Cours ou crève

Avis sur Le Braqueur, la dernière course

Avatar H. M.
Critique publiée par le

Le Braqueur avance comme son héros, sous l’apparence du calme, mais avec une intensité croissante qui nous prend par surprise. Le film peut déconcerter par son absence presque totale de psychologie, mais il trouve aussi sa force dans cette confiance accordée à la mise en scène (excellente) pour exprimer ce que les personnages taisent. Que ce soit dans la cellule où Johann finit de purger sa peine en s’entraînant sur un tapis roulant, ou lors des divers marathons qu’il remporte une fois libéré, ce qui intéresse surtout Benjamin Heisenberg, c’est la course de son héros. Assimilée à une résistance contre toutes les oppressions que peut subir au quotidien un ancien prisonnier, cette perpétuelle fuite vers l’avant prend peu à peu une tournure tragique et rappelle les premiers films de James Gray. Le réalisateur témoigne d’une même adhésion inconditionnelle au parcours d’un marginal qui sème lui-même les obstacles sur lesquels il trébuchera. Très silencieux, très distant dans son point de vue, Le Braqueur convoque aussi les fantômes lointains de l’existentialisme et du néo-réalisme des années 50, où l’errance et la critique sociale formaient une étrange et subtile alliance. Cette dernière comparaison ne tourne pas à l’avantage du film de Heisenberg, mais elle a le mérite de rendre justice à son charme singulier et à la foi tranquille qu'il semble placer dans le pouvoir des images.

Version longue de ma critique ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 185 fois
Aucun vote pour le moment

H. M. a ajouté ce film à 2 listes Le Braqueur, la dernière course

  • Films
    Cover La marginalité au cinéma

    La marginalité au cinéma

    Seul(s) contre tous: https://www.senscritique.com/liste/Seul_s_contre_tous/2664889 La descente aux enfers au cinéma: https://www....

  • Films
    Cover Perles rares - Films

    Perles rares - Films

    Moins de 1000 notes. Sortis de la liste : La Nuit (Antonioni) ; Stardust Memories (Allen) ; The Servant (Losey) ; Tarnation...

Autres actions de H. M. Le Braqueur, la dernière course