Bande-annonce
Affiche Les Quatre Cents Coups

Les Quatre Cents Coups

(1959)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 29
  2. 25
  3. 47
  4. 126
  5. 419
  6. 1336
  7. 4248
  8. 5906
  9. 2734
  10. 1205
  • 16K
  • 1.2K
  • 5.5K

Antoine vit entre sa mère et son beau-père. En butte à un professeur autoritaire et injuste, il passe de l'école buissonnière au mensonge.

Casting : acteurs principauxLes Quatre Cents Coups

Casting complet du film Les Quatre Cents Coups
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Quatre Cents Coups
VS
Avatar Eric Pokespagne
7
On n'est plus en 1959...

Découvrir les "400 coups" en 1990, ce n'est plus être confronté à une "choc" formel comme cela a pu être le cas en 1959 (le jeune critique et nouveau cinéaste Truffaut voulait alors de l'image qui bouge, de la réalité dans chaque plan, et aussi nourrir son film de sa propre enfance mal-aimée). On remarquera sans doute trop certaines scènes plus faibles, un peu figées, qui ont mal vieilli (les confrontations d'Antoine Doinel avec certains adultes). Il restera...

9
Critique de Les Quatre Cents Coups par Anna_M

Film sympa d'un point de vue historique : il nous plonge dans l'éducation (scolaire et familiale) des années 60 et le rapport enfants-parents encore très impersonnel à l'époque. De plus les jeunes acteurs sont très bons et c'est bien filmé, particulièrement au début du film. Mais ça ne suffit pas à m'avoir fait apprécier ce qui semble pourtant être considéré comme un véritable chef d'oeuvre. Je me suis ennuyée... C'est lent, les évènements se répètent, il n'y a pas de réelle transition entre... Lire la critique de Les Quatre Cents Coups

12 2
Critiques : avis d'internautes (96)
Les Quatre Cents Coups
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les gosses ne sont plus ce qu'ils étaient

Ecris sur ce que tu connais. Truffaut suit bien cet enseignement puisque le film, bie que co-écrit par un autre bonhomme, est en grande partie inspiré de sa propre enfance. Un film qui marque surtout parce qu'il lance la Nouvelle Vague. La mise en scène est irréprochable. Une caméra bien utilisée (on sent l'influence américaine mais utilisée ici avec justesse), des mouvements pertinents, des... Lire la critique de Les Quatre Cents Coups

3 4
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
Découverte
A défaut d'une mère, Allons voir la mer ...

Si Antoine (magnifique Jean-Pierre Léaud) n'est pas forcément le fils parfait, il n'est pas aidé par son entourage. Il y a son père, le gentil mais colérique Julien Doinel (Albert Rémy) mais aussi cette mère peu aimante et calculatrice (parfaitement interprétée par Claire Maurier) qui composent un foyer souvient bien proche de l'implosion. Balzac amène peut-être quelques flammes mais c'est le... Lire la critique de Les Quatre Cents Coups

45 6
Avatar Mattchupichu77
9
Mattchupichu77 ·
Les branleurs

Dans les pas d'André Bazin et de sa caméra stylo qui lançait l'idée d'une révolution cinématographique qui se dégagerait du formalisme du cinéma de l'époque, et qui ferait appel à un art engagé, c'est bien François Truffaut avec son texte critique Une certaine tendance du cinéma français qui lança la nouvelle école critique de jeunes et audacieux branleurs. Une école plus couramment... Lire la critique de Les Quatre Cents Coups

67 15
Avatar Alex La Biche
8
Alex La Biche ·
L'enfance difficile

Petite escale aujourd'hui sur un grand classique du cinéma français, l'un des premiers films de la Nouvelle Vague, à savoir Les 400 coups de François Truffaut sorti en 1959. Ce mouvement cinématographique marqué par une volonté de changement et de jeunesse face à un cinéma français jugé ringard a été et est encore aujourd'hui une source d'inspiration pour les cinéastes contemporains. Film en... Lire l'avis à propos de Les Quatre Cents Coups

20
Avatar Moorhuhn
8
Moorhuhn ·
Un si gros coup ?

Tout premier film de François Truffaut, les 400 coups est, à plus d'un titre, une étape importante dans la carrière du réalisateur autant que pour celle du cinéma Français. Produit de rien, financé par ses beaux parents, cette première réalisation a souffert, du moins dans son tournage, de tout ce qui découle d'une première fois : inexpérience, tâtonnement, imprévus, contretemps, au point que... Lire la critique de Les Quatre Cents Coups

10
Avatar Nicolas Chaussoy
6
Nicolas Chaussoy ·
Toutes les critiques du film Les Quatre Cents Coups (96)
SéancesLes Quatre Cents Coups
Projeté dans 2 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour Les Quatre Cents Coups
Bande-annonce Les Quatre Cents Coups
Vous pourriez également aimer...