Parenthèse désenchantée

Avis sur Parenthèse

Avatar takeshi29
Critique publiée par le

Après l'original et très joli "Je pourrais être votre grand-mère" *, Bernard Tanguy revient avec un nouveau court, certes plus classique, mais diablement bien dialogué et servi par des acteurs en pleine forme, en particulier le génial Gilles Gaston-Dreyfus.

Ceux qui ont pour habitude de cracher sur le cinéma français pour son côté bavard devront passer leur chemin car cette "Parenthèse" n'a pas pour ambition de révolutionner notre cinéma et s'inscrit dans un classicisme que d'aucuns taxeront de manque d'ambition, une modestie qu'on retrouve par exemple dans le merveilleux parcours d'un Pascal Thomas, tendance "Les Maris, les femmes, les amants".

Cette photographie de quinquagénaires en rade est à la fois savoureuse et cruelle et il y a fort à parier que le réalisateur se livre ici à un "rude" auto-portrait.

L'art permet parfois de se confesser, n'est-ce-pas Mr Tanguy ?

NB : J'allais mettre un "gentil" 5 et soudain j'ai entendu la délicieuse voix de Françoiz Breut...

* http://www.senscritique.com/film/Je_pourrais_etre_votre_grand_mere/critique/15974991

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 445 fois
8 apprécient

takeshi29 a ajouté ce court-métrage à 1 liste Parenthèse

  • Films
    Cover On y court...ou pas

    On y court...ou pas

    Parfois un long-métrage mériterait d'être un court, ou l'inverse...Bref, ces films souvent inconnus faute à une distribution...

Autres actions de takeshi29 Parenthèse