a tout faux mais ce n'est pas le cas ici (l'exception confirmant la règle) ou du moins, pas entièrement. Il faut dire que les deux atouts sont ma foi fort bien exploités avec cet improbable duo Belmondo-Deneuve, le feu et la glace réunis, les contraires attirés à l'insu de leur plein gré. Bébel est d'une grande justesse et d'une... Lire l'avis à propos de La Sirène du Mississipi

2
Avatar Broyax
5
Broyax ·

La Sirène du Mississippi (1969)

La Sirène du Mississippi n'est ni une franche déception ni une surprise extraordinaire car ma curiosité pour ce film de François Truffaud (sorti en 1969), au titre et aux acteurs séduisants, était très grande. La toute première partie est d'une platitude, voir d'une atonie monumentale qui décourage à de nombreuses reprises avant que le spectateur ne découvre très vite que La Sirène du... Lire la critique de La Sirène du Mississipi

3
Avatar Thomas Edouard
4
Thomas Edouard ·

J'aime bien le strip-tease de Deneuve au bord de la route.

Un numéro d'acteurs éblouissant pour une histoire d'amour fou et de manipulation plutôt habilement menée malgré quelques bavardages, et quelques questions sans réponse (pourquoi Belmondo ne veut-il pas aller à Paris ?). On peut aussi regretter la fin qui n'en est pas une (peut-être un hommage à Hitchcock, la fin de Soupçons ?). Une légère impression d'inachevé, mais un film agréable... Et... Lire la critique de La Sirène du Mississipi

Avatar estonius
8
estonius ·