Affiche No Country for Old Men

Critiques de No Country for Old Men

Film de et (2007)

« You don’t have to do this »

1980. Les intérieurs sont jaunes et ocres, comme souvent chez les frères Coen. Une Amérique de seconde zone, des comptoirs de nuit. De la moquette aux murs. Des rues souvent désertes. Des trognes comme seul le roman noir peut en esquisser. Ici, c’est l’après. Tout a déjà eu lieu, et on solde les comptes. Un carnage en promet un autre, et malheur à celui qui croisera la route de ce qu’il... Lire l'avis à propos de No Country for Old Men

165 25
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·

Le rouge et le (très) noir

Que se passerait-il si les frères Coen se prenaient à mélanger la violence crue d'un Fargo avec la noirceur d'un Blood Simple ? Je ne sais pas pour vous, mais j'appellerait ça un chef d'oeuvre. Et c'est très exactement ce qu'est No Country for Old Men. Texas, 1980. Tout commence par une chasse. Pas une chasse à l'homme, celle qui te sert à bouffer, ou, en l’occurrence qui devait... Lire l'avis à propos de No Country for Old Men

100 1
Avatar Wahrgh
10
Wahrgh ·

Pile ou face

Texas, début des années 80. Alors qu'il chasse à l'ouest de l'état, sur ce territoire encore sauvage, coincé entre les Etats-unis et le Mexique, Llewelyn tombe sur un carnage, une hécatombe : un deal de drogue qui a mal tourné. Il ne reste que des cadavres, un pickup qui déborde de brown sugar et 2 millions de dollars. Ce cimetière à ciel ouvert serait-il le départ à une nouvelle vie pour lui... Lire l'avis à propos de No Country for Old Men

95 9
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

La Chasse

No Country for Old Men est certainement l’un des piliers de la filmographie des frères Coen. Après deux comédies plus ou moins réussies (Intolérable Cruauté et Ladykillers), le retour des frangins est brutal et implacable. Ils signent ici un film complet qu’ils scénarisent, réalisent et montent. Pour une première adaptation cinématographique, celle... Lire l'avis à propos de No Country for Old Men

45 2
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·

Non, ce monde n'est pas fait pour un vieux shériff désabusé.

Le film divise. Il y a ceux qui sont dithyrambiques, et il y a ceux qui crient à la tromperie, au simulacre de chef-d’œuvre. Je fais partie intégrante des premiers, et je le hurle sur tous les toits. C’est un film lent, qui prend son temps. Un film « coup de poing », qui recèle plein de pépites. « Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme » ; tout est dit dans le titre. L’homme en... Lire l'avis à propos de No Country for Old Men

95 5
Avatar Errol 'Gardner
10
Errol 'Gardner ·

Quand ton heure sonnera...

De nombreux réalisateurs ont enterré le western, comme David Miller, John Ford, Arthur Penn ou Clint Eastwood. Après l'avoir enterré, Sam Peckinpah est même revenu le déterrer pour le jeter aux cochons. Tommy Lee Jones a compris qu'on ne cesserait de le déterrer pour le ré-enterrer. Les frères Coen décident de le tuer à leur tour. Alors que les jeunes se passionnent pour de nouvelles formes... Lire l'avis à propos de No Country for Old Men

45 18
Avatar -Marc-
9
-Marc- ·

« Le monde est un chaos, et son désordre excède tout ce qu'on y voudrait apporter de remède. »

Avant-Propos Nul doute que No Country For Old Men sera un film qui marquera le cinéma américain moderne pour son approche assez savoureuse du western crépusculaire, mais aussi pour avoir proposé un antagoniste des plus remarquables, à savoir Anton Chigurh, campé par un Javier Bardem impérial. A la fin du film, il est légitime pour le spectateur de se poser des... Lire l'avis à propos de No Country for Old Men

11 11
Avatar SlippinJimmy
9
SlippinJimmy ·

Le bon, la brute et le truand

2 PUTAIN de millions de dollars !! Voilà ce que ramène Llewelyn Moss de sa partie de chasse miraculeuse. Llewelyn Moss (qui n'est autre que ce viril mâcheur de chewing-gum de Josh Brolin) est un cowboy "pied tendre", un looser façon Texas: Stentson vissé sur sa tête vide, chemise à motifs ringards et jean bleu métal, poutre apparente fourni avec son chausse-bite pour pouvoir l'enfiler.... Lire la critique de No Country for Old Men

64 19
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·

Casting, questions et montre

Je n’ai ni l’envie, ni le courage, de pondre une analyse poussée de ce film que je voulais voir depuis longtemps. J’ai même hésité à laisser quelque chose. Le travail des frères Coen est, à juste titre, souvent remarqué par la critique et encensé, avec en tête de proue Fargo ou The big Lebowski. Il est assez évident que les deux frangins aiment le ciné et nous le rendent. Ce thriller, ou... Lire la critique de No Country for Old Men

47 7
Avatar Aqualudo
7
Aqualudo ·

Pour une (sacrée) poignée de dollars.

Après une petite poignée de comédies inoffensives et peu attractives, Joel et Ethan Coen allait retrouver le chemin du succès avec No Country for Old Men, adaptation du roman éponyme de Cormac McCarthy, renouant ainsi avec leur genre fétiche depuis Blood Simple, le film noir décalé. A partir d'une intrigue toute... Lire l'avis à propos de No Country for Old Men

82 8
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·