Affiche Le Cheval de Turin

Critiques de Le Cheval de Turin

Film de (2011)

Chef d'oeuvre crépusculaire

Ce film, qui dure 2h30, est en noir & blanc, les dialogues sont rarissimes et l'intrigue est extrêmement resserrée. On suit les journées d'un vieux paysan manchot, sa fille et leur cheval mourant dans une ferme perdue battue par les vents. Rien de bien funky n'est-ce pas ? Et pourtant, la beauté inouïe de l'image et la majestuosité des plans-séquences (le film en comporte environ 30, de 5... Lire la critique de Le Cheval de Turin

33 4
Avatar marivaudage
10
marivaudage ·

Au pays de la sinistrose

Béla Tarr, ce nom résonnait dans ma tête comme une formule magique qui m'évoquait Les Harmonies Werckmeister, L'homme de Londres ou autre Tango de Satan qui faisaient les beaux jours du Site. C'est donc avec un plaisir sans mélange que je me préparais à voir mon premier Béla, Le Cheval de... Lire l'avis à propos de Le Cheval de Turin

38 49
Avatar Aurea
4
Aurea ·

Sidérations tempestives

On devrait toujours proposer quelques coupes de champagnes au sortir des films assommants : pas seulement pour le plaisir de noyer son désespoir dans quelques bulles mordorées, mais surtout pour pouvoir écouter la mauvaise foi des spectateurs qui n'osent pas, devant un tel étalage de générosité faire preuve de mauvaise humeur. Surtout quand le réalisateur n'est pas loin et risque d'entendre. Il... Lire la critique de Le Cheval de Turin

49 41
Avatar Senscritchaiev
5
Senscritchaiev ·

Ultime don au cinéma

2H26 de film en noir et blanc. « Le cheval de Turin » n'échappe pas à la tradition des films contemplatifs qui ne sont pas avares en pellicule et cela peut justifier aisément l'annonce du réalisateur de se retirer du milieu du cinéma. Après avoir réalisé 8 films, il réalise ce dernier et annonce son désir de s'adonner à son autre métier, l'enseignement. Ce départ est expliqué par les difficultés... Lire la critique de Le Cheval de Turin

8 7
Avatar CREAM
8
CREAM ·

A cheval donné, on ne regarde pas les dents

... dit le vieil adage paysan. J'ai emprunté le film, et donc pas payé pour voir ce Tarr. Mais enfin. J'aurai la pudeur de ne pas revenir sur la composition des 2h30 du film (20 minutes de patates, 20 minutes d'habillage/déshabillage, 20 minutes d'ouverture/fermetures de portes, 20 minutes de "je vais chercher de l'eau au puits"... etc etc...merde, je l'ai fait). Mais quand on fait un film qui... Lire la critique de Le Cheval de Turin

43 3
Avatar guyness
3
guyness ·

Appel à la fin des temps

Ceci n'aura rien d'une critique... disons : une confession de sidération. Vraiment, il est dérisoire de prétendre attribuer une note à ce genre de geste artistique ; celle à laquelle je finis par me résoudre ne vaut rien : ç'aurait pu être bien plus pour signifier l'admiration que j'ai éprouvée devant la pureté brute et nue des images, comme ç'aurait pu être bien moins pour marquer... Lire la critique de Le Cheval de Turin

10 1
Avatar trineor
8
trineor ·

Maître étalon

Il existe finalement peu de cinéastes, qu’on les disent d’hier ou d’aujourd’hui (combien sont-ils ? Tarkovski, Sokourov, Angelopoulos, et puis qui d’autre ?), parvenus dans leur carrière à un tel degré d’exigence artistique égal à celui de Béla Tarr. Généralement ignoré ou mis de côté en raison de sa radicalité totale, le cinéma du réalisateur hongrois, pourtant source d’inspiration chez les... Lire l'avis à propos de Le Cheval de Turin

7
Avatar mymp
8
mymp ·

Pas tout à fait un cheval de course...

J'avoue, je me suis un peu (beaucoup ?) laissée emporter par les critiques dithyrambiques de la presse (merci le Cercle et ses analyses de scènes mais merci aussi à ma mère qui en a rajouté une couche). Je suis donc allée voir les près de 2h30 du cheval de Turin dans les conditions indiquées, bonne place dans la salle, bien reposée, l'esprit disponible, etc. De magnifiques plans séquences... Lire l'avis à propos de Le Cheval de Turin

6 2
Avatar arnanue
3
arnanue ·

Rafales de vent sur la plaine et sur les âmes

J'avais déjà apprécié le talent singulier de Bélà Tarr, dans l'expérience unique de cinéma, qui marque à jamais la vie d'un cinéphile : SatanTango (1994),.... un long long long métrage de 7h30, à la fois d'une beauté saisissante et d'une tristesse inexorable liée à la misère de la condition humaine. Ce monument se finissait dans le noir absolu : rien, l'obscurité, on avait cloué les... Lire l'avis à propos de Le Cheval de Turin

6 3
Avatar Juliette-Cinoche
10
Juliette-Cinoche ·

Critique de Le Cheval de Turin par Knutcha

2h30 de film noir et blanc, dialogues rarissimes, tourné comme un huit clos avec 3 personnages principaux : un père, sa fille et le cheval. Le cheval, selon les dires de la voix off, serait celui qu'aurait vu Nietzsche lorsqu'il séjournait à Turin en 1889. Au détour d'une commission, il aurait aperçu un cocher frappant violemment sa bête qui ne voulait plus avancer. Pris d'empathie par la... Lire l'avis à propos de Le Cheval de Turin

5 1
Avatar Knutcha
9
Knutcha ·