Bande-annonce
Affiche La Valse dans l'ombre

La Valse dans l'ombre

(1940)

Waterloo Bridge

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 0
  2. 1
  3. 1
  4. 4
  5. 17
  6. 34
  7. 68
  8. 150
  9. 113
  10. 40
  • 428
  • 96
  • 812

Durant la Première Guerre mondiale, un officier aristocrate et une jeune fille de condition modeste se rencontrent et s'aiment.

Casting : acteurs principauxLa Valse dans l'ombre
Casting complet du film La Valse dans l'ombre
Match des critiques
les meilleurs avis
La Valse dans l'ombre
VS
Tu te souviens de ce pont, dis, chérie ?

J'expliquais à l'occasion de ma critique du "narcisse noir" que le propre d'un grand film est de réunir le fond et la forme. Cette valse des ombres, sans réfuter ce premier axiome, permet d'en ajouter un deuxième. Le propre d'un grand film est AUSSI de pouvoir présenter des éléments qu'on détesterait habituellement dans une production tout-venant, et en faire quelque chose de prodigieux (c'est aussi le cas, par exemple, de la vie est belle de Capra). En effet, si je fais le compte,...

45 5
Avatar Melenkurion
4
Melenkurion
Waterloo Bridge, morne plaine...

Incroyable de constater qu'aucun des admirateurs de ce film (et on dirait bien qu'il n'y a que çà sur ce site) n'ait souligné la morale nauséabonde qui le sous tend : l'héroïne a péché, elle devra payer. Pire encore, elle appliquera elle même la sentence car on ne peut impunément bafouer l'honneur de la haute société, l'honneur de son homme, ni celui de son régiment... Une morale archaïque et doloriste, voire masochiste, une histoire coupée de son contexte social et historique (rien sur... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

7 3
Critiques : avis d'internautes (26)
La Valse dans l'ombre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'évanescence du sublime

C’était du temps où l’amour était sacré, pur, au dessus de toute corruption. Myra et Roy s’aiment d’un amour fou, dans les temps troublés de la première guerre mondiale. Myra est une belle et adorable jeune danseuse, qui pourtant fait preuve d’un brin de défaitisme à l’égard de la vie et de ce qu’elle peut lui apporter. Elle va néanmoins placer toute sa foi en cet amour, même s’il lui apparaît... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

31 44
Avatar Melly
10
Melly ·
Perdu entre deux rives

Il m'aura fallu un peu de temps pour encaisser le coup, groggy que j'étais après que le mot "fin" fit son apparition à l'écran... De toute évidence, il y avait bien longtemps qu'un film ne m'avait pas fait cet effe, un mélodrame de surcroît. C'est seulement au bout de quelques secondes, de quelques minutes, à moins que ce soit au bout de quelques heures (je ne saurais le dire avec exactitude)... Lire l'avis à propos de La Valse dans l'ombre

30 4
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·
Un Amour absolu

Un être en pleine jeunesse, beau et pur mais déjà marqué par un certain défaitisme, c'est ainsi qu'apparaît Myra, jolie danseuse rencontrée lors d'un raid aérien, sur le pont de Waterloo Bridge (titre original) à Roy, fringant capitaine britannique prêt à se battre contre les Allemands. C'est la guerre, on est en 1917 et il part : elle le croit mort. Histoire bouleversante d'un amour absolu où... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

37 33
Avatar Aurea
9
Aurea ·
Critique de La Valse dans l'ombre par FrankyFockers

Quelques jours après Prisonniers du Passé, je poursuis ma découverte des mélos de Marvyn LeRoy et je me prends claque sur claque. Nous sommes là aussi face à une oeuvre immense, même si je trouve Prisonniers du Passé encore largement meilleur, c'est dire. La Valse dans l'Ombre, beau titre français pour un film dont le beau titre est Waterloo Bridge, est une sorte de mélo absolu et tragique,... Lire l'avis à propos de La Valse dans l'ombre

3 1
Avatar FrankyFockers
8
FrankyFockers ·
Découverte
Si près de cette douce vie rêvée...

La Valse dans l'ombre est un film hautement sous-estimé dans l'histoire du cinéma américain. Il passe relativement inaperçu alors qu'il s'agit d'une perle dans le genre amour impossible et romance dramatique. La réalisation signée Mervyn LeRoy est d'une justesse remarquable, en témoigne une des séquences finales durant laquelle les multiples flashs de lumière accompagnent la tragédie... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

6 2
Avatar Tystnaden
8
Tystnaden ·
Toutes les critiques du film La Valse dans l'ombre (26)
Bande-annonce La Valse dans l'ombre
Vous pourriez également aimer...