Affiche Le Sens de la fête

Critiques de Le Sens de la fête

Film de et (2017)

Ressources du conflit

Que devient la comédie française populaire ? Elle se porte très bien, au vu des cartons réguliers en salle et de la profusion du genre qui truste l’affiche en étouffant souvent les autres candidats. Dans ce registre, le tandem Nakache / Toledano s’était installé un fauteuil bien confortable : à l’écart de la crétinerie neuneu ou des régressions pour... Lire la critique de Le Sens de la fête

91 12
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

Bacri... C'est fini ?

Après un Samba qui avait tout du naïf et du raté, le duo Toledano / Nakache semblait tristement rentrer dans le rang, celui dont ils n'auraient jamais dû sortir si le succès d'Intouchables n'avait pas été qu'un heureux accident au sein de la comédie française tristoune, une conjonction unique de circonstances assez chanceuse, une prise... Lire la critique de Le Sens de la fête

45 24
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

Du ratage au réussissage...

Allons-y ! Sans ambages, ce jeu de mots pas si sage, qui dit le mode de progression du film, et aussi son aboutissement, en toute fin de nuit, à une forme de sagesse... Dès la scène d'ouverture, le spectateur révise sa compréhension du titre et entreprend de le recevoir de manière certes illustrative mais aussi antiphrastique : illustrative, puisque Bacri, en Max Angély (il y aura... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

17 2
Avatar Anne Schneider
9
Anne Schneider ·

Ma petite entreprise

On connaît bien les dérives du cinéma de Nakache et Toledano, cette gentillesse frôlant la niaiserie, cet idéalisme vis à vis d'une société métissée où le savoir vivre ensemble triompherait des préjugés : leur "Sens de la Fête" n'y échappe malheureusement pas, en particulier du fait d'un happy end inutile, alors que nous aurions voulu voir un... Lire la critique de Le Sens de la fête

13 10
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Orchestration en Bacri majeur

On ne pouvait trouver meilleur rôle à Jean-Pierre Bacri éternel râleur-au-gros-cœur de la comédie française contemporaine que ce personnage de Max Angély. Max, un prénom qui colle bien avec l'organisateur de mariage qu'il est, entrepreneur surbooké, pète-sec, exigeant mais quelque peu dépassé par les demandes des mariés du XXIème siècle ; Angély qui sonne doux aux oreilles... Lire la critique de Le Sens de la fête

16 8
Avatar Théloma
7
Théloma ·

L’hyménée sauvage.

À une époque où l’on se marie de moins en moins – et où, quelquefois les enfants du couple pourraient servir de témoins lors du mariage de leurs parents – est née une extraordinaire sophistication de cette pratique ; sans doute doit-on juger que moins l’institution est vivante, plus on souhaite l’entourer de fanfreluches. Toujours est-il qu’une sorte d’obligation sociétale oblige les futurs... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

22 8
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·

Que la fête continue ...

Cela s’annonçait pourtant assez mal, avec de lourdes menaces en surplomb. Avec le souvenir pénible du consternant Samba et de sa démagogie nauséeuse. Avec la perspective d’une comédie « à la française » (certes dotée de moyens conséquents), ses gags vus et revus, étirés jusqu’à la corde – avec aussi, au passage, un « message » politico-social ; et de fait on n’y coupe... Lire la critique de Le Sens de la fête

26 17
Avatar pphf
6
pphf ·

Le sens de la Comédie ?

Selon la légende ce film aurait été écrit en réaction aux attentats du 13 novembre 2015, "The show must go on" aurait pu être de la bande-son, toujours aussi soignée, de nos petits français "intouchables" depuis l'an de grâce 2011. A défaut d'un sens plus profond que celui annoncé, les partis pris ne se cachent pas, ils se comptent même à la pelle en une... Lire la critique de Le Sens de la fête

9 2
Avatar PhyleasFogg
6
PhyleasFogg ·

Pour le meilleur ou pour le pire?

Pour le meilleur ou pour le pire... Max organise des mariages en Île-de-France. Ce qui applique être à la fois à l'écoute du client et gérer sa brigade. La cérémonie du jour est prévue à Fontainebleau sur le thème de la Renaissance. Or, entre un responsable de l'animation, un photographe et une assistante n'en faisant qu'à leur tête, de même que la crainte et l'antipathie de Max promettent... Lire la critique de Le Sens de la fête

7 1
Avatar vincenzobino
8
vincenzobino ·

Le panneau de la promo.

Depuis presque un mois, impossible de passer à côté de la promo de ce nouveau Toledano-Nakache. Facebook, Twitter... Des critiques si élogieuses que je me suis laissée avoir. Je m'attendais à rire autant que pour Intouchables, ou Nos jours heureux. Gilles Lellouche est le seul à m'avoir fait sourire. Le principal problème vient probablement du fait que les personnages ne... Lire la critique de Le Sens de la fête

16 3
Avatar Marla S.
3
Marla S. ·