Affiche Le Sens de la fête

Critiques de Le Sens de la fête

Film de et (2017)

♫ Ma petite entreprise Connaît ma crise ♫

Il faudrait peut-être dire un jour aux réalisateurs français actuels de comédies que voir des allophones parlant leur langue natale n'est pas un gag en soi. Franchement, je ne vois absolument pas ce qu'il y a de drôle là-dedans ou alors il y a un dixième degré à côté duquel j'ai dû passer. Cette précision faite, autrement ce Nakache-Toledano est plus... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

34 11
Avatar Plume231
6
Plume231 ·

Critique de Le Sens de la fête par pierrick_D_

On s'adapte.Max,organisateur de mariages vieillissant et fatigué,débarque avec sa pléthorique équipe de cuisiniers,serveurs,plongeurs,musiciens et autres dans un château de la région parisienne où il doit superviser le repas et la fête suivant les noces de Pierre et Héléna.Mais les incidents vont s'enchaîner et la soirée va être une suite ininterrompue de galères diverses qu'il va falloir... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

15 3
Avatar pierrick_D_
7
pierrick_D_ ·

Ressources du conflit

Que devient la comédie française populaire ? Elle se porte très bien, au vu des cartons réguliers en salle et de la profusion du genre qui truste l’affiche en étouffant souvent les autres candidats. Dans ce registre, le tandem Nakache / Toledano s’était installé un fauteuil bien confortable : à l’écart de la crétinerie neuneu ou des régressions pour... Lire la critique de Le Sens de la fête

108 12
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Du ratage au réussissage...

Allons-y ! Sans ambages, ce jeu de mots pas si sage, qui dit le mode de progression du film, et aussi son aboutissement, en toute fin de nuit, à une forme de sagesse... Dès la scène d'ouverture, le spectateur révise sa compréhension du titre et entreprend de le recevoir de manière certes illustrative mais aussi antiphrastique : illustrative, puisque Bacri, en Max Angély (il y aura... Lire la critique de Le Sens de la fête

21 2
Avatar Anne Schneider
9
Anne Schneider ·

Le sens du casting et hommage à J.P B.

Max(Jean-Pierre Bacri),un organisateur de mariage, doit gérer celui de Pierre (Benjamin Lavernhe) et d'Héléna (Judith Chemla)...Sans compter les problèmes de chacun ....et les siens ! Après "Samba" , le tandem Tolédano/Nakache revient à ce qui a fait leur succès : la comédie chorale. Et par conséquent ils nous écrivent un film sur l'esprit d'équipe, la solidarité qui font partie de leur... Lire la critique de Le Sens de la fête

21 9
Avatar cinemusic
8
cinemusic ·

Ma petite entreprise

On connaît bien les dérives du cinéma de Nakache et Toledano, cette gentillesse frôlant la niaiserie, cet idéalisme vis à vis d'une société métissée où le savoir vivre ensemble triompherait des préjugés : leur "Sens de la Fête" n'y échappe malheureusement pas, en particulier du fait d'un happy end inutile, alors que nous aurions voulu voir un... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

17 10
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Que la fête continue ...

Cela s’annonçait pourtant assez mal, avec de lourdes menaces en surplomb. Avec le souvenir pénible du consternant Samba et de sa démagogie nauséeuse. Avec la perspective d’une comédie « à la française » (certes dotée de moyens conséquents), ses gags vus et revus, étirés jusqu’à la corde – avec aussi, au passage, un « message » politico-social ; et de fait on n’y coupe... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

27
Avatar pphf
6
pphf ·

Bacri... C'est fini ?

Après un Samba qui avait tout du naïf et du raté, le duo Toledano / Nakache semblait tristement rentrer dans le rang, celui dont ils n'auraient jamais dû sortir si le succès d'Intouchables n'avait pas été qu'un heureux accident au sein de la comédie française tristoune, une conjonction unique de circonstances assez chanceuse, une prise... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

48 22
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

Orchestration en Bacri majeur

On ne pouvait trouver meilleur rôle à Jean-Pierre Bacri éternel râleur-au-gros-cœur de la comédie française contemporaine que ce personnage de Max Angély. Max, un prénom qui colle bien avec l'organisateur de mariage qu'il est, entrepreneur surbooké, pète-sec, exigeant mais quelque peu dépassé par les demandes des mariés du XXIème siècle ; Angély qui sonne doux aux oreilles... Lire la critique de Le Sens de la fête

15 8
Avatar Théloma
7
Théloma ·

Festif

J'aime depuis leurs débuts Eric Tolédano et Olivier Nakache, que le triomphe d'« Intouchables » a permis de mettre sous les feux de la rampe. Ces derniers continuent leurs parcours quasi-sans faute avec « Le Sens de la fête », savoureuse comédie nous plongeant avec plaisir dans les coulisses d'un mariage fastueux. Bruits de couloir, mouvements perpétuels, organisation, impératifs, imprévus...... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

6
Avatar Caine78
7
Caine78 ·