👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le Mépris

1963

14.4K

5.9K

625

6.8

Film de Jean-Luc Godard · 1 h 43 min · 20 décembre 1963 (France)

Genres : Drame, Romance

Casting (acteurs principaux) :

Brigitte Bardot, Michel Piccoli, Jack Palance, Giorgia Moll, Fritz Lang, Raoul Coutard, Jean-Luc Godard, Linda Veras

Groupe :

Le Mépris

Pays d'origine :

France, Italie
Casting complet et fiche technique

Paul et Camille semblent former un couple uni. Un incident apparemment anodin avec un producteur de cinéma va conduire la jeune femme à mépriser son mari.

Daimyo_Nitsu

Daimyo_Nitsu

Et mes prises sonores, tu les aimes mes prises sonores ?

il y a 5 ans

17 j'aime

HugoLRD

HugoLRD

Les jolies fesses d'une BB gentiment convaincante et le talent de Godard ne font pas oublier la vacuité du scénario, l'insupportable omniprésence de...

il y a 8 ans

17 j'aime

takeshi29

takeshi29

"Et mes fesses, tu les aimes mes fesses ...?" Ceux qui n'auraient pas encore répondu à cette question, regardez Arte lundi soir...

il y a 8 ans

5 j'aime

2

Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

Sans la musique, Le Mépris serait une erreur.

La descente en flammes dont est victime ce film semble être, dans certains cercles, le gage d’un bon goût cinéphilique : de celui qui aurait dépassé l’idolâtrie circonstanciée à une époque certes...

Lire la critique

il y a 4 ans

Grard_Rocher
5
Gérard_Rocher

Critique négative la plus appréciée

Critique de par Gérard_Rocher

Camille est une très jolie femme mariée à Paul, éventuel scénariste d'un film adapté de "L'Odyssée" par Fritz Lang. C'est dans des studios de Rome que la rencontre doit avoir lieu avec les...

Lire la critique

il y a 5 ans

guyness
7
guyness

Je m'épris. De Godard

Finalement, en quoi « Le mépris» est-il foncièrement mémorable ? Les (très belles) fesses de Brigitte ? Le (sans doute très bon) roman de Moravia ? Une villa (proprement hallucinante) à Capri ? Une...

Lire la critique

il y a 10 ans

Gand-Alf
8
Gand-Alf

Complètement nue au soleil.

Bon, on arrête les conneries cinq minutes, on pose le joystick, on se déconnecte de Facebook, on se retient de regarder le nouvel épisode de "Game of thrones" et on balance le portable dans la...

Lire la critique

il y a 8 ans

Max0
10
Max0

vrai

Les mots empruntés à André Bazin, aux premières secondes, font autorité. L'auteur qui nous parle crée immédiatement la toute-puissance : un monde au-delà du film, distendu dans le temps comme dans...

Lire la critique

il y a 8 ans

okilebo
10
okilebo

Respect et humilité !

Tout d'abord, c'est vrai que je ne suis pas toujours d'accord avec la vision cinématographique imposée par la Nouvelle Vague. Je reproche à ce genre de cinéma son style trop intellectuel et parfois...

Lire la critique

il y a 4 ans