Affiche Love

Love

(2015)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 185
  2. 290
  3. 389
  4. 558
  5. 863
  6. 1361
  7. 1701
  8. 1382
  9. 716
  10. 277
  • 7.7K
  • 720
  • 5K

Murphy découvre sur son répondeur un message de la mère d'Electra, une jeune fille avec qui il a eu une histoire d'amour, inquiète car sa fille a disparu.

Casting : acteurs principauxLove

Casting complet du film Love
Match des critiques
les meilleurs avis
Love
VS
Avatar JimBo Lebowski
6
Pour souffrir il faut aimer

Je suis un peu embêté, ce film je l’ai tellement attendu, tellement ardemment défendu sans même l’avoir vu, j’adore Gaspar Noé, jusque là sa filmographie me semblait quasi parfaite et je ne pensais pas qu’il me décevrait un jour, même à moindre mesure, surtout que ce projet Love était selon lui celui qui lui tenait le plus à cœur, celui qu’il rêvait de concrétiser depuis une bonne dizaine d’années. Mais là je dois dire que c’est la douche froide,...

54 11
Critique de Love par Alifib

Je dois bien avouer que je ne porte pas Gaspar Noé dans mon cœur, mais je vais tenter d'écrire quelques lignes sur son film sans verser dans la haine gratuite. Avec Love, Noé veut nous offrir une véritable histoire d'amour, une romance qui n'oublie pas le sexe, alors soit, pourquoi pas, le problème c'est que le sexe est présent mais l'amour non. Love c'est l'histoire de Murphy, un homme ayant le cerveau en dessous de la ceinture et qui aime se lamenter façon... Lire la critique de Love

65 11
Critiques : avis d'internautes (184)
Love
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La Fusion des Corps en Contraste avec les Désaccords

Tout d'abord, je tiens à déclarer, que comme habituellement chez Noé, il y en a qui aimeront et d'autres qui haïront. C'est comme ça, et puis c'est tout, de toute façon Gaspar joue bien avec ça, étant donné, qu'à chaque film qu'il sort, il mise sur la provocation. Après certains aiment, certains n'aiment pas et d'autres s'en fichent, on n'y peut rien chacun ses goûts. Toujours en est... Lire l'avis à propos de Love

3 2
Avatar CinemaDreamer
10
CinemaDreamer ·
Découverte
Les histoires d'amour séminal, en général

À grands renforts de promo provocatrice (des affiches plus qu’explicites), de buzz et scandale cannois très rapidement atomisés (par la presse et le public), de simulé or not simulé, de vaines controverses (Ovidie interdite de projection, Angell Summers, ancienne actrice du X, qui balance sur le film…) et d’interdiction aux moins de 18 ans faisant souffler un vent de rébellion chez... Lire l'avis à propos de Love

70 15
Avatar mymp
6
mymp ·
Ejaculation précoce

Le cinéma de Gaspar Noe et la violence ont toujours eu un lien étroit. Etant un réalisateur de la primitivité des sentiments, de l’iconographie viscérale des liens humains, le réalisateur français se lance dans l’introspection amoureuse avec Love, film racontant les vagues souvenirs d’une histoire passionnelle et sexuelle entre Murphy et Electra. Reprenant l’idée de la chronologie inversée... Lire la critique de Love

47 2
Avatar Velvetman
6
Velvetman ·
Love on the bite

J’espérais enfin voir un film de Noé qui ne serait pas, ou en tout cas qui serait moins, prétentieux et moins neuneu, ce n'est pas encore ça, Love est prétentieux et neuneu. Prétentieux car d’emblée on sent que le cinéaste veut faire LE film sur l’amour et le sexe (plus exactement un film d'amour avec du cul), le 2001 du film d’amour quoi, puisque le film est cité dans le film, référence... Lire la critique de Love

76 25
Avatar Teklow13
3
Teklow13 ·
Reviens-moi

Love a le goût du souvenir des derniers baisers. Le goût de ceux dont on ignorent qu'ils seront à jamais orphelins. L'oeuvre a la douceur un peu romancée des moments partagés en communion et porte à la fois en elle la souffrance blême du deuil d'une histoire qu'on aurait voulue éternelle. Love reprend peu ou prou la structure d'Irreversible, brouillant un petit peu plus sa chronologie... Lire la critique de Love

20 5
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·
Toutes les critiques du film Love (184)
Vous pourriez également aimer...