Bande-annonce
Affiche La comtesse de Hong Kong

La comtesse de Hong Kong

(1967)

A Countess from Hong Kong

12345678910
Quand ?
6.2
  1. 4
  2. 4
  3. 13
  4. 16
  5. 61
  6. 99
  7. 53
  8. 27
  9. 7
  10. 12
  • 296
  • 9
  • 215

Ogden Mears est un ambassadeur américain qui découvre, cachée dans sa cabine de bateau, une comtesse russe. Elle veut aller aux États-Unis. Mears va tomber amoureux, mais sa femme l'attend à Hawaï.

Casting : acteurs principauxLa comtesse de Hong Kong

Casting complet du film La comtesse de Hong Kong

PostsLa comtesse de Hong Kong

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (6)
La comtesse de Hong Kong
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Silencio

Alors que sa santé est de plus en plus fragile, Charlie Chaplin, exilé en Suisse à cause de ses opinions politiques qui ne plaisaient guère dans le pays de l'Oncle Sam (une terre de liberté disent-ils...), livre son dernier film, La Comtesse de Hong Kong, en 1967 où il est question des péripéties d'un ambassadeur américain lors d'un voyage en bateau. La Comtesse de Hong...

13 2
Avatar Docteur_Jivago
7
·
Critique de La comtesse de Hong Kong par Camille Bouderlique

Aux apparences de film raté (faux-raccords incessants et dialogues inutiles) le dernier film Chaplin, qui ne s'est donc jamais habitué au cinéma parlant, dégage quelque chose de l'ordre du palpable. L'émotion réside ici dans l'ambiant, dans le sous-jacent, dans le fond du cadre. Cette tristesse que l'on ressent à la fin du film, n'est liée ni au jeu de Brando, ni à la mise en scène à strictement... Lire l'avis à propos de La comtesse de Hong Kong

5
Avatar Camille Bouderlique
7
Camille Bouderlique ·
Découverte
A ré-évaluer

Charlie Chaplin dirige Marlon Brando. L'un des réalisateurs les plus connus au monde (à défaut d'être un des meilleurs) fait jouer le plus génial acteur américain. Rien que cet argument justifie de voir le film, même s'il jouit d'une mauvaise réputation (en partie justifiée, même s'il est meilleur que d'autres réalisations de Chaplin, comme Le Roi à New York ou Monsieur Verdoux). C'est... Lire l'avis à propos de La comtesse de Hong Kong

9 1
Avatar SanFelice
7
SanFelice ·
Déliquescence d'un génie

Après Un roi à New York, il faut attendre dix ans que Chaplin reprenne une caméra. L'envie ne lui en reprendra plus, d'ailleurs : à 77 ans, le passage à la couleur acheva celui qui était difficilement passé au film sonore. Promettant l'exotisme à son titre et à ses plans idéaux-graphiques, cette ultime réalisation est totalement théâtrale et tournée en studios ; on y sacrifie la lumière du... Lire la critique de La comtesse de Hong Kong

Avatar Ywan Cooper
5
Ywan Cooper ·
Un Chaplin mineur

J'en ai entendu beaucoup de mal. Il est vrai que si on le compare aux meilleurs films avec ou de Charlie Chaplin, il fait assez pâle figure, la faute entre autres à une intrigue vraiment faiblarde. Tout ce qui est gag visuel et situation de théâtre de boulevard fonctionne mieux que les dialogues qui sont aussi inégaux que le rythme, tantôt posé, tantôt très rapide. Et encore, mieux... Lire la critique de La comtesse de Hong Kong

1
Avatar The Reg
5
The Reg ·
Toutes les critiques du film La comtesse de Hong Kong (6)
Bande-annonce
La comtesse de Hong Kong
Vous pourriez également aimer...