👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Après lecture du pitch de "La source des femmes", on se dit que Radu Mihaileanu va signer une gentille et sympathique fable féministe. Et on ne peut s'empêcher de rapporter à l'actualité et au printemps arabe. Ou comment une nouvelle génération jeune et dynamique ose enfin s'élever contre des traditions et des inégalités en place depuis des décennies voire des siècles.
En effet, ce film nous conte l'histoire de jeunes femmes vivant dans un village du Maghreb désireuses faire changer les traditions patriarcales et arriérées trop fortement ancrées dans les mentalités des hommes.
Si les intentions du réalisateur sont louables, les moyens utilisés sont peu adaptés. Radu Mihaileanu se noie dans une accumulation de clichés et de conventions qui, au final, vont véritablement desservir à la fois son scénario et la cause qu'il défend.
Durant un peu plus de deux heures, on va ainsi passer en revue l'éventail de toutes les inégalités entre l'Homme et la Femme dont souffre l'Islam contemporain : port du voile, virginité avant le mariage, mauvaise interprétation du Coran, liberté d'expression, différences d'éducation, mariages forcés ...
Le problème est qu'à force de vouloir tout défendre, tout dénoncer, "La source des femmes" n'explique rien et survole tout, tant et si bien (ou plutôt mal) que le manichéisme le plus primaire prend bien souvent le dessus, estompant une réalité bien plus complexe mais néanmoins alarmante et surtout actuelle.
Au final, le naufrage est sauvé par l'interprétation de ses actrices, la sublime Leïla Bekhti en tête. Elle irradie le film par son sourire magnifique et son regard vibrant et réussit l'exploit à rendre crédibles bon nombre de situations pour le moins "capillotractées".
En bref, cette "source des femmes" se noie plus dans verre d'eau qu'elle n'est un oasis dans le désert...
Buissonad
4
Écrit par

il y a 10 ans

10 j'aime

La Source des femmes
LeBlogDuCinéma
8

La Source des Femmes mélange joie et tristesse et véhicule ainsi un vrai message d'amour.

Ce n'est ni un film historique, ni une fiction mais un fait toujours actuel dans certains villages du Maghreb ou du Moyen-Orient. Les femmes cherchent l'eau à la source dans les hauteurs en prenant...

Lire la critique

il y a 10 ans

10 j'aime

2

La Source des femmes
Buissonad
4

Un oasis dans un verre d'eau

Après lecture du pitch de "La source des femmes", on se dit que Radu Mihaileanu va signer une gentille et sympathique fable féministe. Et on ne peut s'empêcher de rapporter à l'actualité et au...

Lire la critique

il y a 10 ans

10 j'aime

La Source des femmes
Moizi
1

Le tuyau, 10 euros chez Casto...

Allez, parce que je suis bon prince je règle le problème en trente secondes, les femmes veulent de l'eau plus près pour éviter de perdre leur enfant en couche (WTF, déjà le pitch de base est...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

11

La Source des femmes
Buissonad
4

Un oasis dans un verre d'eau

Après lecture du pitch de "La source des femmes", on se dit que Radu Mihaileanu va signer une gentille et sympathique fable féministe. Et on ne peut s'empêcher de rapporter à l'actualité et au...

Lire la critique

il y a 10 ans

10 j'aime

Avant d'aller dormir
Buissonad
5

Une impression de déja-vu

Ce roman de S.J Watson compte l'histoire de Christine, cinquantenaire, qui suite à un accident, est frappée d'amnésie et se réveille tous les matins sans savoir ce qu'elle a fait durant les vingt...

Lire la critique

il y a 10 ans

6 j'aime

Les Infidèles
Buissonad
5

Deux gars, des filles

Qui dit film à sketches dit forcément ou presque film inégal. "Les infidèles" ne déroge pas à la règle. Certains sont très bons et d'autres assez mauvais. L'histoire du séminariste d'une entreprise...

Lire la critique

il y a 10 ans

4 j'aime