Errol Flynn est un très bon Robin des Bois. Un excellent long-métrage sur Robin et ce qu'il inspire.

Avis sur Les Aventures de Robin des Bois

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Après avoir parlé du long-métrage de 1991 avec Kevin Costner (qui reste une version que j'apprécie beaucoup), je me suis dit que ça serait bien de parler de la version que mes professeurs m'ont fait découvrir. Je me suis longtemps demander pourquoi cette version de Robin des Bois était une version très appréciée mais j'ai fini par le comprendre après avoir visionné ce long-métrage. Il faut savoir que je ne m'attendais à rien en le regardant, juste à un petit film d'aventure sympa avec Robin des Bois. Mais, en vérité, nous avons là une des meilleures versions de Robin des Bois qui existe (en terme de personnage et en terme de film). Après, ce long-métrage n'est pas sans défaut, j'ai certaines choses à redire sur celui-ci.

Positif

Personnages: Robin de Locksley / Robin des Bois (Errol Flynn) est un homme qui a décidé de se mettre au service du peuple en créant une communauté qui se battrait pour voler les riches afin de donner aux pauvres. C'est un homme avec un grand cœur qui donne envie qu'on le suive dans sa quête, surtout avec son coté rebelle qu'il montre face au prince Jean et à ses hommes. Bref, c'est un très bon personnage principal à suivre.
Lady Marianne (Olivia de Havilland) est la pupille du roi Richard, c'est une femme de la haute société qui ne pense qu'au devoir sans se soucier de ce que peuvent ressentir les pauvres. Elle n'est pas très appréciable au début mais plus elle apprend à s'ouvrir à Robin et plus elle devient attachante. On comprend pourquoi elle n'apprécie pas Robin au début, mais il faut apprendre à connaître les personnes avant de les juger.
Petit Jean (Alan Hale) est un homme de la forêt qui a choisi de défier Robin afin que celui-ci lui prouve sa valeur. Après leur duel, celui-ci décide de le rejoindre dans sa quête de voler aux riches afin de le donner aux pauvres. C'est un petit personnage mais il est assez sympathique dans sa personnalité et il est plus redoutable qu'on pourrait le croire.
Le chasseur Blaise / Much (Herbert Mundin) est un homme qui a été sauvé par Robin et qui se voit comme son serviteur tant qu'il ne lui aura pas remboursé sa dette. Il est un petit peu débile mais il fait de son mieux pour aider et il arrive à se rendre utile quelques fois.
Frère Tuck / Estoc (Eugerie Pallette) est un homme d'église qui a fait vœu de pauvreté et qui vivait une vie paisible avant de rencontrer Robin. Il est représenté comme un bouffon mais il est assez drôle dans sa personnalité et il est attachant quand on apprend à le connaître.

Méchants: Le prince Jean (Claude Rains) est le responsable du trône et du royaume en l'absence du roi Richard. Il cherche à devenir le roi officiel du royaume afin d'obtenir les pleins pouvoirs. C'est un méchant détestable et cupide mais dont on peut comprendre les raisons. Il a toujours été dans l'ombre de Richard et, vu que celui-ci est absent, il cherche à obtenir sa place afin de ne plus obéir à personne. Quand on goûte au pouvoir, il est parfois difficile d'en décrocher.
Messire Charles de Gisbourne (Basil Rathbone) est le second du prince Jean qui n'hésite pas à le suivre dans ses complots et à vouloir arrêter Robin. C'est un homme peu appréciable mais qui n'agit que par devoir et fidélité envers le prince Jean. Je pense qu'il est persuadé que le peuple a besoin d'un roi et que le prince Jean est le seul qualifié à ses yeux en l'absence du roi Richard que certains croient mort. En tout cas, c'est un ennemi secondaire qui se tient face à Robin.

Symbolisme: Il y a quelques éléments qui fonctionnent bien dans le symbolisme comme ce que représente Robin pour le peuple, un espoir de garder leurs ressources, ou le prince Jean pour le peuple, un tyran égoïste. Ou alors, il y a aussi ce que représente Robin pour le prince Jean, un obstacle qui l'empêche de parvenir à ses fins, ou encore, ce que représente Robin pour Marianne, un homme qu'il faut apprendre à connaître avant de le juger (surtout quand on tombe amoureuse de ce hors-la-loi qui se bat pour la bonne cause). Bref, on a du symbolisme efficace dans ce long-métrage.

Histoire: Le prince Jean souhaite s'emparer de la couronne pendant l'absence de son frère le roi Richard. Pour cela, il dérobe le peuple de ses richesses et de ses ressources pour accéder plus vite au trône. Mais un justicier de la forêt nommé Robin des bois, et accompagné de son groupe de voleur, décide de se dresser contre lui. Robin arrivera t-il à empêcher le prince Jean d'accéder au trône ? C'est une histoire intéressante à suivre pour savoir si il va réussir et de quelle manière il va s'y prendre.

Introduction: Le long-métrage démarre par un texte qui nous explique que le roi Richard est parti et que le prince Jean est au pouvoir à sa place en son absence. On apprend aussi qu'il souhaite s'emparer du trône en s'emparant des richesses des pauvres afin d'assurer son avenir en tant que futur roi. C'est une bonne introduction qui nous apprend à connaître le prince Jean et qui nous donne envie de voir quelqu'un arriver afin de lui régler son compte.

Humour: Je ne dirais pas qu'il est excellent mais il apporte un petit coté chaleureux à Robin et ses compagnons, ce qui leur va assez bien d'ailleurs. En effet, la majorité des blagues sont liés à Robin et ses compagnons mais c'est un humour qui réussit véritablement à faire rire ou sourire. Pour vous dire, Frère Tuck (Estoc en VF) est celui qui fait le plus rire du lot grâce à sa personnalité. Bref, il y a de quoi bien rigoler avec la bande à Robin.

Relations: Déjà, il y a la relation amoureuse de Robin et de Marianne, c'est une belle relation qui se développe petit à petit. Là où Robin est assez séducteur mais tombe amoureux d'une femme qui semble lui résister, Marianne passe du mépris à l'amour en apprenant à le connaître lui et la cause qu'il sert. Sinon, il y a aussi les quelques amitiés entre Robin et certains de ses compagnons qui se créaient et qui fonctionnent très bien.

Evolutions: Alors non, Robin n'a pas vraiment d'évolution ici mais ce n'est pas un drame car c'est lui qui apporte de l'évolution aux gens autour de lui. Par exemple, Marianne apprend à devenir une personne avec plus de cœur grâce à lui et frère Tuck va faire partie d'une communauté alors qu'il restait en solitaire. Bref, les évolutions des personnages liés à Robin sont des évolutions intéressantes à suivre.

Mise en scène: Dans la majorité des films de Michael Curtiz que j'ai pu voir, il a toujours soigné sa mise en scène, et ce long-métrage ne fait pas exception. On a une mise en scène travaillée qui nous aide à comprendre ce qui se passe sans que les dialogues nous l'expliquent, elle nous raconte bien l'histoire. Bref, il y a un très bon travail de mise en scène dans ce long-métrage.

Tension: Je ne m'attendais à rien à la base, mais là, je dois admettre que ce long-métrage a réussi à me faire avoir un peu peur pour certains personnages. En effet, il y a certains moments où on pourrait croire que certains personnages peuvent mourir et ils ont réussi à me faire avoir peur pour eux.

Jeu d'acteur: Il paraît un peu cliché (surtout Olivia de Havilland en Marianne) mais il est bon. Les acteurs s'investissent réellement dans leurs personnages et ça se voit. Et Errol Flynn est très bon en Robin des Bois, on a l'impression qu'il a déjà tout ce qu'il faut pour jouer le héros du peuple.

Musiques: Ce sont de belles musiques qui nous sont proposées. En effet, les musiques sont très belles à écouter et arrivent à nous raconter ce qui se passe à l'image sans difficulté. Franchement, les musiques sont fort sympathiques à écouter, même en dehors du long-métrage.

Costumes: Honnêtement, ce sont des costumes de bonne qualité. Je ne dis pas qu'ils sont parfaits mais ils sont travaillés tout en définissant les personnages et en étant assez jolis à voir. Et puis, ce sont des costumes qui collent bien avec l'histoire de Robin des Bois.

Décors: Ce sont des décors très convaincants (sachant que les passages en fond vert peuvent se pardonner vu que ce long-métrage date de 1938). En effet, les décors sont assez jolis et arrivent à nous convaincre des lieux sans trop de difficulté.

Inattendu: Je dois admettre que j'ai été assez surpris par certains moments. Je ne m'attendais à rien et ce long-métrage a réussi à me surprendre à certains moments. Ca fait plaisir de voir que ce long-métrage a réussi à me surprendre.

Fin: Après tout ce que Robin a traversé, on peut dire que c'est une très belle fin pour lui et son entourage. Je ne peux pas vous spoiler la fin mais je peux vous assurer que c'est la fin que méritait la majorité des personnages.

Retranscription: Je sais que c'est un détail mais je trouve que la retranscription est assez réussie. Que ce soient par les décors ou les costumes, on sent que la retranscription du XII ème siècle est assez réussie.

Emotion: Je ne dirais pas que certaines scènes donnent envie de pleurer mais je ne peux pas nier que certaines d'entre elles ne laissent pas indifférents. En effet, l'émotion est assez bien travaillé et ça se sent.

Action: Si on excepte les moments légèrement accélérés dont on reparlera plus tard, les scènes d'action sont très agréables à suivre. Elles sont assez bien rythmées et fonctionnent dans la narration.

Négatif

Willy l'écarlate / Will Scarlett (Patric Knowles): Même si ça me fait comprendre de qui parlait le jeu PS2 du JDG dans sa vidéo sur les jeux Robin des Bois, à quoi a t-il servi ici ? Sincèrement, je ne l'ai pas vu se rendre utile une seule fois dans ce long-métrage. Certes, il est sympathique, mais c'est mieux quand le personnage joue un rôle important, ici non. Regardez par vous-mêmes, il est toujours dans un groupe pour aider Robin et ne semble pas beaucoup agir et, quand il est le chef des voleurs, on se demande plutôt pourquoi ce n'est pas petit Jean qui les dirige. Certains peuvent détester la version de 1991 mais il avait un rôle à jouer dans cette version pour le développement de Robin. Alors que là, il ne sert réellement à rien.

Shérif de Nottingham: Ca me fait mal de dire ça mais je pense qu'on aurait pu se passer de ce personnage. Nous avons déjà Messire Charles de Gisbourne qui remplit la fonction d'adversaire pour Robin et qui sert le prince Jean, pourquoi avoir rajouté le shérif ? Attention, j'adore le shérif de Nottingham à la base, mais là, il ne fait office que de figurant, ils auraient du se contenter de Messire Charles seul ou de faire en sorte que le shérif soit Messire Charles, là ça aurait pu mieux passer.

Textes: Je sais que les textes sont là pour nous expliquer la situation mais je ne pense pas qu'ils étaient si nécessaires que ça. En vérité, on aurait pu se passer de ces différents textes car on comprend déjà tout ce qui se passe à l'image. Le seul texte qu'on peut garder est celui de l'introduction pour expliquer la situation à ceux qui ne connaissent pas l'histoire de Robin des Bois.

Action accélérée: Ca vient peut-être de moi mais pourquoi certains plans de bataille à l'épée sont légèrement accélérées ? Pourquoi n'ont-ils pas laissé ça à vitesse réelle ? Et encore, je le reproche parce que ça varie selon les plans, certains sont accélérés et d'autres sont à vitesse normale. Enfin bref, je ne comprends pas trop ce choix.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Transition: Alors, les transitions sont bonnes dans l'ensemble mais il y en a peut-être une qui est étrange, c'est celle entre le moment où Robin s'est enfui et où il part retrouver Marianne dans sa chambre. Certains pourraient croire qu'il manque une scène entre les deux, et ça peut se comprendre. Mais pour ma part, je trouve ça un peu logique comme transition. Robin a réussi à s'échapper et on sait que les gardes ne pourront pas le retrouver, et le soir même, il décide de revoir Marianne afin de la remercier. Je peux comprendre que ce moment en gêne certains mais ce n'est pas mon cas.

Punition: Je m'attendais à ce que le prince Jean se fasse emprisonné ou se fasse tué mais il a été banni des terres de Nottingham par le roi Richard Cœur de Lion. Honnêtement, c'est une mission inattendue et qui fonctionne assez bien. Après, cette punition peut faire en sorte que Jean se retrouve sans plus aucun allié et au fond du trou ou qu'il revienne plus tard pour se confronter à Richard. Mais bon, ça reste une punition adéquate pour le personnage de Jean de la part du roi Richard.

Choix Robin: Apparemment, Robin a choisi cette vie pour aider les autres, ce qui est assez intéressant. La version de Kevin Costner avait aussi choisi cette vie mais il n'avait pas beaucoup de choix, alors que là il a volontairement choisi cette vie sans qu'on connaisse sa vie d'avant (ce qui n'est pas forcément nécessaire). En tout cas, on peut comprendre ce choix de vie qu'il a fait vu que c'est pour venir en aide au peuple de Nottingham qui est dans le besoin.

Meurtre: Alors oui, ce Robin des Bois n'hésite pas à tuer des gardes et je pense que, comme pour Batman, beaucoup vont dire qu'il n'est pas censé tuer. Sauf qu'en vrai, ça dépend de ce que la version raconte et là Robin nous dit qu'il ne tue que ceux qui ont fait du mal à certaines personnes. Donc non, je ne suis pas choqué de voir que Robin tue dans cette version, même si je peux comprendre que ça en gêne certains.

Frère Tuck armé ?: Je vous avoue que ça me fait bizarre de voir un homme d'église armé d'une épée. Ce n'est pas un drame, mais ça fait bizarre de voir un homme d'église armé alors qu'ils ne sont pas censés avoir d'armes. Mais bon, comme frère Tuck semble être un solitaire dans cette version, et ce avant de rencontrer Robin, je peux comprendre qu'il assure ses arrières avec son épée.

Couleurs: Je savais que le vert de Robin des bois avait beaucoup inspiré Green Arrow de DC, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à ce que Will Scarlett soit en rouge, ça me rappelle Red Arrow (ou Speedy), le coéquipier de Green Arrow. En tout cas, je saurais d'où vient la couleur de Red Arrow maintenant.

Tournoi: Est-ce que Disney aurait copié la scène du tournoi des archers (excepté la manière dont ça se termine) ? En soi, ça ne change rien à la scène qui reste assez sympathique mais j'avoue que je me pose la question maintenant que je l'ai vu ici.

Au final, c'est un excellent film sur Robin des Bois que j'ai eu l'occasion de voir. Honnêtement, on a une bonne mise en scène, des personnages bien développés, des costumes et des décors de qualité et des musiques très bien travaillées. Après, il est vrai que certains personnages semblent inutiles et les moments d'action accélérés sont assez bizarres, mais ça reste un excellent long-métrage sur Robin des Bois. Après, je sais que certains d'entre vous auront du mal à le regarder, étant donné que c'est un film de 1938, mais c'est réellement un des long-métrages les plus travaillés sur Robin des Bois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 69 fois
7 apprécient

FloYuki a ajouté ce film à 1 liste Les Aventures de Robin des Bois

Autres actions de FloYuki Les Aventures de Robin des Bois