Affiche Le Fantôme de l'opéra

Critiques de Le Fantôme de l'opéra

Film de (1925)

A Night at the Opera

Selon la légende, c'est au cœur de l'opéra de Paris qu'un fantôme hanterait les coulisses et effrayerait les artistes, dirigeant et spectateur. Mais un beau jour, la réalité prend le pas sur la légende et un fantôme menace la direction si une jeune cantatrice n'obtient pas le premier rôle dans une pièce à venir... Puis d'étranges incidents surviennent. Deuxième adaptation de l'oeuvre de Gaston... Lire la critique de Le Fantôme de l'opéra

30 7
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

On ne vantera bien sûr pas l'intelligence de Christine.

Précisons de suite que les conditions pour apprécier le visionnage étaient toutes là : pas de film depuis une quinzaine de jours + aucune connaissance préalable sur l'oeuvre + un accompagnement piano tout bonnement génial + une fatigue me rendant particulièrement bon public. Je reste néanmoins persuadée que ce film avait plus que la chance du bon contexte. Ce film est impressionnant de par... Lire la critique de Le Fantôme de l'opéra

18 4
Avatar clairemouais
9
clairemouais ·

Critique de Le Fantôme de l'opéra par MrOrange

Je suis entièrement d'accord avec ce qu'a dit Obben sur cette oeuvre. Il existe dans ce bas monde des films parfaits objectivement, avec une bonne utilisation de la musique, une photographie élégante, une bonne mise en scène, mais ça ne suffit pas forcément pour faire un bon film. Récemment, on a eu La Taupe d'Alfredson dans ce style - parfait techniquement mais assez chiant - et plus de huit... Lire l'avis à propos de Le Fantôme de l'opéra

13 1
Avatar MrOrange
5
MrOrange ·

A fright at the opera

L’un des premiers films du catalogue Universal Monsters, qui fleurira avec l’avènement du parlant prend sa source, comme souvent, dans un mythe européen, et plus précisément français. En adaptant le roman de Gaston Leroux, le studio sait que la touche locale sera une composante essentielle de son imagerie. Et force est de constater que le défi est relevé. Les... Lire la critique de Le Fantôme de l'opéra

8 3
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

L'un des trésors du cinéma muet

Voilà l'un des trésors du cinéma muet longtemps oublié des spécialistes "autorisés". Plus qu'un film de terreur, il s'agit d'un film d'ambiance et là on est gâté, des souterrains, des passages secrets, des repères cachés, des mécanismes infernaux… le travail sur la photographie est remarquable, les plans incluant des mouvements de foules (voir la fin) sont assez impressionnants. L'utilisation... Lire la critique de Le Fantôme de l'opéra

5 1
Avatar estonius
10
estonius ·

L'envie de vivre

A l’ère du muet, le cinéma d’horreur n’en était encore qu’à ses premiers balbutiements, après que le Nosferatu de Murnau (1922) n’ait montré la voie. Cette version américaine du roman éponyme de Gaston Leroux venait ajouter une pierre à l’édifice d’un genre aujourd’hui bien ancré dans les mœurs. J’ai eu la chance de trouver une très bonne version du film, avec une bande son jouée par... Lire la critique de Le Fantôme de l'opéra

6 2
Avatar JKDZ29
9
JKDZ29 ·

Vestiges

Ce Phantom of the Opera est un aboutissement pour ce qui est raconté, la chute d'un personnage ayant perdu toute foi en l'humanité. Lon Chaney incarne à merveille cet inconnu reclus de la société, que prendra soin de filmer Rupert Julian au travers des ombres avant d'en dévoiler son visage. Malgré un rythme décousu, les péripéties s'enchaînant à... Lire l'avis à propos de Le Fantôme de l'opéra

1
Avatar William Carlier
7
William Carlier ·

Critique de Le Fantôme de l'opéra par Sophia

L'Opéra Garnier est hanté par un étrange fantôme. Portant le masque d'un crâne humain, il inspire la peur et la terreur. Mais cet étrange personnage va tomber fou amoureux de l'une de ses cantatrices. Prêt à tout pour la séduire, il finit par l'effrayer par son apparence repoussante. Elle cherche alors à lui échapper et demande de l'aide à son prétendant. Baignant dans un univers à la fois... Lire la critique de Le Fantôme de l'opéra

2
Avatar Sophia
7
Sophia ·

Cicatrices de Faust

Quinze ans à peine après la parution du célèbre roman de Gaston Leroux, Carl Laemmle et Universal Pictures saisissent l’opportunité de consolider l’identité du studio, en surfant sur le succès du muet et notamment sur le « Nosferatu » de Murnau. L’adaptation de « Le Bossu de Notre-Dame » mettait déjà à l’honneur l’écrivain français Victor Hugo et son martyr Quasimodo, où Lon Chaney composait... Lire la critique de Le Fantôme de l'opéra

Avatar cinememories
8
cinememories ·

La Gueule de l'opéra

Ce film est considéré comme un classique du cinéma surtout pour le maquillage de Lon Chaney qui l'a conçu lui-même, et qui est effrayant c'est un fait (même si c'est perso, ça m'a pas plus foutu les jetons que cela). Le rythme est assez lent au début, le casting en fait un peu trop des caisses, mais j'ai été rapidement saisi par la beauté des décors, une reconstitution... Lire la critique de Le Fantôme de l'opéra

Avatar Poirot528
7
Poirot528 ·