Affiche Nocturama

Critiques de Nocturama

Film de (2016)

Les maux et les choses : architecture de l’essence inhumaine.

« Ça devait arriver », affirme Adèle Haenel en passante sur son vélo, lors de l’une des rares interactions avec l’extérieur. On devra se contenter de cet unique et lacunaire revendication : en osmose avec son époque, anticipant avec une embarrassante lucidité les attaques de Paris, Nocturama déjoue cependant tout un contexte :... Lire la critique de Nocturama

85 6
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Le Spleen de Paris

Enthousiasmé comme rarement à la sortie d'un film, j'ai préféré prendre quelques jours avant de m'exprimer sur ce dernier. Mais force est de constater qu'avec du recul mon avis ne diffère en rien, bien au contraire. Bonello a incontestablement frappé un très grand coup. Le film commence ainsi dans le Paris urbain, celui du quotidien, au détour de lieux aussi... Lire la critique de Nocturama

43 33
Avatar Chaosmos
8
Chaosmos ·

Le crépuscule des cygnes.

Écrit il y a de nombreuses années, « Nocturama » se place, dès son postulat, comme une œuvre disposée à créer des débats. Subversif, le film l'est clairement, en nous attachant à des quidams qui, de manière objective, sont des terroristes. Comme il l'a déjà fait dans « Saint-Laurent » et « L'Apollonide », Bertrand Bonello, ici réalisateur et cinéaste, nous entraine dans un spleen éclatant les... Lire la critique de Nocturama

43 5
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

Paris est une fête

Suivant un mouvement qu’il avait introduit avec L’Apollonide puis parfait avec Saint Laurent où, à chaque fois, le cinéaste nous introduisait sauvagement à une bulle philosophique déconnectée du monde qui l’entoure, Bonello revient cette année avec Nocturama – la maison close et la haute-couture laissent cette fois leur place à des terroristes métrosexuels... Lire la critique de Nocturama

23 1
Avatar Vivienn
7
Vivienn ·

The bling ring

La première partie est une chorégraphie muette, un ballet de croisements et de trajectoires, d'attentes, de placements. C'est brillant, habilement construit, presque abstrait. Puis les personnages se mettent à parler et la descente commence. On comprend rapidement de quoi il s'agit, comment tous ces jeunes gens qui semblent ne pas se connaître ont été recrutés, comment tout cela s'est... Lire la critique de Nocturama

30 6
Avatar pierreAfeu
4
pierreAfeu ·

Critique de Nocturama par Gérard Rocher

Comme chaque jour à Paris, chacun vaque à ses occupations quotidiennes. Dans ce va et vient, quelques jeunes gens disséminés çà et là, téléphones portables en mains, entrent en contact afin de préparer de la manière la plus minutieuse qui soit une série d'attentats dans différents endroits symboliques de la capitale. Il y a entre autres Yacine,... Lire la critique de Nocturama

36 14
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·

La dernière danse avant la fin du monde

Bonello filme encore une fois avec Nocturama un groupe de personnes totalement coupées du monde extérieur, vivant en vase clos, déconnecté du reste du monde. Mais ici le contexte est bien plus tragique qu'une maison close, qu'une bande de bourgeois déconnectés de la réalité ou encore qu'une secte... il est ici question de faire exploser la ville de Paris, ce qui forcément rappelle forcément... Lire l'avis à propos de Nocturama

18
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Le pressentiment du chaos

Véritable portée politique ou simple film de genre guidé par un prétexte comme un autre ? Voilà la question qui démange alors que défile le générique, clôturant un final saisissant. C’est que Nocturama frappe simultanément par une grande familiarité et l’absence totale de contexte. Brut et sans détour, le résultat est sûr de saisir aux tripes. Pour qui est un habitué du métro... Lire la critique de Nocturama

31 6
Avatar Shania Wolf - 火見子
8
Shania Wolf - 火見子 ·

Jeunesse de France

Deux des commanditaires de l’attentat perpétré dans Nocturama, deux étudiants, sont assis dans un restaurant et discutent sur la chute de la civilisation, l’ennemi intérieur et des modalités du concours Science Po, à savoir la méthodologie de la dissertation : deux grandes parties et deux sous parties chacune : une première sous partie qui définit le sujet, une deuxième qui l’explique, pour... Lire la critique de Nocturama

61 4
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Rébellion et abstraction

Nocturama est bourré de petits défauts, c'est évident. Pourtant, même en en ayant conscience à mesure qu'ils emplissent les interstices du récit, l'ampleur du projet fait son travail. Et au final, son originalité, son ambition, et sa ténacité auront eu raison de tous ces petits bouts de réticence qui auraient pu jalonner le film. S'agit-il d'un film... Lire la critique de Nocturama

23 9
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·