Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche Outrages

Outrages

(1989)

Casualties of War

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 4
  2. 8
  3. 19
  4. 52
  5. 193
  6. 531
  7. 1172
  8. 906
  9. 228
  10. 49
  • 3.2K
  • 205
  • 2.2K

Lors d'une mission, Eriksson est sauvé d'une mort certaine par son commandant Meserve. Plus tard, Meserve décide d'enlever une jeune villageoise.

Casting : acteurs principauxOutrages

Casting complet du film Outrages
Match des critiques
les meilleurs avis
Outrages
VS
Critique de Outrages par Boris Pastor

Lorsqu'Oliver Stone avait écrit le scénario de Scarface, il l'avait pensé de manière très nerveuse, violente et réaliste. Il avait été surpris par la réalisation de De Palma : ample, structurée, majestueuse, classique comme un opéra, alors qu'il avait écrit un thriller. Cette différence entre les deux cinéastes est tout à fait remarquable dans leurs films sur le Vietnam. Stone, caméra à l'épaule, réalisation tendue et brutale comme son histoire ; De Palma, maîtrisé et esthétique...

16 14
Charlie's bad movie

Dès les premières minutes, on comprend bien qu'on ne verra pas un grand film. A l'affiche, deux stars, d'accord, mais pas deux grands acteurs. Comme souvent Sean Penn surjoue dans un role taillé pour sa démesure ridicule, celui d'un sergent brutal, caricature du kéké italo-américain de base. Michael J Fox est crédible en GI pendant la guerre du Vietnam comme Laurent Deutsch dans le rôle de JP Sartre (ce n'est pas qu'une blague, ça s'est vu), avec son physique d'enfant de douze ans dans un... Lire l'avis à propos de Outrages

24 2

PostsOutrages

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (49)
Outrages
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Folies guerrières

Après Coppola, Cimino, Stanley Kubrick, Oliver Stone ou encore Ted Kotcheff, c'est au tour de Brian De Palma d'apporter sa vision de la guerre du Vietnam, ou la perte de l'innocence de l'Amérique. Pour cela, il s'inspire notamment de quelques histoires vraies ainsi que du roman Casualties of War de Daniel Lang, et... Lire l'avis à propos de Outrages

31 3
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·
Good morning Vietnam

C’est dans la fin des années 1980 que Brian de Palma décide de faire son film de guerre au Vietnam, qui est devenu un genre cinématographique en tant que tel. Mais au lieu de disséquer la guerre dans sa violence de tranchée, ou dans la terreur des batailles, le réalisateur américain, avec Outrages, préfère s’intéresser à ce qui se déroule en hors champ, là où la monstruosité et le mensonge se... Lire la critique de Outrages

18
Avatar Velvetman
6
Velvetman ·
De Palma en terre inconnue

Incursion de Brian De Palma dans le cinéma de guerre dix-huit ans avant son Redacted en Irak, Outrages revient sur les sentiers battus du conflit au Viêt-Nam sous Nixon. Forcément la vision de De Palma n’est pas anodine et ici il se concentre sur un fait particulier, le viol d’une paysanne autochtone... Lire l'avis à propos de Outrages

5
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·
Découverte
Débordements de guerre...

Ce film est une histoire vraie adaptée du roman de Daniel Lang "Casualties of War". En 1966 au Vietnam Paul Meserve(Sean Penn) et ses hommes tentent de survivre à leur quotidien:échapper à la mort.Certains d'entre eux jouent aux "caïds" en se prenant pour des héros pour se redonner le moral.A la veille d'une opération de reconnaissance,Meserve dit à ses hommes qu'ils vont emmener avec eux une... Lire l'avis à propos de Outrages

7 1
Avatar cinemusic
9
cinemusic ·
Critique de Outrages par Sergent Pepper

J'ai l'impression qu'on ne fait plus trop ce genre de films, à charge et qui prennent aux tripes. J'en avais vu un bon paquet dans les années 80 (Delivrance, Platoon, etc) La première partie est assez bonne, Sean Penn vraiment flippant. Bon, Marty McFly en mode sérieux, c'est un peu limite (Genre "J'écarquille les yeux pour montrer que je suis outré") mais le film est correct. Après, on ne... Lire la critique de Outrages

16
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·
Toutes les critiques du film Outrages (49)
Bande-annonce
Outrages
Vous pourriez également aimer...