👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Pas terrible !

Cela commence pas trop mal mais on sent dès le début que c'est assez peu développé, assez peu creusé. Et cela va de mal en pire avec une situation très peu crédible sur la fin, tirée par les cheveux tant les éléments sont amenés un peu n'importe comment. La toute fin est très pauvre, à croire que Soderbergh n'a rien compris à un récit d'horreur et qu'il termine comme ça juste parce que c'est courant dans les films d'horreur...

Et puis tout le côté suspense quant à la possibilité que ce soit ou non une hallucination est assez vite abandonné, malheureusement, et c'est sans doute là que le récit perd toute sa crédibilité. C'est tellement gros et improbable... surtout que le reste n'est plus qu'un découlement d'action sans grande ingéniosité.

La mise en scène me laisse mitigé ; Soderbergh prouve qu'on peut filmer avec un téléphone (mais pas n'importe lequel quand même), mais il montre aussi les limites avec quelques plans un peu 'cheap' ; son découpage renforce parfois le côté DTV voire amateur (s'il n'y avait pas un bon son pour certains plans...) ; l'arrêt sur image à la fin est carrément ringard (là on est dans le pur téléfilm du dimanche). Les acteurs font du bon boulot même si aucun ne m'a vraiment impressionné (par contre je ne m'attendais pas à la présence d'une célébrité pour un petit rôle).

Bref, c'est pas terrible au final.

Fatpooper
4
Écrit par

il y a 4 ans

6 j'aime

Paranoïa
dagrey
7
Paranoïa

Thriller malsain et angoissant

Sawyer Valentini, Une jeune femme convaincue d’être harcelée, est enfermée contre son gré dans une institution psychiatrique. Parmi les soignants se trouve un homme qui la harcèle depuis des...

Lire la critique

il y a 4 ans

25 j'aime

2

Paranoïa
мс³
8
Paranoïa

L'Amour aux Trousses

En voilà un projet qui m'excitait, de par deux choses principalement, la première, la plus bateau, Steven Soderbergh à la réalisation. Le cinéaste qui avait dit adieu au cinéma pour le petit écran il...

Lire la critique

il y a 4 ans

17 j'aime

2

Paranoïa
MarcusPmbf
6
Paranoïa

Dire: J’ai pas d’matos ou pas d’contact, c’est un truc de victime

Si tu veux faire des films, t’as juste besoin d’un truc qui filme Dire « J’ai pas d’matos ou pas d’contact », c’est un truc de victime. Si les paroles d’Orelsan tirées de son excellent...

Lire la critique

il y a 4 ans

16 j'aime

4

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

Lire la critique

il y a 6 ans

116 j'aime

33

Strip-Tease
Fatpooper
10
Strip-Tease

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

Lire la critique

il y a 8 ans

98 j'aime

43

Calvin et Hobbes
Fatpooper
10

Une fiction historique

J'avais beaucoup entendu parler de Calvin et Hobbes. Jusque là je m'étais refusé à acheter les albums car ceux trouvés en librairire sont franchement cher. Puis un jour, j'ai trouvé le tome 9 en...

Lire la critique

il y a 9 ans

80 j'aime

27