Bande-annonce
Affiche Outrages

Outrages

(1989)

Casualties of War

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 7
  2. 12
  3. 21
  4. 60
  5. 207
  6. 629
  7. 1349
  8. 1118
  9. 277
  10. 73
  • 3.8K
  • 247
  • 2.7K

Lors d'une mission, Eriksson est sauvé d'une mort certaine par son commandant Meserve. Plus tard, Meserve décide d'enlever une jeune villageoise.

Casting : acteurs principauxOutrages
Casting complet du film Outrages
Match des critiques
les meilleurs avis
Outrages
VS
Critique de Outrages par Boris Villar

Lorsqu'Oliver Stone avait écrit le scénario de Scarface, il l'avait pensé de manière très nerveuse, violente et réaliste. Il avait été surpris par la réalisation de De Palma : ample, structurée, majestueuse, classique comme de l'opéra, alors qu'il avait écrit un thriller. Cette différence de ton entre les deux cinéastes est tout à fait remarquable dans leurs films sur le Vietnam. Stone, caméra à l'épaule, réalisation tendue et brutale comme son histoire ; De Palma, maîtrisé et...

35 15
Critique de Outrages par Rat

Ouh là là. Que c’est mauvais. J’espère que quelqu’un a déjà réagi contre cette doxa qui porte Brian de Palma aux nues. Ce n’est pas un bon cinéaste, tout simplement. Direction d’acteurs, dialogues, montage, musique, le temps a exacerbé tous les défauts de ce pseudo-drame dans lequel on ne rentre pas une seconde. Sean Pean est grotesque à force de grimaces outrancières, le jeu de Fox se confine à mimer un conflit intérieur monotone d’un poids et d’une longueur mortelle, les autres acteurs sont... Lire l'avis à propos de Outrages

2 5
Critiques : avis d'internautes (57)
Outrages
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Folies guerrières

Après Coppola, Cimino, Stanley Kubrick, Oliver Stone ou encore Ted Kotcheff, c'est au tour de Brian De Palma d'apporter sa vision de la guerre du Vietnam, ou la perte de l'innocence de l'Amérique. Pour cela, il s'inspire notamment de quelques histoires vraies ainsi que du roman Casualties of War de Daniel Lang, et... Lire l'avis à propos de Outrages

31 3
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·
Good morning Vietnam

C’est dans la fin des années 1980 que Brian de Palma décide de faire son film de guerre au Vietnam, qui est devenu un genre cinématographique en tant que tel. Mais au lieu de disséquer la guerre dans sa violence de tranchée, ou dans la terreur des batailles, le réalisateur américain, avec Outrages, préfère s’intéresser à ce qui se déroule en hors champ, là où la monstruosité et le mensonge se... Lire la critique de Outrages

22
Avatar Velvetman
6
Velvetman ·
Guéguerre.

La guerre du Vietnam est l'un des thèmes qui a inspiré le plus les cinéastes américains de la génération de De palma et pour cause,ils ont vécus directement ou indirectement ce conflit. Outrages est la contribution de De palma sur ce trauma américain,le film voit la vie d'une section de soldats américains. Une fois de plus les vietcongs sont peu montrés,même si ici le sujet de la discorde se... Lire la critique de Outrages

2
Avatar Heurt
6
Heurt ·
Découverte
Regarde moi dans les yeux, (t'es en train de crever, mais) TU VAS BIEN !!

Le Vietnam c'est humide et collant. Collant au point d'avoir été l'une des plus grosses, sinon la plus grosse débâcle des USA toujours ancrée dans les mémoires tel un traumatisme ineffaçable notamment dû à la médiatisation du conflit et aux scandales politiques qui soulevèrent la contestation populaire. Une bouse nauséabonde dans laquelle ils se sont empêtrés pendant presque 20ans avant de... Lire la critique de Outrages

16 4
Avatar FPBdL
8
FPBdL ·
Critique de Outrages par Sergent Pepper

J'ai l'impression qu'on ne fait plus trop ce genre de films, à charge et qui prennent aux tripes. J'en avais vu un bon paquet dans les années 80 (Delivrance, Platoon, etc) La première partie est assez bonne, Sean Penn vraiment flippant. Bon, Marty McFly en mode sérieux, c'est un peu limite (Genre "J'écarquille les yeux pour montrer que je suis outré") mais le film est correct. Après, on ne... Lire la critique de Outrages

17
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·
Toutes les critiques du film Outrages (57)
Bande-annonce Outrages