Affiche Le métro de la mort

Critiques de Le métro de la mort

Film de (1972)

Monsieur Pleasence... où que vous soyez... : Je vous aime.

Pour être honnête, si je téléchargeais Le Metro de la Mort ce matin c'est surtout pour la présence de Donald Pleasence incarnant le rôle principal. Et j'adore littéralement Donald Pleasence. Parce qu'il est un entomologiste génial dans Phenomena ou un président puant la couardise dans New York 97. Parce qu'il est le seul meurtrier dont l'inspecteur Columbo, dans la série éponyme, semble vouloir... Lire la critique de Le métro de la mort

19 3
Avatar Pravda
7
Pravda ·

The Last of Them

Passons outre la hideuse et mensongère affiche US (on n'y croise aucune horde de filles dénudées et aux yeux luisants) et son titre racoleur ("Raw Meat" signifiant littéralement "Viande Crue" , indiquant fallacieusement qu'on va voir du cannibalisme à tire-larigot...) et retenons l'affiche française, visant bien plus juste et traduisant correctement le titre original de ce... Lire la critique de Le métro de la mort

3 5
Avatar The Lizard King
7
The Lizard King ·

"Je veux vivre"

Cette petite série B se regarde sans trop d'ennui. Bien sûr, comme toujours dans ce genre de film, on a le droit à des longueurs, signe d'un remplissage avec comme objectif 1h30. En tout cas, on peut retrouver un Donald Pleasance en forme qui arrive à nous donner le sourire, une dose de Christopher Lee qui, en même pas 5 min, marque les esprits. Bref, le cahier des charges est rempli, une... Lire la critique de Le métro de la mort

1
Avatar nastygobs
6
nastygobs ·

Drame gore et flegmatique

Derrière le titre barbaque se trouve un pseudo film d'horreur, un drame social et humain pathétique enrobé avec des tics de proto slasher et surtout de comédie douce-amère. [Le britannique] Raw Meat (Death Line pour les américains, Le Métro de la mort pour les français) est le premier long-métrage de Gary Sherman, qui enchaînera avec Dead & Buried puis... Lire la critique de Le métro de la mort

1
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·