Affiche Les Funérailles des roses

Critiques de Les Funérailles des roses

Film de (1969)

  • 1
  • 2

Ambivalence

Puisqu'au Japon les années 70 étaient le terreau fertile à un cinéma transgressif exposant les tabous de la société japonaise au grand jour, il était logique que la communauté des homosexuels et travestis deviennent un symbole de contre-culture mis en avant dans les films. Sauf que Funeral Parade of Roses ne se résume pas à ça, mais témoigne au contraire du bouillonnement... Lire l'avis à propos de Les Funérailles des roses

15 2
Avatar Subversion
8
Subversion ·

Les funérailles des roses - La nouvelle vague japonaise

Film faisant parti de la nouvelle vague japonaise qui s'étend des années 50 aux années 60. Les funérailles des roses est un film assez atypique dans sa construction et ses thématiques. Le film nous narre l'histoire de Eddie un travesti qui travaille dans le club Genet à Tokyo. Le rythme du récit n'est pas linéaire, plusieurs scènes nouvelles... Lire l'avis à propos de Les Funérailles des roses

6 1
Avatar Benku Aznable
10
Benku Aznable ·

Purement expérimental

J'ai lancé ça un peu au hasard, j'avais pas du tout prévu de le voir et comme il était dispo y'a pas longtemps en film du jour sur Mubi ça m'a intrigué. Au final l'expérience était intéressante ! Il n'y a pas vraiment d'histoire et encore moins de fil linéaire, on suit juste un type qui se travestit dans ses problèmes intérieurs les plus profonds, ainsi que dans ses rêves et ses... Lire l'avis à propos de Les Funérailles des roses

5
Avatar JeanFoutre
7
JeanFoutre ·

Critique de Les Funérailles des roses par Voracinéphile

Sujet bien sulfureux que celui des travestis, même à la fin des années 60 et l’arrivée des années choc 70’s. Et Les Funérailles Des Roses poussent l’audace de s’y attaquer en ajoutant beaucoup de séquences expérimentales, cultivant beaucoup son esthétique noir & blanc. Mais la forme se stylise beaucoup pour aussi se réclamer du cinéma underground, le fond est finalement beaucoup moins sulfureux... Lire la critique de Les Funérailles des roses

9 3
Avatar Voracinéphile
7
Voracinéphile ·

Œdipe Reine

Si il y a bien une chose présente dans « Les Funérailles des Roses », c’est la nature fuyante de l’image. Empapaouté d’un cachet anesthésique, cette parade œdipienne au sein de l’underground tokyoïte des années 1960 évoque aussi bien la plaie que le couteau. Mais d’abord, venons en aux évidences : le titre du film. Quelles sont ces « roses » dont nous sommes invités aux funérailles ? C’est... Lire la critique de Les Funérailles des roses

6
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

Le trouble des genres

En comparaison des carrières d’Oshima Nagisa, d’Imamura Shohei ou de Suzuki Seijun qui officiaient dans le même courant, la carrière de Matsumoto Toshio demeure relativement confidentielle. Pourtant, entre courts-métrages expérimentaux et installations vidéos, il laissa quatre longs-métrages, dont le premier, Les Funérailles des Roses, réalisé en 1969, est sans doute le plus connu,... Lire la critique de Les Funérailles des roses

6
Avatar Shania_Wolf
8
Shania_Wolf ·

Dolorous Edd

Tokyo, fin des années 60. Le cœur de Shinjuku bat plus fort que jamais : les hommes deviennent femmes, les excès sont passionnels, la fête est une constante – la pensée, aussi. Toshio Matsumoto, en grand explorateur précoce, décide d’y poser sa caméra pour son premier long-métrage : l’affolant Les Funérailles des roses, relecture queer, nippone et expérimentale du mythe d’Œdipe,... Lire la critique de Les Funérailles des roses

4
Avatar Vivienn
7
Vivienn ·

Gays boys

Il vaut mieux être averti en regardant Les funérailles des roses, non pas par le sujet, mais à cause de sa nature expérimentale. Pour ce que j'ai compris, ça raconte comment Eddie, un jeune travesti, veut éliminer le compagnon de la propriétaire du bar pour qui il travaille. Jusque là, ça va. Mais quelque part, ce film pourrait être Jean-Luc Godard qui filmerait des travestis dans le... Lire l'avis à propos de Les Funérailles des roses

2
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·

Trans de vie à Tokyo

Ce film expérimental et surréaliste de la Nouvelle Vague japonaise est une agréable surprise même si légèrement éprouvante.Le concept est assez simple : on suit la vie de transsexuelles dans leur vie quotidienne accompagnées de leurs ami(e)s.On voit ainsi la vie de la jeunesse japonaise à travers différents thèmes : sexe, drogue, inceste, bagarres, suicide, homophobie... le tout... Lire l'avis à propos de Les Funérailles des roses

Avatar fairybrownie
7
fairybrownie ·

C'est super bien ce truc

Sorti à la fin des années 60, les funérailles des roses est un film que j'ai particulièrement apprécié, je ne le conseillerais toutefois pas forcément à n'importe qui car il peut sans doute être très rebutant pour ceux qui n'ont pas une appétence particulière pour ce type de cinéma formaliste et expérimental. Il a en revanche tant de qualités indéniable que quiconque s'intéressant à ce type... Lire l'avis à propos de Les Funérailles des roses

Avatar arthurdeguy
9
arthurdeguy ·
  • 1
  • 2