Affiche Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Critiques de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Film de (2008)

Magnétique

Il y a 11 ans, sortait un biopic audacieux sur Jacques Mesrine, en 2 parties, adaptée de son autobiographie. Des récompenses prestigieuses ont accompagné son succès en salles (plus de 2 millions de billets vendus rien qu'en France). Pourtant, je suis passé à côté car l'histoire de Mesrine ne m'a jamais attirée. Je ne savais d'ailleurs pas grand chose hormis les traits les plus grossiers de... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar Elgato65
8
Elgato65 ·

Le Chien de guerre

Retour en France après l'expérience du remake américain de l'Assaut de John Carpenter et projet très ambitieux pour l'ex-banlieusard Jean-François Richet qui signe en 2008 un impressionnant diptyque sur la vie (et la mort) du célèbre gangster Jacques Mesrine. Ennemi public numéro un dans les années 70, centre d'intérêt de la presse française, braqueur gentleman et évadé de... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar MalevolentReviews
8
MalevolentReviews ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par chris46

Premier volet du dyptique " mesrine " . Le réalisateur jean François Richet a décider d'adapter la vie du célèbre gangster jaques mesrine sur grand écran en deux parties ( " Mesrine , l'instinct de mort " et " Mesrine , l'ennemi public numéro 1 " ) . Cette première partie intituler "l'instinct de mort " raconte le début du parcours criminel de Jacques mesrine du début des années 60... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1 1
Avatar chris46
8
chris46 ·

French gangster

L'instinct de Mort commence par la fin, et même si on la connait, je ne vois pas trop l'intérêt, mais passons... Il est clair que ce biopic d'une grande violence de Jean-François Richet n'est pas dépourvu de scènes choc, loin s'en faut, et qu'il garde un rythme haletant jusqu'au bout. Et une fois la mise en route effectuée, on est pris à la gorge jusqu'au... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar RimbaudWarrior
9
RimbaudWarrior ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par Sebastien Pierre

Après un petit détour par les Etats Unis avec Assaut sur le Central 13, remake du film éponyme de John Carpenter, Jean-François Richet revient dans l’hexagone en nous offrant sa vision de Jacques Mesrine, l’ennemi public n°1 comme il était appelé dans les années 70. Un film qui est directement inspiré du livre écrit par cet homme qui est devenu une véritable légende sanguinaire. Vincent Cassel…... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar Sebastien Pierre
9
Sebastien Pierre ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par durandal

Le sujet ne m'intéressait guère, et finalement, j'ai trouvé qu'il était traité de façon intéressante, et surtout de façon très détachée, sans fascination morbide, sans rejet non plus, sans empathie. Ce qui ne me paraît pas évident pour un tel personnage. J'ai trouvé incroyable le nombre d'évasions qu'il a réussies, et en usant d'une curieuse sympathie bonhomme malgré sa dangerosité reconnue.... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar durandal
7
durandal ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par TotoJP

Enfin un film français avec des couilles ! Tourné à l'américaine avec de bonnes musiques d'appui, une violence absolue et réaliste, et une caméra virevoltante, ce premier opus du biopic de Mesrine étonne par sa capacité à maintenir le spectateur en halène à chaque situation "chaude" malgré un démarrage un peu difficile. Mais ne vous inquiétez pas : de minute en minute, le long-métrage monte en... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar TotoJP
8
TotoJP ·

La claque !

Bon, je vais regrouper la critique concernant les deux parties de ce magnifique film qu'est Mesrine... Du grand art ! Une baffe dans la gueule mais méticuleuse à souhait, on sirote la vie de Mesrine et on se prend presque à vouloir être à sa place (syndrome de Stokholm déguisé ?) On pourrait presque regarder les deux parties à la suite sans s'ennuyer tant les situations sont variées. Ce qui est... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar Sébastien Fache
9
Sébastien Fache ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par ldekerdrel

Le projet du film sur Mesrine était devenu le serpent de mer du cinéma français. Maintes fois repoussé, bouleversé par des changements de casting et de metteur en scène, la version finale a donc échoué sur les épaules de Richet et de Vincent Cassel. Le résultat est excellent et retrace les premières années du criminel. Le film ne souffre pas des défauts habituels des biopics (décors rutilant,... Lire la critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar ldekerdrel
9
ldekerdrel ·

Critique de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de... par FireFox

Jacques Mesrine fait partie de ces personnages que le cinéma aurait pu inventer, il était donc naturel qu'un jour ou l'autre un réalisateur s'intéresse à lui. C'est ce qu'a fait Jean-François Richet qui, devant la richesse et la complexité du personnage, a carrément décidé de faire 2 films sur celui qui ridiculisa la police française durant les 60's. Avec cette première partie qui nous raconte... Lire l'avis à propos de Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

1
Avatar FireFox
8
FireFox ·