Affiche Maryland

Critiques de Maryland

Film de (2015)

Oreille interne

Une histoire à un seul personnage, ou quasi, les autres ne sont que des silhouettes, même la femme, ou presque, un rôle sur mesure pour Mathias Schoenaerts, soldat égaré, spécialisé dans les opérations commando (une séquence rapide, à l’ouverture) dans les déserts asiatiques, toujours maître de sa force, mais brisé en dedans, mutique, presque autistique, trauma irréversible , tout passe par... Lire la critique de Maryland

32 6
Avatar pphf
7
pphf ·

La bombe humaine

En quelques (excellents) films - Bullhead et De rouille et d'os en tête - Matthias Schoenaerts a imposé son style : un jeu animal, taiseux, douloureux, violent et instinctif. Assez proche, dans son impassibilité, dans sa difficulté à communiquer - et dans... Lire la critique de Maryland

19
Avatar Brune Platine
8
Brune Platine ·

Etat de piège !

Voilà le genre de film que j’aime ! Il avait tout pour me laisser de marbre, et je me laisse avoir comme un bleu qui n’a pas vu le coup de cœur venir. « Maryland » c’est du bon ciné d’action, que l’on prend brut de décoffrage sans trop se poser de question (il y a quelques invraisemblances tout de même) et vous triture l’estomac pendant 1h38 autant qu’il vous pèse sur la cage... Lire la critique de Maryland

10
Avatar Fritz Langueur
8
Fritz Langueur ·

Critique de Maryland par ffred

Pour être honnête, je ne m’attendais pas à ça. Je n’avais pas vu la bande-annonce. Et j'avais en tête le premier film d'Alice Winocour, Augustine, qui ne m'avait pas vraiment emballé. Mais j'aime beaucoup Diane Kruger et Matthias Schoenaerts, seule raison donc qui m'a poussé vers la salle. L'acteur belge est une fois de plus formidable. Le film a été écrit pour lui et cela se voit. Il est de... Lire l'avis à propos de Maryland

11
Avatar ffred
10
ffred ·

Qui vive

« Je voulais faire un film qui soit une expérience sensorielle, entièrement du point de vue d’un seul personnage. Mais c’est aussi une histoire d’amour un peu étrange, vous verrez », c’est en ces mots qu’Alice Winocour a présenté Maryland aux spectateurs. Cette promesse-là, de faire ressentir entièrement (et quasiment uniquement) les émotions du personnage principal, soit Vincent (Matthias... Lire l'avis à propos de Maryland

8 3
Avatar eloch
6
eloch ·

Critique de Maryland par sarfre

J'aime bien Matthias Schoenaerts comme acteur, cela se confirme une fois de plus ici. Par contre le film manque cruellement de consistance, de souffle et reste trop flou quand à ses objectifs. On ne sait jamais trop vers quoi il tend : un film d'ambiance parano au début, un film d'action genre comme avecTom Cruise en garde du corps - pour comparaison les américains ont encore 10 longueurs... Lire la critique de Maryland

8 5
Avatar sarfre
6
sarfre ·

MARYLAND – 8/20

Maryland se pose d’emblée en thriller halluciné en braquant sa caméra sur son personnage principal, un soldat trimbalant un lourd stress post-traumatique au retour du front. Vincent ne quitte pas une seconde l’écran, la réalisatrice jouant à fond sur ses troubles psychiques pour accentuer le sentiment de malaise et renforcer l’ambiguïté entre réel et hallucination, danger et délire parano.... Lire la critique de Maryland

6 1
Avatar Thibault_du_Verne
4
Thibault_du_Verne ·

Mon légionnaire

Variation de style pour Alice Winocour qui, après le film d’époque sur Charcot potassant l’hypnose et l’hystérie, se confronte aujourd’hui au thriller contemporain et psychologique en milieu trouble. Soit Vincent, soldat de retour d’Afghanistan en plein stress post-traumatique, chargé d’assurer la sécurité de la femme et du fils d’un riche businessman libanais, le tout sur fond de crises... Lire l'avis à propos de Maryland

6 1
Avatar mymp
6
mymp ·

Critique de Maryland par limma

La réalisatrice pointe par le biais du thriller psychologique, un thème souvent réservé aux cinéastes américains, et nous montre toute sa maîtrise pour ce métrage, sobre et doté de peu d'effet. Vincent, soldat revenu d'Afghanistan accepte temporairement le poste de garde du corps pour un homme d'affaires libanais et sa famille en attendant de pouvoir repartir en mission. Dès la première... Lire la critique de Maryland

5
Avatar limma
8
limma ·

La violence des échanges en milieu superficiel

En ce mercredi où l'absence de sorties intéressantes, se fait durement ressentir, Maryland avait la chance de se retrouver sans concurrence et d'être la bonne surprise de la semaine. Malheureusement, le second film d'Alice Winocour ne réussit pas à tenir les promesses du début et sans Matthias Schoenaerts dans le premier rôle, le temps aurait semblé... Lire la critique de Maryland

4
Avatar easy2fly
4
easy2fly ·