Comme un aileron sur la soupe

Avis sur Les Dents de la mer

Avatar Polymaniaque
Critique publiée par le

Je crois que le secret de ce film pour réussir à maintenir une tension constante et grandissante surtout, c'est de savoir ne pas trop en montrer. Et c'est vrai que c'est étrange, le requin étant décrit comme une bête féroce et immense, même plus grand que les requins habituels. Pourtant, le film sait rester dans le suggestif, il sait nous montrer une forme plutôt qu'un gros plan sur la menace, mais il sait aussi quand dévoiler enfin le requin et surtout comment le dévoiler afin qu'il choque le spectateur avec des moments bien gores. C'est malheureusement tout le contraire de la plupart des films de requins qui sortent régulièrement au cinéma et qui, en voulant en faire trop, finissent par être au mieux drôles (sans le vouloir souvent) et au pire totalement mauvais (et régulièrement avec des effets spéciaux qui arrivent à faire moins réaliste par leur grandiloquence et à nous faire encore moins peur qu'un animatronique qui a plus de 45 ans mêlé à des images d'archives).

Alors non, le film ne fait plus peur aujourd'hui et il ne fera jamais peur à quelqu'un de mon âge, néanmoins on arrive à comprendre ce qui marche aussi bien dans ce film et ce qui nous tient en haleine jusqu'au bout, même durant les scènes de calme : la manière qu'a Spielberg de ne jamais en dévoiler trop, si bien qu'on a toujours envie d'en voir plus.

C'était le meilleur film de requin que j'avais vu à ce jour et le revoir me l'a confirmé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 28 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Polymaniaque Les Dents de la mer