Affiche Main basse sur la ville

Critiques de Main basse sur la ville

Film de (1963)

  • 1
  • 2

Petits arrangements avec la démocratie

Au cœur de Naples, un immeuble s'effondre en plein quartier populaire. La catastrophe fait deux morts et de nombreux blessés. Un élu de gauche au conseil municipal demande qu'une commission d'enquête soit diligentée. Lion d'or à Venise en 1963, Main basse sur la ville lance vraiment la renommée internationale de son réalisateur, Francesco Rosi, qui passera quasiment toute sa carrière à... Lire la critique de Main basse sur la ville

29 16
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

La conservation du pouvoir

Film politique par excellence, qui ne se cache à aucun moment pour produire un discours sur l'idéologie, Main basse sur la ville est une longue plongée au cœur des rouages municipaux de la ville de Naples, dans les années 60, à la veille d'une élection et surtout au lendemain de l'effondrement d'un immeuble miteux ébranlé par des travaux immobiliers. L'intrigue, car il faut bien parler ici... Lire l'avis à propos de Main basse sur la ville

8
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·

Ô Naples...

Naples. Ma deuxième ville préférée après Istanbul. Pas seulement une ville chargée de plusieurs millénaires d'histoire, de culture. Une ville dont le coeur bat (sons, couleurs, gens). Une ville crasseuse, baroque et sublime. Toujours la même et toujours différente, comme un gigantesque bassin où coulerait un jet d'eau. "Main basse sur la ville" est un polar politique sur une bande de promoteurs... Lire l'avis à propos de Main basse sur la ville

5
Avatar zardoz6704
10
zardoz6704 ·

MAIN BASSE SUR LA VILLE de Francesco Rosi

Film éminemment politique et antimafieux. Francesco Rosi est napolitain et se fait du souci sur le développement anarchique de sa ville rendant des terrains agricoles constructibles, faisant des destructions (sans la moindre précaution pour les riverains) de vieux quartiers où vivent les gens modestes pour y construire des immeubles modernes et tout confort qui jettent ces catégories sociales... Lire l'avis à propos de Main basse sur la ville

6 1
Avatar littlebigxav
8
littlebigxav ·

Ce que peut la politique

A priori, un film au message clair qui dénonce la spéculation financière en Italie, en en révélant progressivement les rouages au spectateur qui assiste impuissant à la défaite de la gauche, pourtant la seule à vouloir faire la lumière sur l'effondrement d'un immeuble dans le taudis de la ville. Mais la morale du film est plus complexe qu'elle n'en a l'air. Si c'est bien une œuvre qui montre... Lire la critique de Main basse sur la ville

2
Avatar Coal
7
Coal ·

Les coulisses du pouvoir

Aujourd’hui, destination Naples, où se trame toute une véritable partie d’échecs à la sauce politique que Francesco Rosi nous propose de découvrir dans le pas si connu mais pourtant digne de l’être Main basse sur la ville. Avec un tel titre, le spectateur sait rapidement où en veut venir Francesco Rosi avec son film. Les premières minutes nous exposent l’échafaudage d’une... Lire l'avis à propos de Main basse sur la ville

1
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·

Critique de Main basse sur la ville par AMCHI

Certes le sujet est fort intéressant mais je regrette que Francesco Rosi est réalisé un film à l'aspect trop documentaire de plus le N&B renforce un côté un peu austère, Main basse sur la ville se laisse regarder notamment pour la présence de Rod Steiger. D'autres films italiens de la même veine dénonciateur que Main basse sur la ville ont su créer de véritable intrigue. Lire l'avis à propos de Main basse sur la ville

2 2
Avatar AMCHI
4
AMCHI ·

Critique de Main basse sur la ville par Eric31

Main Basse sur la ville (Le mani sulla città) est un excellent film italien réalisé par Francesco Rosi, coécrit par Raffaele La Capria (Un écrivain, scénariste et traducteur italien qui a adaptés Les Hommes contre, d'après Emilio Lussu, en 1970 ; et enfin Le Christ s'est arrêté à Eboli, d'après Carlo Levi, en 1979) qui met en scéne une très belle dénonciation sur la spéculation abusive et la... Lire la critique de Main basse sur la ville

2
Avatar Eric31
9
Eric31 ·

Un modèle de film politique intelligent

Un modèle de film politique intelligent aussi bien dans le fond que dans la forme qui dénonce la spéculation immobilière et la collusion entre le monde des affaires et le monde politique. Ce qui est remarquable c’est que Rosi élimine toute romance et donne à son film un aspect quasi documentaire. Il évite aussi tout manichéisme dans la caractérisation du personnage très complexe du promoteur,... Lire la critique de Main basse sur la ville

Avatar Jean-Mariage
8
Jean-Mariage ·
  • 1
  • 2