Bande-annonce
Affiche Merci pour le chocolat

Merci pour le chocolat

(2000)
12345678910
Quand ?
6.2
  1. 9
  2. 23
  3. 50
  4. 128
  5. 259
  6. 565
  7. 505
  8. 238
  9. 44
  10. 10
  • 1.8K
  • 41
  • 512

André Polonski, pianiste virtuose, et Mika Muller, PDG des chocolats Muller, se sont mariés à Lausanne. Auparavant, André a épousé Lisbeth dont il a eu un fils, Guillaume. Le jour de ses six ans, alors qu'ils étaient de passage en Suisse chez Mika, Lisbeth s'est tuée dans un accident de voiture....

Casting : acteurs principauxMerci pour le chocolat

Casting complet du film Merci pour le chocolat
Match des critiques
les meilleurs avis
Merci pour le chocolat
VS
Pas assez épais le chocolat finalement... comme d'ailleurs mon texte/post-it de mini remarques.

Les Secrets derrière la porte d'entrée de nos maisons... Revu hélas avec un peu de déception en juin 2020, alors que je l'avais vénéré ma première fois; j'ajoute une info et corrige un peu en février 2021 (pas encore revu). Il va dans ma liste changements d'avis. Et vous en subissez une liste de mini remarques sans plan: ____Je n'avais jamais remarqué le gros

14 10
Non merci. Je n'en veux pas, je suis repu

Un film au ras des pâquerettes. Et dire que ça passait sur Arte, je me suis laissé convaincre de le regarder plutôt qu'un autre film pour éviter 2 publicités pour 1h35 de film. Un casting pourtant prometteur. Mais la mayonnaise ne prend pas. Jacques Dutronc est ailleurs dans son personnage. Que fait il dans ce film. Un chanteur qui joue du piano ça aurait pu être vraisemblable. Mais là non plus il n'est pas à sa place. Isabelle Huppert en femme froide, calculatrice,... Lire l'avis à propos de Merci pour le chocolat

9 4
Critiques : avis d'internautes (32)
Merci pour le chocolat
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La dernière ère mésestimée de Chabrol...

Jeanne Pollet (Anna Mouglalis) apprend par hasard qu'elle a failli à sa naissance être échangée avec Guillaume (Rodolphe Pauly), le fils du pianiste virtuose André Polonski (Jacques Dutronc). La coïncidence est étonnante puisqu'elle est une jeune pianiste très douée elle aussi. Elle va en profiter pour s'introduire chez lui qui va en faire son élève. Elle rencontre la famille dominée par... Lire la critique de Merci pour le chocolat

5
Avatar cinemusic
9
cinemusic ·
Choco mou

Merci pour le chocolat est l'un des plus faibles Chabrol que j'ai vu et pourtant j'apprécie ce réalisateur d'ailleurs ça débute correctement et l'on se dit que l'on aurait droit à une sympathique étude de mœurs mais rapidement cela s'enlise dans le néant car l'intrigue est plate comme c'est pas possible. En fait pour être plus précis il n'y pas d'histoire... Lire la critique de Merci pour le chocolat

4
Avatar AMCHI
3
AMCHI ·
Découverte
Critique de Merci pour le chocolat par pierrick_D_

Jeanne,jeune pianiste préparant un prestigieux concours,apprend incidemment qu'à sa naissance elle faillit être échangée à la maternité avec le fils du célèbre pianiste André Polonski.Elle profite de ce prétexte pour rendre visite aux Polonski et elle sympathise rapidement avec eux,notamment avec André qui se met en tête de la coacher pour son concours.Mais Mika,l'épouse du virtuose et... Lire la critique de Merci pour le chocolat

8 1
Avatar pierrick_D_
4
pierrick_D_ ·
L'élégance de la suggestion

A mon avis le dernier grand Chabrol, mésestimé par le public. Tout le cinéma de Claude Chabrol se résume dans ce film: mise en scène apparemment classique et élégante dans la forme, quasi-documentaire comme on le fait dans une étude de moeurs en milieu inconnu (la bourgeoisie de province - sujet favori de l'Oeuvre Chabrolienne), qui souligne le côté clinique, froid et distancié du personnage... Lire la critique de Merci pour le chocolat

16
Avatar Guillaume Rouleau
8
Guillaume Rouleau ·
Cinéma de l'épure et de la sensibilité

Que Chabrol peut être grand, quand il veut bien s'en donner la peine ! Raffinement extrême, technique impeccable, interprétation au-delà de toute éloge : "Merci pour le Chocolat" représente une sorte de summum de son Art, d'une élégance permanente, enrobant l'acte criminel d'un climat certes tendu, mais presque toujours limpide. Quasi expérimental derrière son... Lire la critique de Merci pour le chocolat

13 3
Avatar Eric BBYoda
8
Eric BBYoda ·
Toutes les critiques du film Merci pour le chocolat (32)
Bande-annonce
Merci pour le chocolat