Avis sur

Les Révoltés de l'an 2000 par Mickaël Barbato

Avatar Mickaël Barbato
Critique publiée par le

Sous ce titre de nanar croustillant, se cache un titre VO bien plus tranchant : Quien puede matar a un nino ?

Un couple de touristes anglais, Tom et Evelyn, arrivent au port espagnol de Benavis en pleine fête locale, pour dès le lendemain aller passer une quinzaine de vacances sur la paisible île d'Almanzora. Mais à leur arrivée sur place, ils sont surpris de trouver le village comme abandonné, tout juste occupé par de mystérieux enfants mutiques. Bientôt, ils vont être confrontés à l'incroyable réalité : les enfants ont tué tous les habitants de l'île, et ils sont les prochaines victimes de leurs jeux macabres.

De l'ouverture du film, quasiment dix minutes de photos d'enfants morts. L'effet recherché n'est pas, bien entendu, de choquer basiquement, sinon la note aurait été toute autre, mais de préparer le spectateur à se poser la question du titre VO.
Perturbant au possible, jamais gratuit, il s'agit là d'une oeuvre difficile à voir mais qui se révèle, dans son terrible final éprouvant pour les nerfs, être une vraie expérience à travers sa problématique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1319 fois
10 apprécient

Mickaël Barbato a ajouté ce film à 1 liste Les Révoltés de l'an 2000

  • Films
    Illustration L'horrible liste

    L'horrible liste

    Ici sont répertoriés les pires films, gores ou non, qui ne soient pas à montrer aux âmes sensibles. Amateurs de tripaille, de...

Autres actions de Mickaël Barbato Les Révoltés de l'an 2000