Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Parmi tant d'autres, ce robin des bois garde pour moi une saveur particulière. Tout est clinquant et grandiloquent, des magnifiques décors cartons pâte aux costumes chatoyants, le tout servant un propos manichéen et tellement plaisant.

Les personnages sont hauts en couleurs et Errol Flynn parfait dans le rôle d'un robin des bois sûr de lui, épris de justice et d'amour pour sa jolie Marianne. (Et qu'est ce qu'il rigole ! C'est certainement du à ses collants moulants... En tout cas, une bonne humeur contagieuse !)

Il garde encore aujourd'hui un certain souffle épique, le combat final dans le château de Jean reste un grand moment, avec un duel d'épéiste typique de l'époque (grands mouvements et moulinets d'épées, regards noirs, roulades et sauts inutiles...).

Un classique qui se laisse encore et toujours regarder avec plaisir, pour peu qu'on s'affranchisse des standards actuels.
Hypérion
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Mon top armures et forteresses, Films critiqués notés 9 et Les films qui (me) soignent

Créée

le 21 mars 2011

Critique lue 845 fois

45 j'aime

1 commentaire

Hypérion

Écrit par

Critique lue 845 fois

45
1

D'autres avis sur Les Aventures de Robin des Bois

Les Aventures de Robin des Bois
Sergent_Pepper
9

Les sentiers de la sédition.

Qu’est-ce qu’un blockbuster en 1938 ? C’est cela : un technicolor flamboyant où les costumes rouges et verts claquent à l’écran, où les couchers de soleil sont des tableaux et les biens précieux des...

le 11 oct. 2015

62 j'aime

9

Les Aventures de Robin des Bois
guyness
7

Climat de suspicion

Les habitués de SC le savent, il est de bon ton ici de dénoncer les sempiternelles incohérences inhérentes aux films récents, incohérences qui se transforment en absurdités délirantes si le genre...

le 21 oct. 2012

61 j'aime

19

Les Aventures de Robin des Bois
Hypérion
9

L'aventure, comme au bon vieux temps

Parmi tant d'autres, ce robin des bois garde pour moi une saveur particulière. Tout est clinquant et grandiloquent, des magnifiques décors cartons pâte aux costumes chatoyants, le tout servant un...

le 21 mars 2011

45 j'aime

1

Du même critique

Princesse Mononoké
Hypérion
10

Un Miyazaki terrestre et mélancolique

Princesse Mononoké est un film à part dans la carrière de Miyazaki, une étape autant qu'une sorte de testament de son art. C'est peut être ce qui en fait l'un de ces films les plus adulés parmi ses...

le 15 juin 2011

477 j'aime

80

Le Vent se lève
Hypérion
9

L'histoire d'un formidable égoïste

Le vent se lève, il faut tenter de vivre est définitivement un film à part dans la filmographie de Hayao Miyazaki, pour moult raisons que j'aurais bien du mal à évoquer de façon cohérente en un...

le 22 oct. 2013

424 j'aime

32

Kaamelott
Hypérion
9

Alexandre Astier, héros des temps télévisuels modernes

Alexandre Astier est remarquablement similaire à son personnage Arthur. Comme Arthur, il est responsable de tout (Roi du royaume / responsable scénario, musique, production, dialogues, direction,...

le 17 juil. 2011

366 j'aime

57