Affiche La mariée était en noir

Critiques de La mariée était en noir

Film de (1968)

Critique de La mariée était en noir par Cthulhu_Mantis

C'est à l'heure actuelle ou j'écris ces lignes le moins bons des Truffaut que j'ai pus voir. Il y'a finalement pas grand chose à dire sur ce film en dehors des mots qui sont toujours bien choisis, un festin d'acteurs (Jeanne Moreau, Michel Boucquet, Jean-Claude Brialy, le grand Michael Lonsdale et la future égérie masculine Truffaldienne Charles Denner). La lumière est venu de lui.... Lire l'avis à propos de La mariée était en noir

1
Avatar Cthulhu_Mantis
5
Cthulhu_Mantis ·

Critique de La mariée était en noir par BaNDiNi

Un polar que Tarantino a "pillé" pour son Kill Bill (un mariage qui vire au cauchemar, une mariée qui se venge de 5 individus, une liste de noms qu'elle noircie au fur et à mesure, des voyages en avion...). Cette vengeance implacable souffre hélas pas mal de sa mise en scène vieillissante (François Truffaut s'essayait au style Hickcockien mais à la française...) et de certains acteurs assez... Lire la critique de La mariée était en noir

2
Avatar BaNDiNi
6
BaNDiNi ·

A ce rythme là, je ne ferais plus jamais confiance au cinéma français.

Quand j'ai eu l'occasion de voir le film qui a inspiré Kill Bill à Tarantino, j'ai sauté sur l'occasion en me disant qu'une fois de plus, le cinéma français aurait l'occasion de me donner tort quand je m'en plaint. Malheureusement, au delà de l'idée de départ fort alléchante, il ne reste pas grand chose. Alors que pour une histoire de vengeance meurtrière à une contre 5 on pourrait s'attendre à... Lire l'avis à propos de La mariée était en noir

3 1
Avatar Kreyket
3
Kreyket ·

Critique de La mariée était en noir par klauskinski

Alors en pleine écriture de son livre d'entretien avec Hitchcock, Truffaut réalise avec La mariée était en noir son film le plus ouvertement influencé par son maître. Mais cet itinéraire de la vengeance d'une femme reste très loin des chefs d'oeuvre de son modèle: accompagné par la musique pompeuse de Bernard Hermann, le compositeur attitré d'Hitchcock, le film ne passione jamais. Le ton reste... Lire l'avis à propos de La mariée était en noir

3
Avatar klauskinski
4
klauskinski ·

Ne jamais faire le con avec un fusil

J'aurais mis une note plus haute si la fin n'avait pas été si frustrante, mais c'est parfois ce qui fait le charme d'un film, sa fin brutale. Truffaut fait du Hitchcock avec cette adaptation de roman et s'amuse comme un petit fou derrière la caméra. La structure du récit est un peu bordélique à mon goût mais ça permet d'éviter le classique "situation initiale - élément perturbateur -... Lire la critique de La mariée était en noir

Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·

Critique de La mariée était en noir par WeaponX

Film assez sobre, volontairement froid dans sa structure. Vengeance glaciale d'une veuve, 5 noms à rayer, 5 séquences d'assassinat. Pour l'époque, où le film de vengeance n'était pas aussi exploré en occident que de nos jours, il devait avoir apporté un vent neuf. 50 ans après il n'a pas l'aura que d'autres vieux classiques ont conservé, sans pour autant être déplaisant à regarder.... Lire la critique de La mariée était en noir

Avatar WeaponX
5
WeaponX ·

Meurtre en six coups

On suit avec beaucoup d'intérêt et de malice la vengeance de Julie, femme devenue veuve sitôt mariée, et qui va donc traquer les cinq auteurs du meurtre "accidentel" de son mari, l'homme de sa vie, son prince charmant. Elle doit d'abord retrouver tous les coupables pour ensuite monter un stratagème, différent à chaque fois, afin de punir les assassins. Le film vaut selon moi surtout pour ces... Lire la critique de La mariée était en noir

Avatar Ramifraise
5
Ramifraise ·

Kill Bill 1968.

Difficile d'évoquer ce film sans dévoiler son argument principal, qui tourne autour d'une histoire de vengeance implacable perpétrée par Jeanne Moreau. Il y a comme une ambiance entre le Hitchcock et l'épisode de Columbo dans ce film. La bande son, d'ailleurs, est de Bernard Herrmann qui ici se parodie presque. On suit un jeu de massacre dont les tenants et aboutissants ne seront pas... Lire la critique de La mariée était en noir

Avatar zardoz6704
6
zardoz6704 ·

Beau chef d'oeuvre policier

Truffaut signe içi un beau chef d'oeuvre policier, avec comme héroine, Jeanne Moreau glaçante comme du fer mais aussi très consensuelle. J'ai compris le sens de l'espression "une actrice vénéneuse". Entourée de seconds couteaux affutants (Rich, Brialy, Denner...), Jeanne confirme qu'elle en haut de l'affiche avec son aura qui l'emporte dans tous ses films. Pour les amateurs de "Kill Bill". Lire la critique de La mariée était en noir

Avatar brunodinah
6
brunodinah ·

Truffaut joue à Hitchcock

De part, notamment, l'agencement du suspense et la musique de Bernard Herrmann, "La Mariée était en noir" est, à l'évidence, le plus directement "hitchcockien" des films de François Truffaut (jusque dans l'emploi de l'imparfait dans le titre, qui n'est pas sans rappeler "L'Homme qui en savait trop" ou "Le Crime était presque parfait"). "La Mariée était en noir" est souvent considéré comme une... Lire l'avis à propos de La mariée était en noir

Avatar Amarcord
8
Amarcord ·